Les sorties de janvier 2023

Sorties janvier 2023

Après la pause bienvenue de décembre, c’est une déferlante de sorties pour cette rentrée de janvier. Un tsunami de folie qui s’abat sur nous !  En cas de vertige… inspirez et expirez lentement, tout ira bien. Les nuits vont être courtes et la vie sociale proche du niveau de la mer.

Je vous ai épinglé 66 TITRES.  

Le choix est très vaste, réjouissons-nous !  Il y en aura pour tous les goûts, du plus léger au plus lourd, et tout le monde y trouvera son bonheur.  Entre les grands noms, les valeurs sûres, les retrouvailles qu’on attend chaque année et les découvertes prometteuses, la palette du noir se décline dans l’infinité de ses nuances. Nous allons frissonner, trembler et voyager d’un bout à l’autre de la planète et des époques. Nous allons ouvrir la porte à des sensibilités et univers si différents.

Personnellement, j’ai choisi 11 titres (pas sûre de les recevoir tous, suspense !) et j’ai dû me faire violence pour rester raisonnable, il y a au moins 15 titres qui me tentent. Et bien sûr, cette sélection est non exhaustive, on n’est jamais à l’abri des surprises envoyées par les maisons d’édition.

Et vous, dites-moi, quels titres vous tentent le plus pour ce mois de janvier ?

Vers la fin du mois, je vous publierai mon traditionnel « Bilan 2022 ».  En attendant, je vous souhaite un très beau mois de décembre. Prenez soin de vous et pensez à plonger quotidiennement dans vos lectures, ça fait un bien fou et ça sauve de tout ou presque.  Et surtout, n’oubliez pas….

Soyez fous et déraisonnables, peu importe la hauteur de vos PAL,
achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les, empruntez les… peu importe.
LISEZ, LISEZ, LISEZ… cela rend heureux.

4 janvier

Le chant du silence

IL Y A CE QU’ON VOUS A RACONTÉ, CE QUE VOUS AVEZ COMPRIS,CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS CRU…
ET PUIS IL Y A LA VÉRITÉ.

Lundi dernier, le père de Damien s’est jeté du haut de la baie des veuves, cette falaise d’où les femmes guettaient autrefois le retour des bateaux de pêche.  Damien se met donc en route pour régler les funérailles, tentant en vain d’éprouver de la tristesse. Durant l’été 1995, ce père qu’il aurait voulu aimer est devenu un meurtrier, les contraignant sa mère et lui à déménager à l’autre bout de la France car la ville entière maudissait leur nom. Damien n’est jamais revenu. La seule  lumière dans ce pèlerinage douloureux est qu’il va revoir Oriane, son amour  d’enfance.
Mais arrivé dans le quartier des pêcheurs désormais à l’abandon, Damien découvre dans la parka de son père une photo qui remet tout en question… Et si la vérité sur l’été 1995 était tout autre ?
Un thriller mêlant émotion et angoisse, proche du roman noir, qui avance par touches imperceptibles vers un dénouement aussi stupéfiant que bouleversant.  Un nouveau coup de maître !     Calmann-Lévy

Dernière fête

En ce soir du 31 décembre, le chalet de Rhys Lloyd est plein d’invités. Promoteur d’un lotissement haut-de-gamme implanté sur la rive d’un lac gallois, il fête son succès en conviant les villageois à trinquer avec leurs nouveaux et riches voisins. Ce sera sa dernière fête…
À minuit, le corps de Rhys flotte dans les eaux glacées du lac.
1er janvier : pour l’agent Fiona Morgan, presque tous les habitants peuvent être suspects…  Native du village, elle les connaît tous ; ce sont sa famille et ses amis. Par ailleurs, Fiona a ses propres secrets à protéger.
Rapidement, le problème n’est pas de découvrir qui, parmi tous les suspects, voulait la mort de Rhys, mais bien plutôt, qui a fini par le tuer.   BlakLab

Ce qui est enfoui

Canton d’Estanville, automne 1990. Un collégien disparaît. Seuls ses vêtements parfaitement pliés sont retrouvés au milieu d’un sentier en pleine forêt. Le mystérieux « homme qui marche » serait-il lié à cette disparition ? Le capitaine Ernevin est dépêché sur les lieux pour mener l’enquête.
« Ce qui est enfoui » est un formidable roman d’apprentissage, entre « Stranger Things » et « Dark », mêlant intrigue policière, récit fantastique et chronique inquiétante et amusée des années 1990.     Actes Sud

Dans les murmures de la forêt ravie

Agnès n’a jamais quitté la ferme de Jean, son père. Après que sa mère a disparu, alors qu’elle était adolescente, elle a peu à peu pris sa place. Et si elle rejette les avances des hommes, elle veut bien des caresses de Pàl, l’ouvrier qui travaille chez eux, un étranger qui n’a que des terres brûlées derrière lui. Mais de la forêt vient une bête qu’on croyait disparue, qui décime les troupeaux. Jean n’est pas de ces hommes qui se résignent. Il prend un fusil et suivi de son chien, Pentecôte, passe l’orée du bois, les limites du monde.
Avec ce premier roman d’une puissante poésie, Philippe Alauzet nous fait entrer dans un conte noir, l’histoire de la libération d’une enfant blessée, dans un monde clos sur ses silences et ses secrets, où les fantômes rendent l’amour impossible.     Rouergue

Ta seule issue

Une nature hostile. Un tueur impitoyable. Qui sera la proie ?
Les ténèbres à perte de vue. Une tempête pour tout horizon. La mort qui rôde. Comment en sont-ils arrivés là ? Erik et sa fille avaient pourtant prévu un simple trek dans les montagnes norvégiennes. Un moyen de se retrouver, après le drame qui a brisé leur famille. Mais à cause d’un accident, leur voyage tourne au cauchemar. Alors qu’ils ont trouvé refuge dans une maison isolée, ils sont témoins d’un crime atroce. Le père et la fille doivent fuir à tout prix. Fuir pour survivre. C’est le début d’une traque sans merci à travers des étendues hostiles…
Une chasse à l’homme dans une nature brute et inhospitalière.     HarperCollins

La dernière ville sur terre

DURANT L’ÉPIDÉMIE DE GRIPPE ESPAGNOLE, UNE PETITE VILLE INDUSTRIELLE DU NORD-OUEST PACIFIQUE DÉCIDE DE SE METTRE EN QUARANTAINE, MAIS L’ARRIVÉE D’UN SOLDAT AFFAMÉ AURA DES RÉPERCUSSIONS TERRIBLES SUR LA COMMUNAUTÉ.
Au cœur des forêts brumeuses du Nord-Ouest Pacifique se trouve une petite ville industrielle appelée Commonwealth, conçue comme un refuge pour les travailleurs. Pour Philip Worthy, le fils adoptif du fondateur de la ville, c’est le seul endroit au monde où il peut compter sur une famille aimante. Et pourtant, les idéaux qui définissent cet avantposte sont menacés de toutes parts. Une guerre mondiale fait rage et, avec la peur des espions, la loyauté de tous les Américains est remise en question. Pendant ce temps, une autre menace s’est abattue sur la région sous la forme d’un virus mortel frappant les communautés environnantes. Lorsque les habitants de Commonwealth votent en faveur d’une quarantaine pour freiner la contagion, des gardes sont postés sur l’unique route menant à la ville. Philip Worthy en fait partie. Il aura la malchance d’être en service lorsqu’un soldat frigorifié, affamé, fatigué et apparemment malade se présentera à la porte de la ville pour demander l’asile. La rencontre qui s’ensuit, et les coups de feu qui sont tirés, auront des répercussions assourdissantes.     Rivages

