Complot – Nicolas Beuglet

COUP DE COEUR

C’est juste ENORME !!!

Nicolas Beuglet est de retour.  Son précédent roman Le cri, a été une terrible découverte et un coup de coeur, à tel point que je me suis débrouillée pour trouver son tout premier roman publié sous un pseudo, si vous avez la chance de le croiser, n’hésitez pas, c’est Le premier crâne – Nicolas Sker.

Complot peut se lire indépendamment, mais si vous ne l’avez pas lu, ruez-vous sur Le cri (sorti en poche). Vous ferez connaissance avec l’enquêtrice Sarah Geringën, une héroïne  qu’on aime d’emblée, forte et fragile et Christopher (on les retrouve dans Complot) et puis, avouez que ce serait bête de passer à côté d’une telle pépite.

L’auteur allait-il réussir à me surprendre ? Allais-je autant aimer Complot que Le cri ?  Et bien oui, mille fois oui ! Il fait mieux encore !

Sarah est appelée par les forces spéciales sur sur un archipel isolé au Nord de la Norvège, une scène de crime atroce.  Le cadavre d’une femme nue, la Première ministre, martyrisée, des signes étranges sur le corps et une tête de taureau à côté. Peu d’indices et une mise en scène énigmatique qui laisse présager une difficile enquête.

Ainsi débute ce thriller magistral, cette époustouflante course contre la montre qui mènera Sarah de la Norvège au Liban dans la vieille cité de Byblos, en Allemagne à l’institut Max Planck et à Rome, au Vatican.

Je ne dévoilerai pas grand chose de la passionnante thématique, je vous laisse le plaisir de la découvrir, UNE ODE AUX FEMMES, étayée par les découvertes scientifiques et historiques.
De secrets en révélations ahurissantes, je m’énerve et me révolte en réalisant l’étendue du complot millénaire. L’auteur a accompli un fabuleux travail de documentation et de recherches, pour les curieux, les sources sont citées en fin d’ouvrage.

Une intrigue brillante et passionnante qui flirte avec l’Histoire, la religion, les mythes, la science et la politique. Ah mais j’en vois venir certains, « un peu comme le Da Vinci Code ? ».   Sachez que le Da Vinci Code vous paraitra fade et insipide après la lecture de Complot, tellement supérieur côté plume et intrigue.

Un extraordinaire page turner, je l’ai lu en deux jours (bien obligée de le lâcher en journée pour bosser), un rythme effréné sans aucun temps mort. Le suspense ne faiblit pas un seul instant et les  nombreux retournements vous en feront voir de toutes les couleurs et vous couperont le souffle plus d’une fois.
L’auteur est scénariste, sa plume nerveuse, aiguisée, fluide et très visuelle nous transporte en nous faisant vivre le récit en 3D.

Une twist final qui me laisse K.O., oh my god, quelle fin ! je ne peux m’empêcher de pousser un énorme WTF !!! (what the fuck !)  Une fin qui laisse présager une suite.  Grrr, l’attente sera longue.

Si vous avez aimé Le cri, vous adorerez Complot.
Si vous n’avez pas aimé Le cri, vous adorerez Complot, c’est sûr !

Nicolas Beuglet est décidément un auteur bourré de talent.

Bon, vous avez compris qu’il faut le lire de toute urgence ?

Je remercie chaleureusement les éditions XO pour leur confiance et Nicolas Beuglet pour sa dédicace, il a tapé juste !

4ème Couverture

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.

Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées…

De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies…

Étayé par les dernières découvertes de la science et de l’histoire, Complot explore les secrets premiers de l’humanité.

Editeur: XO, 496 pages, date sortie: 16 mai 2018

9 commentaires sur « Complot – Nicolas Beuglet »

  1. Je le termine et moi aussi j’avais peur de ne pas aimer autant que « Le cri » et comme toi, je me révolte en découvrant tout ce qu’on apprend dans ce roman! Du coup, ma sœur m’a offert « L’île du diable » qui n’a pas l’air mal du tout non plus!

    J'aime

      1. Une fois n’est pas coutume mais…tu as raison! C’est le meilleur de cette superbe trilogie, j’ai adoré les deux autres mais « Le complot » restera longtemps gravé dans ma mémoire! J’ai vérifié pas mal de choses sur internet et il s’est drôlement bien documenté, il suffit de voir la liste de ses lectures pour ses recherches! J’ai lu des commentaires de ce que j’appelle des « pseudo-intellectuels » qui trouvaient son écriture « fade », etc…Moi je trouve qu’il a écrit avec « Le complot » un grand roman historique très bien écrit, une ode à la femme, j’ai encore ressenti plus de sympathie pour son héroïne qui est plus humaine que jamais! Alors encore un grand merci car j’avoue que sans ta chronique, j’étais prête à passer du premier au troisième opus et je me serais privée bêtement du meilleur!

        J'aime

  2. Je partage parfois te articles et je t’ai recommandé ton blog sur des sites de lecture sur les réseaux sociaux! Il y a un tas de bons et bonnes chroniqueurs(queuses) mais beaucoup trop ne jurent que par telle ou telle maison d’éditions, le prennent de haut (gentiment, poliment et « amicalement ») me disent « en tout cas, ne t’attends pas à ce que je lise un livre d’Isabelle Autissier (j’ai dévoré ses trois romans « Oublier Klara », « Soudain, seuls » et « L’amant de la Pantagonie »), j’ai aimé son écriture, son style, ses histoires mais non, une personne m’a carrément dit qu’elle ne prendrait même pas la peine d’essayer! Tout le contraire de toi qui donne ton avais en le précisant toujours! Je pense que tu as aimé le roman de Tess Sharpe, j’ai été très déçue…Je l’ai pourtant recommandé à des gens qui étaient intéressé par ce livre « Mon territoire » sur Goodreads en leur disant que j’étais une exception et que ma déception venait sans doute du fait qu’on avait sans doute trop comparée à « Un hiver de glace » de Daniel Woodrell que j’avais adoré! Vraiment, pour tout ce qui est polars, romans noirs, je conseille toujours ton blog et ce non pour te faire plaisir mais parce que tu décris merveilleusement bien les livres, tu te trompes rarement et tu écris tes chroniques avec le cœur! Je l’avais dit en plaisantant et c’est à prérent chose faite: j’ai emprunté un Franck Thilliez grâce à toi :-)) !!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton partage qui me touche ! J’ai créé le blog pour partager ma passion de la lecture noire, pour passer des émotions et quand je suscite l’envie chez les lecteurs, alors c’est un vrai bonheur. Après, je ne cesse de le répéter, je ne détiens aucune vérité, ce ne sont que mes humbles avis. J’invite toujours les lecteurs à se faire leur propre avis, c’est tellement mieux. Aimer ou détester un roman, cela tient à si peu de choses…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.