1991 – Franck Thilliez

1991.Thilliez

Un rendez-vous annuel que je ne manquerais pour rien au monde.

 

1991… Un très grand cru !

Franck Thilliez, on le présente plus ! Ce maître incontesté du thriller a eu une brillante idée pour son vingtième roman. Il nous offre un préquel, « 1991 la première enquête de Sharko », un saut de 30 ans en arrière pour son flic légendaire.

Sharko est un de mes héros récurrents préférés, je le suis assidument depuis sa première enquête sortie en 2004 ‘Train d’enfer pour ange rouge », je me souviens encore des émotions ressenties à lecture de ce roman. Depuis 17 ans, il ne s’est jamais essoufflé et a continué à me surprendre aux fils de ses nombreuses enquêtes.  

Les fans inconditionnels de Sharko vont adorer. L’auteur nous livre des clés pour mieux comprendre le personnage, mettant en avant un traumatisme de jeunesse qui a motivé son désir d’entrer dans la police.  Ceux qui ne le connaissent pas encore, voici une très belle entrée en matière. Mais vous risquez fortement de devenir accro, vous êtes prévenus !

1991 nous plonge dans une autre époque.

Un monde vintage, un monde préhistorique diront les jeunes. En 1991 la police est en pleine mutation. Moins scientifique qu’aujourd’hui, la technologie est seulement entrain de percer. Les recherches ADN en sont aux prémisses. Les procédures prennent du temps, elles sont plus compliquées, les inspecteurs s’usent les semelles sur le bitume. C’est l’ère du fax et du minitel. Les ordinateurs viennent d’arriver mais restent dans les cartons, les flics préfèrent les machines à écrire et le bon vieux papier carbone. Pas de téléphone portable, en cas de problème sur le terrain, les inspecteurs doivent trouver une cabine pour téléphoner. Pas de GPS dans les voitures, il faut lire les bons vieux plans pour s’orienter. Pas de réseaux sociaux pour lancer des recherches de témoins. 

1991… exceptionnel de bout en bout.

En 1991, Franck Sharko a 30 ans, il sort à peine de l’école des inspecteurs quand il débarque au 36 quai des orfèvres, débordant d’énergie, un peu naïf, il idéalise la police, loin d’imaginer la violence à laquelle il va être confronté dans son quotidien de flic. Il sera le numéro 6 dans l’équipe, en tant que bleu on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. Entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteaux. Le meurtrier court toujours. Sharko se plonge à fond dans ces dossiers, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo montrant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac, une adresse a été notée derrière la photo. Seul au bureau et poussé par la curiosité, le jeune inspecteur décide de foncer sur place, il va découvrir un cadavre atrocement mutilé. Ainsi débute la première enquête de Sharko, une véritable plongée dans l’horreur. 

1991… passionnant, bluffant et glaçant

L’intrigue est machiavélique et tordue à souhait, elle nous embarque à fond dès les premières pages. L’équilibre est parfait entre l’enquête et le focus mis sur les personnages. Le maestro Franck Thilliez maitrise l’art de jouer avec son lecteur, de le tromper et de le surprendre.

Une double enquête fascinante qui nous emmène aux confins de la folie, nous retourne les neurones et nous coupe plus d’une fois le souffle. Elle nous immerge dans l’ambiance glauque et noire du monde du vaudou, de la magie et du mentalisme. Peur, frissons et adrénaline sont au rendez vous entre les morts violentes et les jeux pervers du tueur hors norme. A l’instar d’un magicien, Franck Thilliez nous manipule et nous donne à voir des illusions grâce à la complexité de son intrigue.  Les retournements de situation sont légion, le rythme ne nous offre aucun répit, impossible de lâcher la lecture en route. Il faudra attendre les toutes dernières pages pour le dénouement de l’énigme. Jouissif ! 

Allez-y les yeux fermés, c’est du tout grand Franck Thilliez !

Je remercie chaleureusement les éditions Fleuve pour leur confiance.

 

4ème Couverture

La première enquête de Franck Sharko ! 
En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.  Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

Editeur : Fleuve, 504 pages, date sortie : 6 mai 2021

8 commentaires sur « 1991 – Franck Thilliez »

      1. Ok! Je vais essayer, je ne sais pas pourquoi, malgré toutes les bonnes chroniques, je n’ai jamais été très attirée par ces auteurs mais je te fais confiance! Quel livre me conseillerais-tu pour commencer? J’aime les thrillers psychologiques, les huis clos dans lesquels la nature a un rôle important…

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai une photo qui reprend tous les romans de Franck Thilliez dans l’ordre, mais je n’arrive pas à la poster dans ma réponse.
        Alors chez Franck Thilliez, tu as les one shot, à lire en fonction de tes envies et surtout de la 4ème de couverture.
        Et puis tu as la série Sharko, et ceux là il vaut mieux les lire dans l’ordre depuis le début pour rencontrer le personnage.
        Je ne dirais pas que la nature a une grande importance chez Franck Thilliez. Si tu me donnes une adresse mail, je t’envoie la photo ! 😉

        J'aime

    1. Oui tout à fait ! Rencontrer le personnage dans sa jeunesse et ses débuts, voir d’où il vient et le comprendre plus en profondeur, c’est un vrai cadeau que nous a fait Franck Thilliez ♥️

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.