L’île de Yule – Johana Gustawsson

L'île de yule

Avec ses cinq romans, Johana Gustawsson s’est taillée un trône de reine dans le monde du thriller et sa marque de fabrique se dessine de plus en plus. Intrigues machiavéliques, constructions magistrales, mélange d’époques et de voix, ambiances très soignées et psychologie fouillée des personnages.

Dès les premières pages tournées, on est complètement happé, en immersion totale sur la petite île de Storholmen. On découvre un vieux manoir chargé d’Histoire qui a traversé les époques et les drames, la richissime famille Gussman qui l’habite cache de lourds secrets. Sont-ils liés au meurtre qui s’est déroulé neuf ans plus tôt, une jeune fille mutilée a été retrouvée pendue à un arbre de leur domaine. Ou remontent-ils plus loin, enracinés dans les différentes générations de cette famille ? Les Gussman font appel à Emma, experte en art, pour évaluer leurs biens et collections. Quelques jours après son arrivée, une jeune fille est retrouvée morte dans la mer gelée. Neuf ans séparent les deux meurtres qui évoquent des sacrifices et rituels vikings. La mort et les fantômes semblent rôder depuis longtemps sur l’île.

Au fil des chapitres, le piège se referme sur Emma. L’ambiance glaciale, pesante, étrange, à filer la chair de poule, nous envoûte et on se laisse emporter par les trois voix qui nous racontent l’histoire et tous les mystères du manoir. Les personnages et leurs émotions occupent la place centrale du récit. Johana Gustawsson a un talent particulier pour décortiquer l’âme humaine, fouiller ses failles, plonger dans ses méandres et ses parts d’ombre avec beaucoup de finesse et de subtilité.

Les thématiques abordées sont en lien avec la famille, mais je n’en dirai pas plus, place à la surprise. L’intrigue retorse et diabolique est très prenante et pleine de suspense, brillamment construite et d’une grande maîtrise, avec un grand souci du détail. L’auteure nous balade en beauté, nous retourne les neurones, prend un malin plaisir à brouiller les pistes avec des retournements et des twists inattendus. La tension monte crescendo dans la dernière partie, avec les révélations qui arrivent au compte goutte, les nerfs en prennent un fameux coup. C’est en retenant son souffle qu’on imbrique les ultimes pièces du gigantesque puzzle et quand l’image finale se révèle, la surprise nous claque en pleine face.

En résumé, j’ai adoré !

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour leur confiance.

Quatrième de couverture

Le coeur battant, Emma Lindahl cogne à la porte du manoir dressé sur une petite île au large de Stockholm. Experte en art, elle doit procéder à l’inventaire des biens de la famille Gussman, quatrième plus grande fortune de Suède. L’île et son manoir ont une réputation sulfureuse depuis que, neuf ans plus tôt, une adolescente a été découverte pendue à un arbre du domaine, tuée dans des conditions affreuses.
Son assassin n’a jamais été retrouvé.
Emma se rend vite compte que son travail va lui prendre des mois, seule dans ces immenses pièces où elle ne croise jamais personne, car les Gussman ont expressément refusé de la voir et lui imposent des horaires stricts. Bien qu’elle ne soit pas impressionnable, l’ambiance ici lui glace le sang.
C’est alors qu’une nouvelle jeune fille est découverte, morte, dans la mer gelée, et tout laisse penser qu’elle a été victime du même tueur…

Editeur : Calmann-Lévy, 328 pages, date sortie : 18 janvier 2023

11 commentaires sur « L’île de Yule – Johana Gustawsson »

  1. C’est tout à fait le genre de thrillers que j’adore : un huit-clos à ciel ouvert, où tout se passe dans un petit village ou sur une petite île scandinave…Qu’est-ce que j’avais adoré la série « Dark Iceland » de Ragnar Jonasson et « La dame de Reykjavik », surtout le dernier, « La dernière tempête », je pense que c’est jusqu’à présent mon préféré de cet auteur! Et comme j’aime découvrir de nouveaux auteurs et que je n’ai pas encore eu le temps de lire Johana Gustawsson…Mais je vais un peu attendre. C’est une véritable addiction! J’ai achetés des nouveaux livres, « Sugar run » de Mesha Maren (une histoire à la Thelma et Louise, j’ai lu les premières pages, ça donne envie de continuer, comme souvent, j’adore les livres des éditions Gallmeister), le premier de Valentine Imhof, « Par les rafales », le dernier Ilaria Tuti, « Les filles de cendres », j’ai encore des thrillers que j’ai reçu à la Noël à lire aussi et en allant à la bibliothèque pour les enfants, j’ai craqué et j’ai emprunté le dernier Sandrine Collette, « L’homme sans visage » de Beuglet et « L’homme peuple » de Franck Bouysse et je viens de recevoir « Prends ma main » de Dolen Perkins-Valdez, je dois donc commencer par celui-là car j’ai encore 3 semaines pour écrire une chronique! Il est temps que ma copine et moi fassions ce braquage, Nadia! Grand temps! Que nous trouvions le temps de lire tous ces livres :-)! Un grand merci pour cette superbe chronique!

    Aimé par 2 personnes

      1. Ta coloc qui fait des fautes d’orthographe en écrivant trop vite! Honte à moi! J’ai achetés…Et moi qui m’énerve sur les enfants en leur disant qu’ils doivent apprendre à écrire correctement! On peut avoir une peine pour fautes d’orthographe? Sinon, Nadia, tu peux me dénoncer! 😂

        Aimé par 1 personne

    1. Merci, merci encore de ta fidélité. Et je vois dans ma boule de cristal que tu regrettes que les journées ne fassent pas 36h… ou plus, avec tous les livres que tu as envie de découvrir. Inutile de te souhaiter de bonnes lectures, je sais qu’elles le seront. 😍

      Aimé par 1 personne

      1. Mon rêve est d’être payée pour lire…Ne serait-ce pas là l’emploi idéal? Mais tu as raison, les journées sont trop courtes, il m’arrive de lire dans le divan le soir afin de ne pas m’endormir aussi vite qu’au lit. Je me souviens, quand je lisais « Le chardonneret » de Donna Tartt, mon mari me disait « tu t’endors, pourquoi ne vas-tu pas te coucher? », mais je continuais et parfois, le livre me tombait des mains de fatigue, ça faisait un « BOUM », Moustachine et mon mari faisaient un bon 😂! Du coup, j’étais réveillée et je continuais une petite heure..:-)

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.