L’été où tout a fondu – Tiffany McDaniel

L'été où tout a fondu

Un été qui marque toute une vie

Il y a deux ans, tout le monde -sauf moi- a lu le très beau roman BETTY de Tiffany McDaniel.  La pluie de retours enthousiastes et dithyrambiques m’a donné envie de découvrir cette jeune auteure.  Je suis complètement sortie de ma zone de confort et je ne regrette pas du tout le voyage.

 L’ETE OÙ TOUT A FONDU est tout simplement magnifique !

 La chaleur est arrivée avec le diable. C’était l’été 1984. Le diable avait bien été invité, mais pas la chaleur. On aurait pourtant dû s’y attendre. Après tout, la fournaise n’est-elle pas un attribut du diable ? L’un ne va pas sans l’autre.
Cette chaleur n’a pas seulement fait fondre des réalités tangibles, telles que la glace, le chocolat ou les popsicles.
Elle a fait fondre des choses abstraites.  La peur, la foi, la colère, ainsi que les repères les plus fiables du sens commun.  Elle a également fait fondre des vies, les privant d’un avenir, enseveli sous les pelletées de terre du fossoyeur.

Eté 1984.  Autopsy Bliss, le procureur de la petite ville de Breathed dans l’Ohio, hanté par la notion de bien et de mal, publie une lettre dans le journal local, invitant le diable à se présenter chez lui. Sal, un jeune garçon de 13 ans, la peau noire et les yeux très verts frappe à la porte du procureur, prétendant être le diable. Bliss est surpris par ce gamin sorti de nulle part, sale, pieds nus, vêtu d’une salopette usée jusqu’à la corde. Persuadé qu’il s’agit d’un enfant fugueur, il l’accueille chez lui le temps de retrouver ses parents. Dès l’arrivée de Sal, une vague de chaleur écrase la ville et ses habitants et d’étranges évènements se produisent. Les esprits s’échauffent de plus en plus.

La famille Bliss va être au centre de ce maelström. Autopsy le père, son épouse Stella, agoraphobe et leurs deux fils, le jeune Fielding et son frère Grand qui cache un lourd secret.

Les jours passent et la vague de chaleur s’intensifie. La petite ville explose, les tensions se déchainent et le chaos se répand, la peur consume les habitants et diffuse son venin, les préjugés les aveuglent et contaminent les esprits, la colère gronde au point d’imaginer les pires folies.

Un jour, j’ai entendu quelqu’un dire que Breathed était la cicatrice du paradis que nous avons perdu. C’était vrai, de bien des façons : un endroit avec une blessure parfaite juste sous la surface.

L’histoire est racontée à travers les souvenirs de Fielding. Devenu un vieil homme de 84 ans, brisé, amer et en colère. Il n’a jamais oublié ce terrible été 1984, l’année où il s’est lié d’amitié avec le diable, il ne s’en est d’ailleurs jamais remis.

Ensemble, tous les personnages tissent une histoire poignante et fort émouvante. Une histoire composée de petits détails, d’anecdotes, d’émotions, de souvenirs et d’expériences douloureuses. Les personnages sont tellement humains, vivants et vibrants, avec leurs failles et leurs défauts, leur petitesse et leur médiocrité, et aussi leur étrangeté. C’est de la tendresse et de l’amour qu’on ressent pour certains, du dégoût et de la pitié pour d’autres mais aucun ne nous laisse indifférent.

Un roman d’atmosphère qui nous entraîne dans un univers si particulier. L’ambiance est oppressante et très sombre, mais ça et là des éclats de lumière parviennent à percer la noirceur.  Tout est nuances, subtilité et sensibilité dans ce récit. L’étonnante maturité et l’imagination débordante de la jeune auteure forcent l’admiration. Roman initiatique très émouvant sur la perte de l’enfance et de l’innocence. Roman noir aux allures de conte qui plonge au coeur de l’âme humaine, là tout au fond dans sa noirceur quand la peur, la bêtise et l’ignorance réveillent le mal qui sommeille en chacun de nous.

Tiffany McDaniel soulève de nombreuses thématiques ancrées dans l’Amérique profonde. Elle nous interroge sur la notion de bien et de mal et l’équilibre entre les deux, la manipulation, la violence, la différence, les préjugés raciaux et sexuels, le deuil, la culpabilité et la rédemption.

La plume d’une grande beauté est ciselée à merveille, elle oscille entre grâce, poésie et lyrisme. Chaque phrase et chaque métaphore résonnent profondément en nous, laissant jaillir des vagues d’émotions. Des montagnes russes qui mettent le coeur à l’envers. La tension sous-jacente ne nous quitte jamais, elle grandit de plus en plus et le suspense monte par petites touches quand la tragédie se dessine sous nos yeux. Au final, est-ce le bien ou le mal qui l’emportera ?

Une histoire bouleversante à découvrir !

Je précise que c’est le premier roman de Tiffany McDaniel, une première édition française est parue en 2019 aux éditions Joelle Losfeld. Les éditions Gallmeister le réédite avec une nouvelle traduction de François Happe.

Je remercie chaleureusement les éditions Gallmeister pour leur confiance.

Quatrième de couverture

Été 1984 à Breathed, Ohio. Hanté par la lutte entre le bien et le mal, le procureur Autopsy Bliss publie une annonce dans le journal local : il invite le diable à venir lui rendre visite. Le lendemain, son fils Fielding découvre un jeune garçon à la peau noire et aux yeux d’un vert intense, planté devant le tribunal, qui se présente comme le diable en personne. Cet enfant à l’âme meurtrie, heureux d’être enfin le bienvenu quelque part, serait-il vraiment l’incarnation du mal ? Dubitatifs, les adultes le croient en fugue d’une des fermes voisines, et le shérif lance son enquête. Se produisent alors des événements étranges qui affectent tous les habitants de Breathed, tandis qu’une vague de chaleur infernale frappe la petite ville.

Editeur : Gallmeister, 480 pages, date sortie : 18 août 2022

6 commentaires sur « L’été où tout a fondu – Tiffany McDaniel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.