Qui le sait ? – Lesley Kara

Il y a tout juste un an, je vous disais combien j’avais aimé La rumeur – Lesley Kara. Une très belle surprise, entre le thriller domestique et psychologique. Un premier roman très abouti, disais-je. Nous ne le savions pas mais c’était en fait le deuxième roman de l’auteure. Il a remporté un tel succès que son premier roman vient d’être publié en français « Qui le sait ? ». Et franchement si je l’avais lu en premier, j’aurais écrit « un premier roman fort prometteur, sa finesse le distingue du lot des thrillers psychologiques, une auteure à suivre assurément ».

En sortant de sa cure de désintoxication, Astrid, une alcoolique en convalescence, s’installe à contrecoeur chez sa mère dans la petite ville balnéaire de Flinstead pour fuir Londres et son passé douloureux. Plus déterminée que jamais, elle se débat avec ses démons intérieurs et lutte quotidiennement depuis 192 jours pour résister aux tentations de l’alcool. Les réunions quotidiennes aux Alcooliques Anonymes l’aident un peu à se reconstruire. Elle y fait la connaissance d’Helen et les deux femmes se lient d’amitié. Durant ses ballades sur la plage, elle rencontre le beau Josh, se sent très attirée par lui et accepte un premier rendez-vous dans un pub.

Elle se détend un peu, s’ancre dans son nouveau quotidien en trouvant quelques repaires, mais bien vite elle a l’impression d’être suivie et espionnée, elle reçoit des lettres anonymes lui disant qu’elle a fait quelque chose de terrible et qu’il est temps de payer. Qui connait la vérité sur son passé ? Qui le sait ? Des évènements anodins et troublants se répètent autour d’elle. Elle commence à sentir l’after-shave de Simon son ex un peu partout. Est-elle entrer de devenir complètement paranoïaque ? Les sombres secrets semblent la rattraper. Elle est hantée par son passé, mais comment se fier à ses souvenirs avec sa mémoire d’alcoolique pleine de trous ?

Captivant

Un thriller psychologique qui explore avec beaucoup de finesse la dépendance à l’alcool et les ravages occasionnés, les difficultés de se réinsérer dans la vie quotidienne, la perte de confiance et d’estime, la peur d’en parler autour de soi. Les secrets du passé, la culpabilité, le pardon et la rédemption font également partie de cette histoire très immersive.

Très beau personnage féminin

On découvre le personnage d’Astrid par petites touches, dans toute sa complexité, le portrait est sensible et tellement réaliste. Une femme vulnérable, ébranlée dans sa confiance, fragilisée par ses doutes, envahie de peurs, elle s’enfonce souvent dans le mensonge pour faire face à son quotidien.

Tout comme dans La Rumeur, Lesley Kara joue beaucoup avec les secrets, les mensonges et la paranoïa et elle utilise le même processus narratif. L’art de brouiller les pistes en semant de subtils indices et l’art de faire monter la pression au fil des chapitres. Le suspense n’est pas infernal, c’est la tension distillée qui prend le dessus et nous tient en haleine. L’air de rien, l’auteure construit pas à pas son intrigue, nous aspire dans une spirale de doutes et nous manipule à sa guise. Le filet se resserre autour d’Astrid, la menace grandit, va t elle parvenir à déjouer le piège ?

Si vous avez aimé La Rumeur, je vous conseille celui-ci pour découvrir le talent de l’auteure à ses débuts. Personnellement, je préfère une auteure comme Lesley Kara, qui gagne en qualité au fil de ses romans, plutôt que l’inverse, un premier roman extraordinaire suivi d’un deuxième très en dessous.

Je remercie chaleureusement les éditions Les Escales pour leur confiance.

4ème Couverture

Elle pensait pouvoir oublier ses secrets les plus noirs. Elle avait tort. Astrid, ancienne alcoolique, n’a pas touché un verre depuis 192 jours, 7 heures et 15 minutes.  Pour fuir son passé douloureux, Astrid a quitté Londres. Elle vit chez sa mère dans une petite station balnéaire et essaie de se reconstruire. Pourtant, malgré les réunions des Alcooliques Anonymes et sa volonté de commencer une nouvelle vie, certains souvenirs continuent de la hanter.  Car quelqu’un sait exactement ce que fuit Astrid. Et il n’arrêtera pas de la harceler jusqu’à ce qu’elle apprenne que certaines fautes ne peuvent pas être pardonnées. Des fautes pour lesquelle il faut rendre des comptes…

Editeur : Les Escales, 384 pages, date de sortie : 21 janvier 2021

2 commentaires sur « Qui le sait ? – Lesley Kara »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.