Le dernier message – Nicolas Beuglet

Nicolas Beuglet est de retour en TRES grande forme pour nous livrer son « Dernier message ». Un message fort dérangeant qui restera gravé longtemps en nous, nos neurones auront besoin de temps pour se remettre à l’endroit.

Une nouvelle héroïne

L’auteur abandonne Sarah Geringën, l’héroïne de sa formidable trilogie,
Le cri , Complot et L’île du diable.  (Petite parenthèse, s’il fallait en choisir un, ce serait le magistral, l’extraordinaire Complot !!!). Nous faisons la connaissance d’une nouvelle inspectrice écossaise, Grace Campbell. Après un an de mise au placard, elle est appelée sur la petite île d’Iona en Ecosse, où Anton, un pensionnaire du monastère vient d’être sauvagement assassiné, son corps étrangement mutilé. Anton était un scientifique qui se consacrait à ses recherches mathématiques, en secret et reclus dans sa cellule.

Grace Campbell est prête à prendre tous les risques pour résoudre cette affaire, elle sait qu’elle joue sa carrière. Grace, comment ne pas tomber immédiatement en amour pour cette femme tellement touchante, mystérieuse et pleine de failles. Une solitaire qui vit seule chez elle, entourée de ses livres, ne voyant ni famille, ni amis et cachant ses lourds secrets derrière une porte dans son appartement.

Une enquête fascinante

Une enquête conduite pied au plancher, Grace voyagera au nord des Highlands dans la grotte préhistorique « Traligill » où une découverte stupéfiante l’attend sous terre, elle affrontera ses peurs jusqu’au  fin fond des glaces au Groenland.
Les courts chapitres se déroulent à un rythme infernal, sans aucun temps mort. On se retrouve propulsé dans un thriller époustouflant mêlant aventures, intrigue, science et Histoire.

Divertissement et profonde réflexion

Au delà du fabuleux divertissement, l’auteur nous questionne avec beaucoup d’intelligence et nous pousse à une  profonde réflexion.  Nicolas Beuglet ne déroge pas à la règle, sa marque de fabrique est bien présente dans ce dernier opus. Il se base toujours sur des sources authentiques, il déniche des faits peu connus du grand public mêlant la science et l’Histoire.  Il étudie et vérifie tout, je n’ose même pas imaginer la somme de travail que cela représente (Il cite d’ailleurs ses références en fin de roman pour les curieux qui ont envie d’aller plus loin).

La thématique abordée dans ce roman donne le vertige et soulève beaucoup d’angoisses et non je ne vous la dévoilerai pas, allez, juste deux mots QI et Homo Sapiens. La révélation finale me donne froid dans le dos.

Mes derniers mots seront « j’ai adoré ».  Ne passez pas à côté de ce formidable message.

Si vous avez aimé la trilogie de l’auteur, vous adorerez « Le dernier message ». Il a la même profondeur et la même puissance que Complot.

Je remercie chaleureusement les éditions XO pour leur confiance.

 

 

4ème Couverture

Voulez-vous vraiment connaître la vérité ?
Le dernier message pourrait vous plonger dans des abysses d’angoisse et de folie…
Île d’Iona, à l’ouest de l’Ecosse. des plaines d’herbes brunes parsemées de roches noires.
Et au bout du  » Chemin des morts « , la silhouette grise du monastère.
Derrière ces murs suppliciés par le vent, un pensionnaire vient d’être retrouvé assassiné. Son corps mutilé de la plus étrange des façons. C’est l’inspectrice écossaise Grace Campbell qui est chargée de l’enquête. Après un an de mise à l’écart, elle joue sa carrière, elle le sait.
Sous une pluie battante, Grace pousse la lourde porte du monastère. Elle affronte les regards fuyants des cinq moines présents. De la victime, ils ne connaissent que le nom, Anton. Tous savent, en revanche, qu’il possédait un cabinet de travail secret aménagé dans les murs.
Un cabinet constellé de formules savantes… Que cherchait Anton ? Pourquoi l’avoir éliminé avec une telle sauvagerie ? Alors qu’elle tente encore de retrouver confiance en elle, Grace ignore que la résolution d’une des énigmes les plus vertigineuses de l’humanité repose tout entière sur ses épaules…

Editeur : XO, 398 pages, date sortie : 17 septembre 2020

2 commentaires sur « Le dernier message – Nicolas Beuglet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.