Le cercle des mensonges – Céline Denjean

Pépite !
Coup de coeur !


Petite récap. pour ceux qui auraient passé ces dernières années enfermés dans un bunker ou entrain d’explorer la planète Mars.

2014, Céline Denjean entre dans le monde du polar avec son premier roman "Voulez vous tuer avec moi ce soir ?"  Bienvenue dans la tête d'un tueur, le récit de l'horreur ordinaire. 384 pages lues d'une traite !  
2016, elle fait un saut quantique  avec son deuxième roman "La fille de Kali". Une fabuleuse intrigue et une plongée dans la folie d'une tueuse. Nous découvrons la gendarme Eloïse Bouquet et l'ambitieuse journaliste Amanda Kraft.   
2018, elle obtient le fameux prix de l'Embouchure et le prix du meilleur roman francophone à Cognac avec "Le cheptel". Un thriller diabolique hors norme. Exceptionnel à plus d'un titre ! 
2019 : elle fait un virage à 180° avec "Double amnésie", un thriller psychologique qui sort des sentiers battus. De la très haute voltige. Epoustouflant !  (Désolée, mais je n'arrive pas à insérer les liens de mes chroniques, une nouvelle bizarrerie de wordpress !)

En quatre polars, Céline Denjean s'est imposée comme une auteure incontournable dans le thriller français. Elle monte en puissance au fil de ses écrits, quand on pense qu'elle a atteint le sommet, elle se surpasse et frappe très fort avec son 5ème roman. Elle nous prouve que la réalité dépasse parfois la fiction, elle ose tout et ça lui réussit plutôt bien.  

Ouvrir un roman de Céline Denjean, c’est la promesse d’un grand moment,
un moment hors du temps où plus rien n’a d’importance,
à part rester plongé dans sa lecture.
Ouvrir un roman de Céline Denjean, c’est se poser une seule question :
la magie va-t-elle opérer une fois de plus ?

La question trouve vite sa réponse.

Le Cercle des mensonges est un extraordinaire thriller mais pas que… Cette enquête passionnante et addictive porte un regard profond sur notre société et sa politique abjecte, elle nous donne du grain à moudre, nous pousse à la réflexion, nous questionne sur les progrès de la science et ses enjeux pour un futur qui donne froid dans le dos. Tellement pointu et impressionnant, j’ai l’impression que l’auteure nous a caché ses dons de médium et de visionnaire.

Je sens déjà que je ne trouverai pas mes mots ou qu’ils seront bien maladroits pour vous parler de ce cercle d’inextricables mensonges dans lequel l’auteure nous aspire, de cette gigantesque toile dans laquelle elle nous emprisonne. Impossible d’en sortir, nous voilà condamnés à tourner frénétiquement les pages jusqu’à la toute dernière.

Thomas Andrieu, le fils du ministre des Finances, jeune étudiant sans histoire tombe du toit d’un immeuble. Suicide ou meurtre ? Une femme de ménage est assassinée, une autre prend la fuite juste après avoir été témoin de la scène. Pourquoi ? Le lieutenant Urbain Malot, dit le Zèbre hérite de cette double enquête.
Céline Servat, une jeune universitaire, une microbiologiste bien sous tous rapports est retrouvée sauvagement assassinée dans une forêt près de Toulouse. Eloïse Bouquet qui reprend du service après une longue absence est en charge de l’enquête. Parallèlement, elle mène ses recherches en secret, assistée de la journaliste Amandra Kraft, pour retrouver Anne Poey, l’horrible criminelle toujours en fuite, on l’a croisée dans Le cheptel. (Il n’est pas nécessaire d’avoir lu Le cheptel pour entrer pleinement dans cette histoire mais je vous le conseille quand même !). Je ne vous en dirai pas plus au risque de spoiler l’histoire.

Comment toutes ces histoires sans lien apparent vont-elles se rejoindre ? Comment ces enquêtes parallèles vont-elles s’imbriquer au fur et à mesure pour finir par n’en faire qu’une ? Quel sera le point de bascule ? Attendez vous à être drôlement surpris.

Une triple enquête complexe et terriblement excitante

Prévoyez du temps devant vous pour entrer pleinement dans cette triple enquête complexe et terriblement excitante. Le scénario brillant va vous secouer les neurones de haut en bas mais rassurez-vous, c’est fluide de bout en bout. La construction vertigineuse en tiroirs est carrée, millimétrée, d’une précision à faire pâlir le plus grand architecte. Tout y est orchestré et chronométré dans les moindres détails, rien n’est laissé au hasard ou à l’approximation. L’auteure a le sens du rythme, les chapitres courts alternant d’une enquête à l’autre rendent le récit haletant sans l’ombre d’un temps mort.

Deux des grandes forces de Céline Denjean (impossible de les énumérer toutes), la première : c’est la façon particulière qu’elle a de plonger dans les failles et les contradictions de la nature humaine. Ses personnages sont d’une justesse incroyable, avec du relief, de la profondeur, de la sensibilité. Ils donnent un beau supplément d’âme à l’histoire. La deuxième : c’est sa belle plume, ciselée, précise et qui s’affine de roman en roman.

J’aurais tant de choses à vous dire…

J’aurais encore tant de choses à vous dire sur ce passionnant thriller. Je pourrais vous parler de la crédibilité de ces histoires fouillées et de l’énorme travail de recherche effectué par l’auteure, de l’intelligence des propos, des questionnements profonds, de la belle humanité qui habite le roman, sans oublier l’énorme dose d’émotions, je pourrais m’extasier sur le final…. mais les mots me manquent.

L’immense talent de Céline Denjean n’a pas fini de nous surprendre. Laissez vous aspirer dans ce Cercle des mensonges, vous ne regretterez pas le voyage !

⚠️ Ne le manquez surtout pas ! Sur la couverture arrière, un QR code vous permettra d’écouter une passionnante interview de l’auteure.

Je remercie chaleureusement Céline Denjean et les éditions Marabout pour leur confiance.

                                                                                    

4ème Couverture

«  A quel moment fatidique ma vie a-t-elle quitté son orbite  ? Qu’aurait-il fallu que je fasse ou ne fasse point pour éviter d’avoir aujourd’hui du sang séché incrusté le long de mes cuticules  ?  »Un meurtrier aux abois, pris dans une spirale infernale…

Une agente d’entretien, obligée de prendre la fuite après avoir été témoin d’un meurtre…
Un étudiant sans histoires tombé du toit d’un immeuble en construction…
Une femme bien sous tous rapports retrouvée assassinée dans une forêt près de Toulouse…

Et si tous ces événements étaient reliés ? S’ils formaient les éléments d’une gigantesque toile  ?

Le lieutenant de police Urbain Malot, dit le Zèbre, et la gendarme Éloïse Bouquet, enquêtent chacun de leur côté, tirant, sans le savoir, les fils d’une même pelote. Alors qu’Éloïse poursuit également la piste d’Anne Poey, la criminelle qui lui a échappé trois ans plus tôt, elle va devoir s’unir au Zèbre pour démêler l’écheveau qui les mènera jusqu’au dernier cercle des mensonges, au risque de se heurter à un adversaire beaucoup plus fort qu’eux…

Editeur : Marabout (Coll. BlackLab), 472 pages, date sortie : 3 mars 2021

4 commentaires sur « Le cercle des mensonges – Céline Denjean »

Répondre à gi24960 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.