Bilan lecture – juillet 2018

10 livres lus, soit 4708 pages

Un mois chaud, un très beau mois lecture, des premiers romans, des découvertes, des retrouvailles et deux beaux coups de coeur.  Allez ! C’est parti pour un résumé de mes lectures, les chroniques se trouvent comme d’habitude en bas de page.

Les meilleurs amis du monde-Gilly Macmillan : L’auteure est incroyablement douée. Elle nous offre une démonstration étonnante de son immense talent en nous clouant sur place. Une magnifique histoire, une intrigue complexe. Un excellent roman, un bouleversant roman que je vous conseille vivement. Coup de coeur émotion !

Réveilles-toi !-François-Xavier DillardDiaboliquement original ! Un thriller dingue flirtant avec le fantastique, le paranormal, la science et la psychologie. Plusieurs histoires vont se croiser dans cette intrigue complexe à la construction vertigineuse.

MAD-Chloé Esposito : Un roman noir bourré d’humour, décalé, décapant et comme l’annonce le titre, complètement FOU. Imaginez Tarentino qui rencontre Bridget Jones ! Hélas, tout va très vite partir à vau l’eau. Déception !

Le triomphe des ténèbres-Giacometti-Ravenne : Une vraie leçon d’histoire avec un grand H autour de la seconde guerre mondiale, teintée d’ésotérisme, de paranormal, de mysticisme et d’occultisme nazi. Une plongée fascinante dans l’Europe des années 30/40 grâce à un impressionnant travail de documentation effectué par les deux auteurs érudits.

L’écrivain public-Dan Fesperman : Immersion dans le New York méconnu des années 40, le New York de l’après prohibition et son quartier allemand, les immigrés juifs, les nazis, la mafia et ses liens avec les autorités, les gangsters…. L’intrigue est le gros point faible, trop d’histoires en parallèle qui nous égarent. Déception !

Les fantômes de Manhattan-R.J. Ellory : Un grand roman ! Une sacrée histoire qui démarre au début du siècle en Pologne, passe par le camp de concentration Dachau, se poursuit parmi les gangsters à Manhattan des années 50 à nos jours. R.J. Ellory est un conteur au talent exceptionnel. Coup de coeur !

Nuit Blanche-Nicolas Druart : Un huis clos angoissant à l’atmosphère étouffante et glaçante. Le trouillomètre à zéro, flip assuré !  Une belle réussite pour un premier roman.

Akwaba-Jean Louis Rouillan : Une incroyable saga d’aventures proche de « Out of Africa », un voyage aux confins de la magie, un magnifique roman d’amour baigné du soleil africain, une ode à la liberté, à la sensualité.

Au coeur du solstice-Jacques Vandroux : Un parfait mélange de thriller, d’aventures, d’action, teinté d’un brin de paranormal. Une magnifique intrigue, un récit haletant aux multiples rebondissements.

La sirène qui fume-Benjamin Dierstein : Un premier roman récompensé par le prix Sang Froid et loué par Caryl Férey. Un tout jeune auteur qui n’a pas froid aux yeux, il tape très fort avec son premier roman. 100% noir, 100% sombre, 100% tripes ! Côté influence, il y a du David Peace et du James Ellroy.

Tu seras si jolie-Pierre Rehov : Un roman résolument féministe. Une belle réflexion sur la femme au coeur de notre société. Une analyse pertinente de l’endoctrinement qui mène à la radicalisation.

 

Je vous souhaite à toutes et tous d’excellentes lectures…
Soyez fous et déraisonnables, achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les,
empruntez les, peu importe, mais lisez, lisez, lisez… cela rend heureux !

Cliquez sur les titres pour lire les chroniques entières

Les meilleurs amis du monde – Gilly Macmillan (lecture de juin)

Réveille-toi ! – François-Xavier Dillard

MAD – Chloé Esposito

Le triomphe des ténèbres – Giacometti-Ravenne

L’écrivain public – Dan Fesperman

La sirène qui fume – Benjamin Dierstein

Nuit blanche – Nicolas Druart

Au coeur du solstice – Jacques Vandroux

Tu seras si jolie – Pierre Rehov

Les fantômes de Manhattan – R.J. Ellory

Akwaba – Jean-Louis Rouillan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *