Un millionnaire à Lisbonne – J.R. Dos Santos

« Un millionnaire à Lisbonne » conclut l’étonnante histoire de L’homme de Constantinople , une biographie romancée de l’arménien Calouste Gulbenkian (1869-1955). Son nom ne vous probablement pas grand chose, il est méconnu chez nous, cet homme fut surnommé ‘l’homme le plus riche du monde’. Un personnage hors du commun, au destin exceptionnel, un diplomate, un aventurier, un financier et un des plus grands collectionneurs d’art au monde.

En quittant sa série à succès et les enquêtes scientifico-historico-ésoterico de son personnage fétiche Thomas Noronha, J.R. Dos Santos est parvenu à se renouveler complètement et à nous surprendre.

Si vous avez aimé L’homme de Constantinople, vous allez adorer celui ci,  ce deuxième tome traverse tout le vingtième siècle, un excellent récit historique, passionnant et addictif de bout en bout.

La première partie du roman intitulée « Horreurs » est consacrée à Krikor, le fils de Calouste. A la veille de la première guerre mondiale, il part rejoindre sa bien armée en Arménie, il se retrouve englouti dans « le Génocide arménien » (qui a fait entre 800 000 et un million et demi de victimes). Tous les hommes sont massacrés par les Turcs, les femmes et les enfants sont déportés, obligés de marcher dans d’effroyables conditions jusqu’aux camps de la mort au fin fond du désert. Un récit très dur, chargé d’émotions, qui nous fait vivre toute l’horreur de ce génocide.

La deuxième partie intitulée « Beauté » est axée sur la période de la deuxième guerre mondiale quand Calouste se voit obligé de fuir l’Angleterre, puis la France et Vichy et prend la décision de s’installer à Lisbonne où il vivra jusqu’à sa mort. Le magnat règne désormais sur le monde du pétrole et sur une grande partie de la géopolitique mondiale, il rencontrera les plus grands personnages, les plus grandes fortunes de l’époque, des hommes politiques, des financiers, jusqu’à la reine d’Angleterre.
Mais sa grande passion, c’est sa collection d’art qu’il ne cessera jamais d’enrichir. Toute sa vie, il tentera de répondre à cette question : « Qu’est ce que la beauté ? » A sa mort, il fera don de cette immense collection au Portugal en créant la fondation Gulbenkian.

J.R. Dos Santos a un énorme talent, c’est un fabuleux conteur. Il déroule l’histoire de cette famille hors normes en la mêlant aux enjeux politiques de l’époque. Sous sa plume vive, il combine à merveille Erudition, Histoire, Aventures, le tout saupoudré d’une touche de Romanesque.

Une épopée envoûtante, un page turner plein de rebondissements !

Inutile de vous dire que je vous conseille vivement de lire d’abord le premier tome.

Je remercie chaleureusement les éditions Hervé Chopin pour leur confiance.

 

4ème Couverture

L’apogée et la fin de la vie du mystérieux Arménien qui a régné sur le monde du pétrole et sur celui de l’art.

L’organisation mondiale de l’industrie pétrolière est désormais établie et Kaloust Sarkisian devient l’homme le plus riche du XXe siècle. Vivant entre ses suites du Ritz à Paris et à Londres, l’homme d’affaires se consacre à sa collection d’art et à ses jeunes maîtresses. Mais l’Histoire va le rattraper.
L’horreur du génocide arménien puis le chaos de la Seconde Guerre mondiale forcent le millionnaire arménien à chercher une nouvelle ville pour s’installer. Il choisit Lisbonne ; un choix qui étonne tout le monde… notamment le dictateur Salazar qui ne voit pas cela d’un bon œil.
Avec la magie propre à J.R. dos Santos, ce deuxième roman nous fait comprendre combien ce petit Arménien si mystérieux a bouleversé l’ordre mondial. Il explique également comment il a marqué l’histoire des Portugais et notamment celle de Lisbonne, en léguant toute sa collection d’Art à la ville. Aujourd’hui, la Fondation Gulbenkian est l’une des plus riches et des plus importantes d’Europe.

Editeur : Hervé Chopin, 599 pages, date sortie : 9 janvier 2020

2 commentaires sur « Un millionnaire à Lisbonne – J.R. Dos Santos »

  1. Il faut absolument que je trouve le temps d’essayer, au moins essayer de prendre le temps de lire cet écrivain! J’aime les belles découvertes et tu en parles tellement bien, avec autant de passion! D’autant plus que les romans avec une touche d’histoire me fascinent aussi en ce moment, que ce soient des polars, des romans noirs ou des autobiographies!

    J'aime

  2. J’ai adoré les deux tomes (L’homme de Constantinople et Un milliardaire à Lisbonne). Si tu aimes l’histoire, tu vas être comblée. Si tu aimes les thrillers scientifiquo-ésotériques, tu peux le découvrir avec sa sérieThomas Noronha, le premier est La formule de Dieu. De belles lectures à toi !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.