Dix-ans-noces-de-sang

Dix ans de mariage.
Dix ans de secrets.
Un anniversaire qu’ils n’oublieront jamais.
Mariés depuis dix ans, Adam et Amelia ont connu des jours meilleurs. Adam a sacrifié sa vie de couple sur l’autel de sa carrière de scénariste. Le week-end en Écosse qu’ils viennent de gagner est sans doute la meilleure chose qui puisse leur arriver pour prendre un nouveau départ. À chaque anniversaire, le couple échange les traditionnels cadeaux de mariage, et Amelia écrit à son mari une lettre qu’elle ne le laisse jamais lire. Jusqu’à maintenant.
Ont-ils vraiment gagné ce week-end par hasard ? Il semblerait que quelqu’un épie leurs moindres faits et gestes. Quelqu’un qui semble bien décidé à faire en sorte que cet anniversaire soit le dernier.
Alice Feeney se livre à une impitoyable autopsie du couple servie par un suspense ébouriffant.     Hauteville

Silences

Birdie’s Fall, petite ville de Pennsylvanie, vit pour un seul événement  : son Open de Golf annuel.Elle se prépare à recevoir certains des hommes les plus riches de la planète lorsque le cadavre d’un inconnu est retrouvé congelé dans la chambre froide d’un restaurant à la mode.Jack Sherwood, ancien enquêteur de la police de Philadelphie retiré volontairement en province pour fuir un passé violent, se lance sur la piste d’un assassin qui s’avère particulièrement imaginatif, et friand de mises en scène spectaculaires.Alors que les élus locaux, soucieux de ne pas mettre en danger leur précieux tournoi et de conserver leurs privilèges, cherchent par tous les moyens à étouffer l’affaire, les cadavres s’accumulent.Avec l’aide d’Eloïse Lark, une profileuse du FBI avec laquelle il a déjà travaillé, du coroner et des experts locaux, Sherwood délie peu à peu les fils d’une intrigue dont les racines plongent dans les secrets et les silences de la ville.    Kennes

Bague-au-doigt-et-corde-au-cou

Ancienne enquêtrice de la police londonienne, Jodie Parker décide de quitter la ville pour goûter aux joies de la campagne. Direction son village natal où elle est résignée à vivre tranquillement grâce à la création d’une petite entreprise de traiteur-restauration. Une vie bien tranquille ? Pas si sûr… Pour son premier contrat, elle se retrouve à devoir organiser le mariage de son ex-petit ami… plutôt gênant ! Ensuite, la mariée se volatilise mystérieusement avant même de s’être fait passer la bague au doigt. Puis une invitée est retrouvée sauvagement assassinée… Shocking! Pour la police, aucun doute, le futur marié est coupable. Persuadée de son innocence, Jodie n’a d’autre choix que de mener l’enquête. Surtout que l’insupportable – mais séduisant – inspecteur de police chargé de l’affaire veut la classer au plus vite. Quitte à mettre un innocent sous les verrous ?     CITY

Cherchez Charlie

ROMAN GRAPHIQUE.  New York 1969. Charlie se fait accoster à Time Square par Fleur, une jeune hippie qu’il ne connaît ni d’Eve ni d’Adam et qui le baratine pendant que Cosby, une mauvaise fréquentation de la belle, en profite pour soutirer la mallette du pauvre bougre. Ni une ni deux, Cosby saute dans un taxi et oublie sur la banquette un livre de compte tombé de l’attaché-case. Cliff, le taxidriver à ses heures perdues dealer pour les fils à papa de Manhattan et maquereau à Harlem, flaire le bon coup, mais n’y comprend rien aux chiffres.
Il apporte alors le livre de comptes à Leopard Jones, qui pige immédiatement qu’il appartient non seulement au parrain de la mafia Tony Zardella, mais que ce dernier se fait voler son argent : les chiffres sont trafiqués par son comptable. Une lettre de rançon plus tard envoyée par Leopard qui demande 100 000 dollars à Tony en échange du livre et du nom du voleur, et toute la pègre de New York est sur les dents…
Mais, ce que tout ce beau monde ne sait pas, c’est qu’Andy, agent junior du FBI que personne ne prend au sérieux, était justement chargé ce jour-là de filer cet idiot de Charlie et compte bien remettre la main sur cette mallette avant que tout espoir de promotion ne s’envole.     Sarbacane

5 janvier

Au premier regard

D.D. Warren, Flora Dane et Kimberly Quincy, les trois héroïnes fétiches de Lisa Gardner, enfin réunies dans un nouveau thriller haletant.

Macabre découverte dans un petite ville de Géorgie. Les restes d’un corps humain, puis bientôt un charnier, révélés au grand jour… Est-ce le testament de Jacob Ness, le tueur en série qui a défrayé la chronique pendant des années avant d’être abattu ? Ou l’oeuvre d’un complice ?
Aux côtés de la courageuse Flora Dane, survivante de Jacob Ness devenue justicière, les enquêtrices vont unir leurs forces dans une affaire sans précédent, dont une jeune fille, témoin impuissante de l’horreur, détient la vérité. Mais comment la protéger ?     Albin Michel

L'ombre

Une enquêtrice opiniâtre, un profiler tourmenté et un envoûtant prêtre-tueur. De Rome à Los Angeles en passant par l’Indonésie, un thriller brillant et addictif !

L’Agent Spécial Michelle Ventura est envoyée avec Nicholas Foster, spécialiste des tueurs en série, consultant du FBI et star des médias, dans les montagnes de Californie après la découverte d’un corps supplicié. Ce crime porte la signature de Patrick Hollmann, un prêtre serial-killer, pourtant condamné à mort et exécuté il y a plusieurs années. Mais l’ecclésiastique sanguinaire reste une ombre pernicieuse qui contamine l’esprit de ceux qui s’intéressent à lui… L’enquête amène Michelle Ventura à explorer les étranges liens qui unissaient Foster et Hollmann. Au même moment, une journaliste s’apprête à dénoncer un obscur pacte qui ferait de Foster le meurtrier… Traquer le tueur ou innocenter son partenaire ? Confrontée à l’ambiguïté de ses sentiments et à la pression de sa hiérarchie, Ventura mène une enquête périlleuse pour son intégrité, physique et psychique.      Albin Michel

Une saison pour les ombres

 » Le froid arriva. Et puis le froid s’installa à jamais. « 
Nord-est du Canada, 1972. Dans cette région glaciale, balayée par les vents, où l’hiver dure huit mois, la petite communauté de Jasperville survit grâce au travail dans les mines d’acier. Les conditions de vie y sont difficiles. Au-delà du village, il n’y a rien. Juste une nature hostile, quelques ours, des loups. Aussi quand le corps d’une adolescente du village est découvert aux abords de la forêt, la gravité des blessures laisse supposer qu’elle a été victime d’une bête sauvage. Ce sera en tout cas la version officielle. Et tout le monde prie pour qu’elle soit vraie. Mais, quelques temps plus tard, le corps d’une autre jeune fille est retrouvé.
Montréal, 2011. Le passé que Jack Deveraux croyait avoir laissé derrière lui le frappe de plein fouet lorsqu’il reçoit un appel de Jasperville. Son jeune frère, Calvis, est en garde-à-vue pour tentative de meurtre. De retour sur les lieux de cette enfance, qu’il a tout fait pour oublier, Jack découvre qu’au fil des années, l’assassin a continué à frapper. L’aîné des Deveraux comprend alors que la seule façon de mettre fin à cette histoire tragique est de se répondre à certaines questions, parfois très personnelles. Mais beaucoup, à Jasperville, préfèrent voir durer le mensonge qu’affronter la vérité.
Dans la droite ligne de Seul le Silence, RJ Ellory nous offre un roman troublant de beauté et d’émotion à classer sans conteste parmi ses plus grandes réussites.
Sonatine

Bois aux renards

Un accident de voiture au beau milieu de nulle part, qui laisse une fillette orpheline et estropiée – Chloé – sauvée in extremis par trois hommes et une guérisseuse.
Trente-cinq ans plus tard, Yves et Bernadette, un couple apparemment banal de tueurs qui sillonnent la cote dans un camping-car Transporter T3 Westphalia en quête d’auto-stoppeuses.
Anna : une gamine un peu simple livrée à elle-même témoin de leur premier meurtre de l’été, qui réussit à leur échapper et se réfugie au cœur d’un bois où une étrange femme boiteuse, entourée de renards, prend soin d’elle. Hermione, Admète, Michel, Hippolyte, Jean et les femmes… : une communauté coupée du monde moderne, vivant au plus près de la nature et des mythologies du lieu où ils se sont établis, et veillant à préserver quoiqu’il en coute sa tranquillité et sa pérennité.
Quatre trajectoires, quatre histoires singulières qui se croisent, se heurtent, s’entremêlent de façon aléatoire pour former de nouveaux récits singuliers mais aussi se réorganiser en une histoire commune susceptible d’être à son tour agrégée à la riche mythologie de Bois-aux-Renards. Mais aussi l’histoire d’un amour inconditionnel, formidable et monstrueux.     Gallimard

Pourquoi tu pleures

« Vous êtes sur le répondeur de Maxime, laissez-moi un message ! » Pour la dixième fois, la centième fois, je raccroche. Je laisse passer une poignée de secondes, et puis je rappelle. Encore. J’erre chez nous, je tourne comme un lion en cage.

