La forêt des disparus – Olivier Bal

la forêt des disparus

 

FRISSONS GARANTIS !

 

Olivier Bal réalise un sans faute avec La forêt des disparus. Si l’auteur a l’habitude d’étonner ses lecteurs et de se renouveler au fil de ses romans, cette fois, la surprise est de taille. 

« Dans cette forêt, tu peux toujours y entrer, mais tu n’en sortiras jamais… »

Redwoods, un petit bled paumé au coeur de l’Oregon, entouré d’une forêt de séquoias millénaires, des vestiges d’un village effondré et de mines abandonnées.  Redwoods détient un sinistre record : des randonneurs disparaissent au fil des ans sans laisser aucune trace, comme volatilisés.  La forêt serait-elle maudite ?  Quelle est la signification de ces runes suédoises gravées sur certains arbres ? Et qui est cet homme rouge recouvert d’un masque totem qui rôde entre les arbres… les secrets semblent bien gardés et le mystère reste entier. 

Paul Green, le journaliste qui a failli laisser sa peau dans L‘Affaire Clara Miller (La forêt des disparus n’est pas du tout une suite, c’est bien un one shot indépendant) a tourné la page pour s’enterrer dans ce trou perdu loin des hommes. Il vit reclus en ermite dans un minuscule chalet avec son chien Flash, les habitants du coin le surnomme l’Etranger. Un soir, Charlie une jeune adolescente, vient frapper à sa porte, blessée, en panique, épouvantée, elle vient de croiser l’horreur au milieu de la forêt.

Garanti 100% addictif

Ainsi démarre cet extraordinaire thriller tout en tension, mené pied au plancher. Olivier Bal nous emprisonne dans sa gigantesque toile, distille subtilement l’angoisse et joue avec nos peurs profondes, comme la peur de l’Autre. Le piège se referme sur nous, soumettant nos nerfs à rude épreuve.

Un roman choral où chaque personnage s’exprime à la première personne, cela crée un attachement particulier et une grande proximité à leurs côtés.

Un équilibre parfait

Olivier Bal a réussi un vrai tour de force en équilibrant parfaitement les ingrédients de son thriller.

Le décor est absolument grandiose, à un point tel qu’il devient un personnage à part entière. L’atmosphère flippante nous envoûte, entre les superstitions mystiques de la forêt et la noirceur nichée au coeur de l’Amérique profonde. La construction est une mécanique implacable, l’intrigue machiavélique pleine de rebondissements et de suspense laisse la part belle aux fausses pistes. Le rythme ne faiblit pas un instant, il s’emballe vers la fin créant un sentiment d’urgence intenable. L’immersion est totale grâce à une plume accrocheuse, fluide et cinématographique.

Les fabuleux personnages nous tiennent en haleine grâce à leurs récits croisés. Lauren, l’assistance du shérif, va enquêter pour percer l’énigme des disparitions, elle sera aidée par Paul. Ensemble, ils vont déterrer un secret vieux de cent ans, lié aux colons, les premiers habitants de Redwoods. 

Vous n’oublierez jamais votre balade dans la forêt de Redwoods…
 même pas sûre que vous y surviviez, vous voilà prévenus braves gens.

Olivier Bal est au sommet de son art !

Je remercie chaleureusement les éditions XO pour leur confiance.

 

4ème Couverture

 » Dans cette forêt, tu peux toujours y entrer, mais tu n’en sortiras jamais… « 
Des murs d’arbres géants, séquoias millénaires qui se referment comme un piège. Des randonneurs qui disparaissent sans laisser de traces. Il ne fait pas bon traîner dans les bois de Redwoods, au bord du Pacifique, dans l’Oregon.  Au cœur de cette forêt maudite, un homme vit isolé de tous. Ici, on l’appelle l’Étranger. En réalité, son nom est Paul Green, un ancien journaliste qui a connu son heure de gloire avec l’affaire Clara Miller.  Un soir, une jeune adolescente, Charlie, vient frapper à sa porte. Elle est blessée, paniquée. Pour elle, Paul est le seul à pouvoir l’aider. Car là-bas, au milieu des arbres, Charlie a connu l’horreur…
L’histoire d’un secret terrifiant.

Editeur : XO, 440 pages, date sortie : 22 avril 2021

6 commentaires sur « La forêt des disparus – Olivier Bal »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.