Il est 3 heures du matin. Mon mari s’est volatilisé en pleine nuit. La chambre de mon bébé est vide. Vide.

Un roman noir aux allures de thriller qui sonde les abysses les plus profonds de l’âme humaine. Peut-on jamais vraiment connaître les personnes qui partagent notre vie ?     Muscadier

L'insurrection impériale

Consternation dans les hautes sphères : le patron des patrons vient d’être assassiné dans des circonstances sanglantes, suivi de près par une personnalité people très en vue. Crimes isolés ou début d’un massacre organisé ?
Fleur Viam, commissaire de 31 ans atteinte d’un syndrome d’Asperger, aussi brillante que bourrue aux yeux de ses collègues, et Olivier Lacelle, commandant expérimenté à neuf mois de la retraite, mènent l’enquête.

La feuille de boucher a pour mission de dépecer les carcasses. Christophe Léon empoigne résolument les instruments les plus tranchants pour disséquer, débiter, écrabouiller notre société en pleine décadence.     Muscadier

La-porte-du-vent

Il ne faut pas sous-estimer le poids des traditions…
Pourquoi ces deux vieillards, venus l’un de Chine et l’autre d’Israël, ont-ils décidé de se recueillir ensemble sur cette mystérieuse tombe chinoise d’un cimetière militaire picard de la Première Guerre mondiale ? Pour le commandant Dalmate, la présence de ces personnages sur le territoire national n’augure rien de bon. En effet, ils sont, chacun dans leur pays, à la tête d’organisations criminelles dont les ramifications s’étendent jusqu’en France.
Or, depuis peu, les règlements de comptes entre ces communautés s’intensifient ; une escalade de violence qui semble échapper au contrôle des forces de l’ordre. Mais le monde ne date pas d’aujourd’hui, et c’est peut-être dans le passé que se trouvent les réponses capables d’apaiser les esprits. Dans des amitiés nées il y a bien longtemps, au cœur des tranchées…     Fleuve

Les hommes en noir

L’ancien patron du RAID nous plonge au coeur de la lutte antiterroriste avec ce premier roman nourri de faits réels.
Gaby a enchaîné les missions délicates et les succès à la tête de l’unité antiterroriste. Élu député, puis nommé conseiller spécial auprès du ministre de l’Intérieur, il poursuit son combat contre le fondamentalisme par des moyens politiques.
Mais, dans l’ombre, un danger le guette : il a pour nom Wahid. Il veut venger ses « Frères » tombés sous les balles de Gaby et de ses hommes. Il tisse patiemment sa toile, y mettant toute son énergie, sa détermination et sa ruse.
Leur face-à-face fera trembler les plus hauts sommets de l’État….    Plon

Harlem-shuffle

Petites arnaques, embrouilles et lutte des classes… Colson Whitehead saisit le souffle du Harlem des années 1960. Une fresque irrésistible. Époux aimant, père de famille attentionné et fils d’un homme de main lié à la pègre locale, Ray Carney, vendeur de meubles et d’électroménager à New York sur la 125e rue, « n’est pas un voyou, tout juste un peu filou ». Jusqu’à ce que son cousin lui propose de cambrioler le célèbre Hôtel Theresa, surnommé le Waldorf de Harlem… Chick Montague, habile à manier le coupe-chou, Pepper, vétéran de la Seconde Guerre mondiale, Miami Joe, gangster tout de violet vêtu, ou encore flics véreux et pornographes timides composent le paysage de ce roman féroce et drôle. Mais son personnage principal est Harlem, haut lieu de la lutte pour les droits civiques, où la mort d’un adolescent noir, abattu par un policier blanc, déclencha en 1964 des émeutes préfigurant celles qui ont suivi la mort de George Floyd. Colson Whitehead se réinvente une fois de plus en détournant les codes du roman noir. Entre Chester Himes et Donald Westlake, Harlem Shuffle ressuscite avec brio le New York des sixties et la communauté afroaméricaine dont Ray Carney, anti-héros de légende, est une extraordinaire incarnation.     Albin Michel

Eteindre la lune

Bobby, 14 ans, s’amuse à lancer des cailloux sur des voitures. L’un d’eux touche une conductrice qui perd le contrôle de son véhicule et meurt dans l’accident. Elle avait 18 ans et était la fille de Jack, un redresseur de torts mandaté par les gens modestes de son quartier pour intimider les escrocs et autres sales types. Quelques années plus tard, Jack s’inscrit à un atelier d’écriture dans l’espoir d’exorciser sa douleur et noue avec la jeune femme qui l’anime, Lily, une relation quasi filiale. Mais il se trouve que le hasard des familles recomposées fait d’elle l’ex-belle-soeur d’un Bobby qui n’a rien perdu de sa capacité à s’attirer des ennuis.
Les personnages de Boyle, tous liés entre eux par un destin aveugle, dessinent à la manière d’un Balzac américain le portrait de Brooklyn.     Gallmeister

Ceci n'est pas un fait divers

« Papa vient de tuer maman ».
Passée la sidération, deux enfants brisés vont devoir se débattre avec le chagrin, la colère, la culpabilité. Et réapprendre à vivre.
Philippe Besson s’empare d’un sujet de société qui ne cesse d’assombrir l’actualité : le féminicide. En romancier du sensible, il y apporte un éclairage singulier, adoptant le point de vue des enfants des mères tuées par leur conjoint, dont on ne parle que trop rarement. Avec pudeur et sobriété, ce roman, inspiré de faits réels, raconte la difficulté de vivre l’après, pour ces victimes invisibles.     Julliard

Run rose run

Quand le n°1 du mondial du suspense s’associe avec la diva de la musique country.
Quel passé Annie Lee fuit-elle…
À 25 ans, elle débarque à Nashville avec pour seul bagage un sac à dos. Annie Lee Keyes n’a qu’un rêve : se faire un nom dans la capitale de la musique country.
Mais les secrets qu’elle tente de dissimuler ont tôt fait de la rattraper, malgré le soutien de Ruthanna Ryder, la légende de la country, aujourd’hui retirée de la scène.
… sans se retourner ?
Alors que le succès se profile enfin, Annie Lee sent la menace se rapprocher… Au point de faire le grand saut depuis la terrasse d’un palace ?     Archipel

Un oeil bleu pâle

Sur les traces d’Edgar Allan Poe
1830. Gus Landor est un vétéran en retraite de la police de New York. Personnage complexe, usé par les années de service et les tragédies personnelles, il répond à l’appel des autorités de l’académie militaire de West Point lorsque la dépouille d’un élève-officier est retrouvée atrocement profanée. Pour mener son enquête, Landor prend pour assistant un cadet de l’école, sombre et tourmenté, nommé Edgar Allan Poe. C’est le début d’un terrible voyage au cœur des ténèbres pour les deux hommes qui, lancés sur la piste d’un tueur machiavélique, devront affronter leurs propres démons alors que l’académie entière est prête à basculer dans la folie. Tandis que les cadavres s’accumulent, Landor et Poe pénètrent les arcanes mystérieux de West Point, entre sociétés secrètes et sacrifices rituels, jusqu’à une conclusion aussi stupéfiante qu’imprévisible.
Louis Bayard nous propose un thriller gothique et érudit, d’une intensité rare. Multipliant les énigmes, les fausses pistes et les trompe-l’œil, il construit une intrigue qui prend racine dans la vie et les œuvres d’Edgar Allan Poe, au suspense constant et au final éblouissant. Un œil bleu pâle a été adapté pour Netflix avec dans les rôles principaux Charlotte Gainsbourg, Christian Bale et Robert Duvall.     Archipel

Demain-les-ombres

C’est un clan d’humains. Ils chassent et cueillent, ils naissent et meurent, ils habitent des tentes de peau, ils peignent sur la paroi des grottes, ils perpétuent les légendes de leurs déesses et dansent autour du feu les soirs de fête. Leur univers est une forêt nourricière et, hormis les grands froids ou la maladie, ils n’ont à redouter que la Bête, qui rôde aux abords d’infranchissables Confins. Ils ignorent qu’un tout autre monde existe au-delà.
Cet autre monde, c’est le nôtre ou presque, couvert de villes grises de pollution et peuplé de Sapiens dont quelques-uns vont bientôt rencontrer leurs lointains cousins du clan Neanderthal…
Porté par un redoutable sens du suspense, Demain les ombres est un grand roman d’évasion nourri de considérations éthiques sur notre rapport à la nature, au divertissement, à l’autre, à la vie.     Le bruit du monde

6 janvier

Cinq soeurs

« Vos banques de données sont pleines à craquer des mêmes catégories éculées dans lesquelles vous aviez un jour vu une menace : extrême gauche, extrême droite, salafistes, islamistes, terroristes, fascistes, altermondialistes, anarchistes, nationalistes, souverainistes, passéistes, et j’en passe. Vos cerveaux en sont saturés. Vos schèmes mentaux s’en sont figés. Il n’y a plus de place là-dedans pour les nouveaux clivages qui apparaissent. »

Qui sont les Cinq Soeurs ? Et que cachent-elles ? En nous narrant les dernières tribulations de Harry Boone, le plus nonchalant des agents secrets, Percy Kemp, qu’anime semble-t-il le même esprit qui avait inspiré John le Carré, nous livre là un roman d’espionnage qui, tout comme dans la métaphore de l’oignon, se lit en épluchant une couche de duperie après l’autre, une poupée russe en cachant immanquablement une autre. Page après page il n’a de cesse de nous surprendre et de nous régaler de son humour, de son intelligence et de son sens du suspens.
« Si les gens n’ont plus peur de vous, disait Lao Tseu, c’est sûrement qu’un pouvoir plus grand se profile à l’horizon. »     Seuil

Jour-encore-nuit-a-nouveau

Cloîtré dans son appartement, Loïc scrute la place carrée par la lunette de sa carabine .22 Long Rifle. Quand la France s’est déconfinée, en mai 2020, Loïc a eu peur – du virus, du vaccin, des autres. Un an plus tard, il n’est toujours pas sorti. Épiant la vie du quartier, il rumine sa détresse et maudit ses anciens camarades de théâtre. Heureusement, l’écriture de sa pièce, Les aventures de Clic et Cloque, l’aide à canaliser ses angoisses. Jusqu’à quand ? Huis clos solitaire halluciné, Jour encore, nuit à nouveau est un thriller psychogique au suspens insidieux, où se dessine une certaine France contemporaine: paranoïaque, délaissée, désinformée, excédée, sans plus aucun repère. Ce troisième volet des Chroniques de la place carrée, qui évoque à la fois Taxi Driver et une version maniaque de Fenêtre sur cour, poursuit l’entreprise noire de Tristan Saule, à mi-chemin entre The Wire et les Rougon-Macquart.    Le Quartanier

Wonderland babe

Kessy, une jeune femme albinos, est en journée l’assistante d’un médecin thanatopracteur, Ron, qui est aussi son amant. La nuit, elle se maquille pour passer inaperçue dans le New York de la fin des années 1970. Mais surtout pour commettre des crimes dans les boîtes disco et les coins crasses de Big Apple. Par amour, ou par folie, Ron va la suivre dans cette folle équipée. Lire Wonderland Babe, c’est chevaucher une montagne russe qui s’emballe lors d’une nuit glaçante, à Coney Island, c’est suivre les pérégrinations meurtrières de Kessy et Ron dans Gotham, cette ogresse de cité, c’est partager le quotidien d’un couple qui vit d’amour et de proies fraîches !     Afitt

11 janvier

Petite sale

Catherine est pauvre. Catherine fait sale. Catherine parle peu. Elle n’aime pas qu’on la regarde – les filles qu’on regarde ont des problèmes. Au Domaine où elle travaille, elle fait partie de ces invisibles grâce à qui la ferme tourne.
Monsieur, lui, est riche. Il ne parle pas non plus – il crache ou il tonne. Et il possède tout.
Mais quand sa petite-fille de quatre ans disparaît ce jour glacé de février 1969, Monsieur perd quelque chose d’une valeur inestimable.
Dans cette vallée de champs de betterave, où chaque homme et chaque femme est employé de près ou de loin par Monsieur, deux flics parisiens débarquent alors pour mener l’enquête avec les gendarmes.
Car une demande de rançon tombe. Mais le village entier semble englué dans le silence et les non-dits. Personne ne veut d’ennuis avec Monsieur. À commencer par Catherine. Catherine qui se fait plus discrète et plus invisible encore. Catherine qui est la dernière à avoir vu la petite.
Le Masque

Outreau

L’affaire d’Outreau ne raconte pas seulement l’histoire d’un fiasco judiciaire, mais aussi l’histoire d’un désastre médiatique, institutionnel, culturel et moral, où la faiblesse et la médiocrité des hommes s’est exprimée de manière accablante. Vingt ans après les faits, à l’occasion des diffusions de deux documentaires et séries sur France 2 et Netflix dont il est expert, Gilles Antonowicz revient sur ce feuilleton judiciaire, ses rebondissements et ses coups de théâtre en explorant dans le détail les dérives qui l’ont accompagné. Il aborde le sujet avec un regard disposant du recul et de la distance nécessaire, contrairement à la quasi- totalité des ouvrages parus sur l’affaire qui sont des ouvrages à thèse, des partis-pris idéologiques, militants, quand il ne s’agit pas purement et simplement de plaidoyers pro domo. Ce dossier, qui a marqué notre histoire judiciaire au même titre que l’affaire Dominici ou l’affaire Seznec, – certains ont même cru devoir le comparer à l’affaire Dreyfus, méritait cette analyse définitive et dépassionnée.     Max Milo

L-oiseau-qui-buvait-du-lait

Une série de crimes hors-normes se produit à Vilnius. Des jeunes filles sont retrouvées mortes, nues, un oiseau déposé sur leurs cadavres. Toutes avaient récemment accouché et l’assassin avait tété leur sein gauche.
En lisant Jaroslav Melnik, Freud aurait bu du petit lait…
Après « Macha ou le IV e Reich », Jaroslav Melnik est de retour avec un polar singulier et profondément perturbant qui interroge l’amour maternel, la dépendance et les croyances auxquelles on se raccroche.     Actes Sud

De-femme-en-femme

ILias aime sortir la nuit, il aime les femmes, il aime danser. Une nuit, il rencontre Elodie, une flic, dans une boîte. Elodie n’a pas froid aux yeux. Ils repartent ensemble. Le drame va se nouer et la vie d’Ilias basculer.     Rivages

La détresse des roses

Inspiré de l’histoire vraie du « Dépeceur de Mons », l’un des pires serial killers que la Belgique ait connu.
Belgique. Il y a quelques années. Après avoir profité de sa victime deux jours durant, un homme s’installe dans le garage de ses parents pour démembrer le corps. Ce qui devait être une besogne l’enthousiasme et l’élève à un niveau qu’il ne soupçonnait pas. Il décide alors de joindre l’utile à l’agréable et de créer une oeuvre qu’il compte bien exposer aux yeux de tous. Nord de la France. Quelques semaines plus tard. Une patrouille de la territoriale est avisée de la découverte du bassin d’une femme le long d’un fleuve. Rapidement, les recherches stagnent, aucun indice, aucune trace, impossible d’identifier la victime et par conséquent, l’assassin. La piste belge est évoquée mais ne mène nulle part. Jusqu’à ce que de l’autre côté de la frontière, le tronc d’une femme soit également découvert dans un cours d’eau. Le morceau de corps est dépecé et les aréoles sont absentes, découpées avec soin. Débute alors une enquête qui marquera les esprits de tous. Particulièrement celui de Mélanie Penning, en poste à la Criminelle depuis un an. Repartie de zéro après la fin brutale de son mariage, l’enquêtrice subit de plein fouet les images insoutenables inhérentes à sa nouvelle fonction. Seule femme aux homicides, elle a tout à prouver et ne compte pas laisser ce prédateur continuer à faire son marché dans le monde de la nuit. Là où sa jeune soeur a ses habitudes.     Hugo

12 janvier

Rétiaire(s)

Canton d’Estanville, automne 1990. Un collégien disparaît. Seuls ses vêtements parfaitement pliés sont retrouvés au milieu d’un sentier en pleine forêt. Le mystérieux « homme qui marche » serait-il lié à cette disparition ? Le capitaine Ernevin est dépêché sur les lieux pour mener l’enquête.
« Ce qui est enfoui » est un formidable roman d’apprentissage, entre « Stranger Things » et « Dark », mêlant intrigue policière, récit fantastique et chronique inquiétante et amusée des années 1990.     Gallimard

Un simple enquêteur

Le commissaire Avraham, bientôt 44 ans et récemment marié, est las d’enquêter sur des crimes domestiques dont la résolution n’aide personne.
Il rêve de participer à des combats plus importants pour son pays. Aussi, le jour où deux affaires se présentent simultanément, délaisse-t-il la plus « banale » — la découverte d’un nouveau-né dans un sac plastique à proximité de l’hôpital — pour se consacrer à celle qui semble plus prometteuse : le directeur d’un hôtel de Bat-Yam a signalé la disparition d’un touriste détenteur d’un passeport suisse.
Des inconnus prétendant être de sa famille sont venus ensuite régler sa note et prendre ses bagages. La découverte de son corps sur une plage, les confidences de sa fille, établie en France, persuadée qu’il travaillait pour le Mossad, et qu’il ait voyagé sous des noms différents.
Tout porte Avraham à croire qu’il tient enfin sa « grande » enquête ». En réalité c’est un terrible cas de conscience qui l’attend.     Gallimard

Fatum

Trois adolescents issus des quartiers cherchent leur voie. Samia rêve de devenir écrivaine tandis que son frère Sohan est attiré par l’extrémisme religieux. Leur amie Abby préfère se la jouer racaille. Lorsque la mystérieuse inconnue qui vient d’emménager dans leur immeuble est victime d’une agression, leur destin bascule.     Caïman

Panique en armorique

Ingrid et Lola sont toujours là où il ne faut pas !
Finistère sud. Une nuit épaisse de novembre, un incendie criminel détruit un élevage de poulets en batterie. Quand l’attentat est revendiqué par des militants déjantés de la cause animale, l’enquête revient au (charmant) capitaine Chauvigny.
Non loin, la commissaire retraitée Lola Jost et sa meilleure amie, la jeune strip-teaseuse américaine Ingrid Diesel, sont en vacances. Intrigué par les événements, et histoire de s’occuper un peu, le duo décide de jouer les détectives sous le nez des gendarmes.
Mais très vite la tension monte : le P-DG de Poulets Dorés est retrouvé mort, pendu par les pieds et électrocuté comme ses volailles….  
Robert Laffont

La dernière odyssée

Pour empêcher un tyran de déclencher une guerre mondiale, il faudra franchir les portes de l’enfer.
Dans la toundra gelée du Groenland, un groupe de chercheurs fait une découverte inimaginable : un navire médiéval enterré sous la glace. À l’intérieur de la cabine du capitaine se trouve un magnifique trésor aussi inestimable que miraculeux : une carte en or mécanique inventée par les frères Banū Mūsā, considérés par beaucoup comme les Da Vincis du monde arabe.
Une fois activée, la carte retrace le parcours du célèbre navire d’Ulysse qui s’est éloigné de Troie. Mais la route fait un détour pour révéler une rivière ardente menant à un royaume caché sous la mer Méditerranée. C’est le monde souterrain du Tartare, le nom grec de l’enfer.
Lorsque la rumeur d’une cache d’armes miraculeuses qui y seraient dissimulées monte, les tensions explosent dans cette région instable où les terroristes font la guerre et où les civils subissent des horreurs indicibles.     Fleuve

En-secondes-noces

Le ver est dans la pomme…
Sur le papier, Stephanie est comblée : elle a un mari attentionné, une jolie maison dans un quartier huppé, d’adorables jumelles âgées de quelques mois. Certes, elle manque de sommeil et son moral s’en ressent. Mais bientôt les bébés feront leurs nuits, et tout ira mieux.
C’était sans compter l’irruption de la blonde et vénéneuse Erica Voss. Alors que Patrick a toujours prétendu que sa première épouse était morte dans un accident de voiture, Erica présente une version des faits bien plus sordide. Une version qu’elle menace de rapporter à la police si on ne lui verse pas une grosse somme. Chantage ignoble ou révélation bouleversante ? Stephanie ne sait plus qui croire…     Presses de la cité

Anna-Thalberg-COUV

Un après-midi, alors qu’elle attise le feu dans la cheminée de sa chaumière, la jeune Anna Thalberg aux yeux de miel est enlevée par des hommes brutaux et amenée à la prison de Wurtzbourg, où on l’accuse de sorcellerie. Isolée et torturée pendant des jours, elle tient tête au cruel examinateur Melchior Vogel tandis que Klaus, le mari d’Anna, et le père Friedrich, curé de son village, tentent tout ce qui est en leur pouvoir pour lui éviter les flammes du bûcher. Petit à petit, le visage du Diable se révèle être celui du Dieu des hommes, et la sorcière un nouveau Christ.

Par un tour de force stylistique, Eduardo Sangarcía parvient à réunir dans un même souffle les préoccupations de chacun des personnages de ce drame, faisant revivre avec brio la folie meurtrière du procès des sorcières de Wurtzbourg, qui ébranla le sud de l’Allemagne aux XVIe et XVIIe siècles.
La peuplade

13 janvier

Les dangers de fumer au lit

Une petite fille déterre des os dans un jardin, une femme développe des fantasmes sexuels autour du coeur d’un homme cardiaque, le fantôme d’un bébé erre en décomposition, deux jeunes fans dévorent une rockstar suicidée, des enfants disparus réapparaissent des années plus tard sans avoir grandi, une séance de spiritisme tourne au cauchemar Peuplées d’adolescents rebelles, d’étranges sorcières, de fantômes à la dérive et de femmes affamées, les douze histoires qui composent ce livre manient avec brio les codes de l’horreur, tout en apportant au genre une voix radicalement moderne et poétique. Si elle fait preuve d’une grande tendresse envers ses personnages, des êtres qui souffrent, qui ont peur, qui sont opprimés, Mariana Enriquez scrute les abimes les plus profondes de l’âme humaine, explorant de son écriture à l’extraordinaire pouvoir évocateur les voies les plus souterraines de la sexualité, des obsessions. Le monde magnifique et horrible de Mariana Enriquez, tel qu’on l’entrevoit dans Les dangers de fumer au lit, avec ses adolescents détraqués, ses fantômes, ses goules en décomposition, les miséreux tristes et furieux de l’Argentine moderne, est la découverte la plus excitante que j’ai faite en littérature depuis longtemps. Kazuo Ishiguro. Sulfureux, charnel, éblouissant. Lauren Groff La terreur, dans les nouvelles de Mariana Enriquez, se glisse comme un souffle d’eau noire sur des carreaux au soleil. Comme quelque chose d’impossible qui pourtant pourrait nous arriver. Leila Guerriero
Editions du Sous Sol

A qui la faute

Quatre amis. Une nuit. Tout le monde n’en sortira pas vivant. . . Alors qu’une dangereuse tempête de neige frappe les montagnes islandaises, quatre amis cherchent refuge dans un petit pavillon de chasse abandonné. Nous sommes au milieu de nulle part ; il n’y a aucun moyen de communiquer avec le monde extérieur. Les quatre amis se retrouvent isolés, certes. Mais ils ne sont pas seuls. . .Tandis que la nuit descend sur un des endroits les plus sauvages du pays et que les peurs grandissent, une ancienne tragédie refait progressivement surface – un drame qui a changé à jamais le cours de leur amitié. C’est au cœur de ces sombres souvenirs qu’ils découvriront peut-être la clé du mystère dont ils sont à présent prisonniers. Si bien sûr ils survivent jusqu’au matin….    Martinière

couverture-indisponible    Un tueur dans les arbres – Patrick Raynal

Elle s’appelait Asfaneh et elle débarquait de Téhéran avec une seule idée en tête : faucher le trésor de guerre de son oncle. Facile, sauf qu’avant de faire le rentier à Nice, le tonton faisait boucher en Iran pour le compte de sa majesté le Shah et que c’était pas du pognon qu’il planquait sous son bureau. Un polar haletant, dans le Nice du début des années 80, entre terrorisme, grand banditisme et milieux d’extrême gauche. Une langue qui claque, des personnages qui font mouche. Le premier roman d’un maître du polar noir, paru en 1982 chez Albin Michel, introuvable depuis de nombreuses années.     Beau jardin

16 janvier

Le-crime-du-3eme

Amédée, sorti de prison, enfin rangé, livre son 7ème piano de la journée dans un immeuble parisien. Il commence à parfaitement maîtriser la technique pour manipuler ces lourds instruments de musique. Mais ce midi d’août, l’impensable arrive. Oh non, le piano ne s’est pas écrasé sur le trottoir. Pire ! À la hauteur du troisième étage, derrière une fenêtre, une blonde debout, nue, avec à ses côtés un type plein de sang sur le lit, pointe un révolver sur la tempe d’un môme qui braille. Des regards se croisent, un rideau est tiré, plus de bruit. Amédée paniqué, jure, crie à son collègue Paulo d’accélérer la manoeuvre. Il y a danger. Piano livré, ils déguerpissent, mais il est trop tard. Le cauchemar d’Amédée ne fait que commencer.    Pierre Philippe

Le dernier opus

L’ex-journaliste experte en affaires criminelles, Rachel Morin, quitte Paris pour revenir s’installer sur les rives du Léman, sa terre natale. Elle y retrouve son ex -petit ami d’enfance, Greg, devenu commandant de police, son amie, Hélène, organisatrice de concert classique, son frère, Damien, médecin légiste, contre lequel elle éprouve des rancœurs tenaces, le rendant responsable de la mort de leur père. Peu après son emménagement, elle est victime d’une violente agression qui la laisse dans le coma durant plusieurs semaines.
Elle en ressort avec de terribles séquelles physiques et psychiques et sans aucun souvenir de son agresseur. Avec l’aide d’une intrigante psy, Lisa Meyer, elle tente de mettre un visage sur ce dernier. Mais seul un parfum de fleurs blanches persiste dans sa mémoire. Alors que l’enquête piétine, Olivier Vidal, un entrepreneur apparemment sans histoire, est retrouvé pendu dans sa résidence secondaire. Pour Rachel, cela ne fait aucun doute, il est son bourreau.
Convaincue de sa culpabilité, elle s’arrange pour accompagner Greg sur les lieux de la pendaison. Mais elle se heurte à nouveau à sa mémoire défaillante et est incapable de l’identifier avec certitude. Elle reste cependant persuadée qu’il est en lien avec son agression et voit son intuition s’avérer lors de la découverte du cadavre d’un violoncelliste, assassiné dans sa suite de l’Hôtel Royal.
Pendant leur enquête, Rachel, Greg et Josselin, un nouveau lieutenant arrivé depuis peu dans la région pour rechercher sa sœur mystérieusement disparue, mettent à jour une série d’autres meurtres, dont celui de la soprano Aria, fille de Lisa Meyer, assassinée quelques années auparavant. Un seul lien les relie tous : des paroles tirées du célèbre opéra « La Flûte enchantée » de Mozart. Leurs investigations les conduiront jusqu’en Italie, au cœur même du tunnel du Mont-Blanc, là où tout a commencé en 1999.     IGB

18 janvier

L'île de yuleRésumé à venir prochaînement. 

Les femmes du dispensaire

Port de Hambourg, 1910.
De retour de Londres qu’elle a dû fuir sous un faux nom, Anne Fitzpatrick retrouve sa ville natale, les docks flottants de Steinwerder, les quais et les canaux grouillant d’ouvriers et de mendiants et les splendides hôtels et boutiques chics des faubourgs mondains. Diplômée de médecine et déterminée à utiliser ses compétences pour aider les plus démunis, elle décide d’ouvrir un dispensaire pour femmes dans le quartier le plus défavorisé du port.
Mais le jour de l’ouverture de son établissement, deux corps de femmes mutilés sont découverts juste à côté du refuge. Les autorités conservatrices minimisent l’incident, mais le taciturne commissaire Berthold Rheydt est persuadé qu’il y aura d’autres féminicides. Et Anne, qui décide de trouver des réponses, se retrouve de plus en plus en danger….    Charleston

Les désobéissantes

On dit de lui qu’il a eu mille vies. Une enfance passée à l’orphelinat, une jeunesse marquée par le succès et, au faîte de sa gloire, des fiançailles avec une riche Américaine. Il était discret, virtuose, solitaire. La dernière femme de sa vie aurait pu parler. Mais en ce matin d’octobre elle gît au pied de l’escalier.
Entre les murs d’un manoir en Picardie, l’étrange duo formé par la domestique Elizabeth Storm et le pianiste Marcus Solar n’est plus. Et c’est un drôle de moment qu’a choisi l’artiste pour tirer sa révérence puisque, après vingt-six ans passés à l’abri des regards, il s’apprêtait à donner une série de concerts exceptionnels.
Qui était Marcus Solar, star déchue morte d’une overdose de morphine à soixante-dix ans et sur le point d’entrer dans la légende ? Quels mystères renfermait-il pour disparaître à la veille du grand soir, emportant avec lui une vieille femme sans passé  ?
Et qui sont ces femmes qui ouvrent et ferment la ronde tragique d’une enquête à laquelle semblent vouloir s’inviter l’amitié, la honte et les regrets  ?
HarperCollins

19 janvier

L'affaire du Dr Cream

Vous connaissez Jack l’Éventreur, découvrez le Dr Cream : l’histoire effrayante du médecin canadien le plus meurtrier de l’ère victorienne.

Né à Glasgow en 1850, élevé dans la ville de Québec et ayant étudié à l’Université McGill, le Dr Thomas Neill Cream est suspecté d’avoir tué deux femmes, à Québec et en Ontario, et jusqu’à quatre personnes à Chicago, avant d’arriver à Londres en 1891. Il commence alors à utiliser des pilules contenant de la strychnine pour tuer des prostituées et devient l’un des tueurs les plus prolifiques de l’histoire. À la manière de Jack l’Éventreur, ce médecin assassin cible essentiellement des femmes vulnérables et désespérées, très pauvres ou prostituées, qui lui demandent une assistance médicale.
Articulé autour du procès s’étant déroulé à Londres en 1892, L’affaire du Dr Cream met en lumière la confiance aveugle accordée au personnel soignant de l’ère victorienne, ainsi que les enquêtes policières bâclées, les fonctionnaires corrompus et la moralité douteuse de l’époque qui permettent à un homme en situation de pouvoir de s’en prendre à des femmes et de tuer, encore et encore.
S’appuyant sur des recherches minutieuses, Dean Jobb nous entraîne dans les bas-fonds d’une enquête sordide qui va révolutionner les techniques d’enquête de Scotland Yard à une époque où les services de police dédaignent encore l’utilisation de la science pour résoudre les crimes. C’est après la découverte de ces crimes odieux que s’impose le concept encore inconnu de tueur en série : la police est pour la première fois confrontée à une toute nouvelle race d’assassins sans motifs ni remords : ceux qui tuent pour le simple plaisir.
Le récit méconnu de ce Jack l’Éventreur canadien n’a pas fini de vous faire frissonner…     De L’Homme

Les dévorés

Clermont, de nos jours, à quelques jours de Noël. Simon est journaliste fait diversier. Célibataire endurci, il multiplie les rencontres par internet pour trouver l’âme sœur. C’est ainsi qu’il fait la connaissance d’une enseignante de collège. La jeune femme lui présente sa fille et tous trois passent rapidement du temps ensemble.
Un après-midi, alors qu’ils sont à la piscine, la petite disparaît l’espace de quelques instants. On la retrouve finalement dans une cabine du vestiaire, tétanisée. S’est-elle simplement égarée ? Ou s’est-il passé autre chose ? Les jours qui suivent font basculer le quotidien de Simon dans l’étrange.
On retrouve le cadavre d’un homme émasculé dans le coffre de sa propre voiture. La piste criminelle est privilégiée. Selon l’enquête, l’homme multipliait les rencontres par internet. Comme Simon. Plus tard encore, on signale la disparition d’une fillette au marché de Noël. Aucun rapport ? Y a t-il à Clermont un prédateur ou une prédatrice qui s’attaquerait à tous les profils ?
Dans son enquête menée dans les vieilles rues de la ville assombries par la pierre de Volvic, avec le Puy-de-Dôme enneigé comme horizon, Simon va glaner les indices sur le terrain comme dans ses échanges virtuels. À qui ressemble le tueur en série qui passe inaperçu ? À un clermontois lambda ? À l’un de ces gilets jaunes qui manifeste chaque samedi ? Ou à Simon lui-même ? Pour trouver le prédateur, il faut aller sur son terrain de chasse, mais à quel prix ?
Robert Laffont

Topographie de la terreur

Gerhard Lenz, commissaire à la KriPo à Berlin, doit enquêter sur une série d’assassinats dont les mises en scène semblent ritualisées. Une investigation qui le conduira dans le dédale des administrations du Reich et lui fera découvrir l’ampleur du programme d’euthanasie de masse gardé secret par les autorités…
Un commissaire du Reich se dresse face à l’hydre nazie.
Berlin 1943. Après la défaite de Stalingrad, le régime nazi a décrété la guerre totale et s’est engagé dans une logique de répression sans bornes. Dans cette atmosphère délétère, Gerhard Lenz, commissaire à la Kriminal Polizei, ne doit son maintien au sein de la  » Kripo  » qu’à ses distinctions obtenues lors de la Première Guerre mondiale et à ses états de service d’avant l’avènement du nazisme.
Mais, de fragile, sa position devient intenable quand Flora, la jeune Juive qu’il aime, lui annonce qu’elle attend un enfant de lui.
Occupé à assurer la clandestinité de la jeune femme, il est amené à enquêter sur l’assassinat d’un psychiatre membre du NSDAP retrouvé chez lui dans une mise en scène ritualisée. Ce sera l’occasion pour lui de découvrir l’ampleur du programme d’euthanasie de masse gardé secret par les autorités et de mettre à l’épreuve son courage dont jusqu’alors il se considérait dépourvu face au nazisme.
Car, au fil de cette enquête qui le conduira dans le dédale des administrations de la mort et sur les traces des clandestins survivant encore à Berlin, il finira par éprouver de la sympathie pour l’assassin, une faiblesse qui pourrait causer sa propre perte. Surtout après la découverte d’un deuxième assassinat, manifestement perpétré par le même auteur. S’engage alors une course contre la montre qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais également celle de ceux qu’il aime.     Archipel

Royal-Bourbon

Un drame est si vite arrivé… un miracle, tout autant.
Espagne 2006, un grave accident de bus en montagne lors d’un voyage scolaire. Trente et un lycéens miraculés. Aucun blessé. Un seul absent ce jour-là, pour cause d’appendicite : Jeff Moran.
France 2016, lors d’une soirée commémorative de  » la miraculeuse tragédie « , Jeff, devenu journaliste dilettante qui traîne son cynisme et son vague à l’âme comme une seconde peau, se voit mandaté par le père de son ex-meilleur ami pour retrouver ce fils prodigue qui s’est volatilisé. Aubaine ou malédiction ? Contraint d’infiltrer des groupes nationalistes troubles et des milieux interlopes pour les besoins de son enquête, Jeff réalise rapidement – à ses dépens – qu’il ne ressortira pas indemne de cette quête sur les traces de son pote et de leur jeunesse, tous deux disparus.     Michel Lafon

Meurtres et cheesecake

Gros plan sur la plus gourmande des enquêtes d’Hannah Swensen
Eden Lake est en ébullition ! La charmante petite ville est transformée en plateau de tournage par une équipe de cinéma. Et tout le monde est sur le pont – à commencer par Hannah Swensen, notre pâtissière favorite, dont la boutique est devenue la cantine des acteurs. Autour d’elle, c’est l’effervescence : sa mère, ses sœurs, sa nièce et même son chat Moshe, tous se préparent à jouer un rôle dans le film. Celui-ci tombe à point pour Hannah, qui, empêtrée dans ses affaires sentimentales, a furieusement envie de se changer les idées. Quoi de mieux pour cela qu’une production hollywoodienne ? Cerise sur le cheesecake : un membre de l’équipe est bientôt victime d’une mort aussi subite qu’inattendue. Quelqu’un aurait-il trouvé la recette du crime parfait ? C’est l’occasion pour Hannah de prouver définitivement qu’elle est aussi fine enquêtrice que bonne pâtissière.     Cherche Midi

Sur-un-arbre-perche

Une seule seconde d’inattention et la vie d’Alice bascule : Dimitri, 4 ans, le fils de son compagnon, échappe à sa vigilance. En panique, la jeune femme part à sa recherche, mais elle est victime d’un grave accident. A son réveil, elle doit se rendre à l’évidence : l’enfant a été kidnappé. Rejetée de tous et rongée par la culpabilité, la  » belle-mère négligente  » n’a désormais qu’une obsession : retrouver Dimitri, coûte que coûte.
Ignorant alors tous les dangers… Sans le soupçonner un instant, Alice va se précipiter au centre d’une toile tissée par la pire des trahisons.
Taurnada

Une disparition jpg

Au Japon, chaque année quelques milliers personnes s’évaporent dans la nature. Ce phénomène des johatsus (que l’on pourrait traduire par évaporés) est une alternative au suicide qui est planifiée bien à l’avance afin de faire table rase du passé et de débuter une nouvelle vie dans un quartier reculé. Souvent aidés par les yakuzas, la mafia japonaise, les évaporés demeurent la plupart du temps introuvables, surtout grâce aux lois très strictes sur la vie privée au Japon qui empêchent les familles de pouvoir enquêter.

Depuis longtemps, Natsumi n’a qu’une seule idée en tête : un jour, elle disparaîtra, laissant derrière elle toute son ancienne vie. Elle prépare ce moment-là depuis longtemps, afin que plus rien ne la retienne ; orpheline, elle se lie à un homme sans pour autant se laisser aller à un amour qui pourrait mettre à mal son projet. Elle va jusqu’à trouver une manière de continuer à vivre de sa passion, les trains, planifiant le moindre détail de sa disparition.

Il y avait cependant une chose qu’elle n’avait pas pris en compte. Akira, le chef du poste de police du quartier d’Asakusa à Tokyo, va se passionner pour cette affaire qui le poussera à aller bien au-delà de ce que son métier l’autorise à faire. Complètement fasciné par ce cas et par cette évaporée, il va poursuivre l’enquête de lui-même, déjouant les plans de liberté de Natsumi.      FAVRE

20 janvier

couverture-indisponible    COUP DE FROID SUR AMSTERDAM – Irène DELSE

24 janvier

Fous de rage

Un homme, qui a quitté sa famille pour une nouvelle femme, apprend que son fils est mort et enterré. Personne n’a daigné le prévenir. Blessé et furieux, il exige des comptes.
Vivant loin de son ex femme et de ses enfants, qui refusent tout contact avec lui, un homme apprend que son fils est mort et enterré, sans qu’on l’ait prévenu. Furieux et bouleversé, il revient réclamer des comptes et cherche à renouer avec sa fille. Pourtant, celle-ci se suicide sous ses yeux. Il croise aussi une avocate, ex copine de lycée, qui l’entraîne dans ses délires salaces. Au même moment, sa grand-mère cherche à se venger de faits vieux de plus de soixante ans. Les morts tombent autour de lui sans que les gendarmes ne réussissent à s’y retrouver. Un dangereux délinquant, ex client de l’avocate et récemment libéré, vient davantage brouiller les pistes.     LBS

Les blessures des anges

Jusqu’où peut aller la quête de vengeance d’une femme blessée ?
De jeunes hommes sont retrouvés morts et défigurés, immergés dans des cours d’eau du Nord de la France et de la Belgique. Le mode opératoire récurrent permet de déduire qu’on est en présence d’un tueur en série. La Française Véronique De Smet et la Belge Bettina Rosco, deux femmes flics au fonctionnement diamétralement opposé, sont chargées par leurs autorités respectives de travailler de concert pour résoudre au plus vite cette sordide affaire. Elles vont recourir à des méthodes peu conventionnelles qui les amèneront alors à mettre à jour de terribles secrets sur l’enquête, mais aussi sur elles-mêmes….    LBS

L-affaire-Amityville

En 2023 les éditions OKNO lancent OKNO Crime, une nouvelle collection dédiée aux Grandes Affaires criminelles de France et d’ailleurs qui ont considérablement marqué l’opinion publique. Le premier ouvrage : L’AFFAIRE AMITYVILLE, la nuit du massacre. L’ouvrage, inédit en France, rencontre un vif succès aux Etats-Unis depuis 2002, en Espagne et dans la plupart des pays d’Amérique Latine depuis 2020 grâce à sa traduction en espagnole .
Le crime commis en 1974 dans la célèbre maison suscite toujours autant d’intérêt auprès du public. Il fait régulièrement l’objet de podcasts et de documentaires télé. Il s’agit, avec la publication de cette enquête minutieuse, de révéler la vérité sur une affaire mondialement connue et de s’éloigner du canular surnaturel mis en place d’abord par Jay Anson et la famille Lutz dans un ouvrage paru en 1977, puis grâce au film – devenu une franchise – Amityville, la maison du diable et à ses nombreuses suites.    OKNO

couverture-indisponible    Je sais ce que tu as fait – Claudia Nolliac

Coupable ou innocente ? La vérité va enfin éclater Mia, Ethan et Thomas, 14 ans, sont inséparables. Jusqu’à cette nuit qui finit en bain de sang. L’un est mort, l’autre a disparu. Mia a miraculeusement survécu mais sans aucun souvenir de la tragédie. Depuis, elle reçoit chaque année un bouquet accompagné d’une phrase : « Je sais ce que tu as fait ». Mia est-elle enfin prête à le découvrir ? Un polar savamment mené qui réserve son lot de surprises.
Nouvelles Plumes

26 janvier

Apoptosis

Lorsqu’Eliott Delmas, capitaine à la brigade financière de la police, ouvre la première page du dossier d’enquête sur la société de recherche médicale Suisse MetabCare, en cours d’implantation sur la région, il est encore loin d’en imaginer la vénéneuse réalité, l’inimaginable perversité. Qui agit en toute impunité derrière un écran d’innovations apparemment révolutionnaires ? Par touches successives, un tableau s’esquisse, pour révéler l’inconcevable abjection : Eliott croyait pourtant avoir tout vu, tout connu ; il était loin du compte. Au fil des disparitions étranges, des intimidations, des évènements concordants, le rideau se déchire peu à peu, ouvrant au royaume de la duperie, de l’angoisse et de la concussion. La mort ouvre le bal….    M+

Week-end-entre-filles

Au lendemain d’une soirée arrosée, Orla se réveille seule. Où est Kate ? Que s’est-il passé pendant cette folle nuit ?
Orla et Kate sont meilleures amies depuis toujours. Entre le quotidien difficile de jeune mère d’Orla et le divorce tumultueux de Kate, elles se sont toujours serré les coudes. Quoi qu’il se passe dans leurs vies, elles ne dérogeront jamais à leur tradition annuelle : passer un week-end entre filles, loin de tout.
Cette fois, c’est à Lisbonne qu’elles décident de se rendre. Et si l’instinct maternel d’Orla la retient de se laisser aller, Kate, elle, ne se refuse rien. Déterminée à surmonter son divorce, elle entraîne sa meilleure amie dans une boîte pour danser jusqu’au bout de la nuit.
Quand Orla se réveille le lendemain matin, Kate n’est plus là. Persuadée que son amie a disparu, elle se lance à sa recherche. Mais, n’ayant presque aucun souvenir de la veille et sans aucune preuve, la police refuse de lancer une enquête. Orla ne peut compter que sur elle-même.
Seule et en proie à la panique, Orla tente frénétiquement de retracer les pas de Kate. C’est alors qu’une série de découvertes bouleversantes remet en question toute son existence. Car si Lisbonne détient le secret de ce qui s’est passé dans la nuit, la vérité se trouve peut-être plus près de chez elle.
Les Escales

D'origine inconnue

À 42 ans, Miles Cookson a plus d’argent qu’il ne pourra jamais en dépenser. Il a su se faire une place dans le monde de la tech, développant des applications qui l’ont rendu millionnaire. Mais Miles va mourir. Il est atteint de la maladie de Huntington, il lui reste peu de temps à vivre. Officiellement, Miles n’a pas d’enfant. Mais il y a vingt ans, ce sont des dons de sperme rémunérés qui lui ont permis de s’en sortir. À lui de prévenir ses neuf enfants du péril qu’ils courent – Huntington est héréditaire – et de les mettre à l’abri du besoin.
Parmi eux, Chloé, vingt-deux ans, trop heureuse de rencontrer enfin ce père qu’elle attendait tant. Mais à mesure que Miles et Chloé frappent à la porte de chacun des petits Cookson, une chose curieuse se produit : tous semblent avoir déménagé soudainement. Et leurs habitations sont étrangement nettoyées, aseptisées. Comme s’ils venaient de disparaître. Mais pour quelles raisons ?  Parfois, il vaudrait mieux ne pas savoir d’où on vient…
Prenant et addictif, un thriller original et déroutant.     Belfond

27 janvier

Le sang des tourbières

Au cœur des monts d’Arrée, dans un village au pied de Roc’h Trévezel, un éleveur de chèvres, découvre dans ses bois le corps d’une femme en partie dénudée, abattue d’un coup de chevrotine. Après les premiers constats d’usage, elle semble inconnue dans la région. Après maintes recherches, le capitaine Macciali et son équipe sont enfin sur une piste. Il s’agit du cadavre d’une Polonaise recherchée par Interpol pour traite de Blanches. Mais pourquoi a-t-elle été tuée en Bretagne ? L’enquête se poursuit en Pologne, et à nouveau dans les monts d’Arrée, dans le voisinage du chevrier. Le quotidien d’éleveurs de cochons, ainsi que des occupants d’un château étrange, seront entre autres passés au crible pour élucider ce drame incompréhensible.     Ouest France

AUCUNE INFORMATION DISPONIBLE SUR CES SORTIES

5 janvier : L’homme de Tanger – Gilles Gauthier (éditions Riveneuve)

18 janvier : Un cimetière dans le coeur – Ian Rankin (éditions Masque)

4 commentaires sur « Les sorties de janvier 2023 »

  1. J’ai adoré « Harlem Shuffle » de Colson Whitehead ! Il est sorti en néerlandais il y a quelques mois…Très différent des deux précédents mais aussi excellent ! J’attends avec impatience Ellory, Loubry, Jonasson et Gustawsson ! Encore un grand merci pour cette belle chronique remplie de tentations !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.