Minuit à Atlanta – Thomas Mullen

minuit a atlanta DEF.indd

Thomas Mullen continue d’explorer les tensions raciales et le mouvement des droits civiques à Atlanta avec le troisième tome de son excellente saga criminelle. Darktown et Temps noirs se déroulaient en 1948 et 1950 et suivaient le quotidien de la première brigade des huit policiers noirs.

Minuit à Atlanta nous plonge à Atlanta en 1956 quand le changement se heurte aux préjugés bien enracinés. La corruption officielle, les brutalités policières envers les noirs, le racisme, l’hostilité et les erreurs judiciaires dont ils sont victimes sont toujours d’actualité. C’est la période où Martin Luther King émerge et appelle à mettre fin à la ségrégation raciale, les manifestations de Rosa Park et le boycott des bus de Montgomery étaient en cours.

Tommy Smith, un des policiers noirs rencontrés dans les premiers tomes, est maintenant reporter pour le Atlanta Daily Times, le seul quotidien noir de la ville. Un soir, il travaille tard pour terminer un article et s’endort sur son bureau, un coup de feu le réveille, son patron Arthur Bishop vient d’être assassiné. Le reporter représente le suspect idéal, il était seul dans les bureaux quand le meurtre a eu lieu. La police s’intéresse aussi à la femme d’Arthur Bishop, ils soupçonnent une histoire de liaison conjugale qui aurait mal tourné.  Tommy Smith se laisse guider par son instinct d’ex policier et décide de mener l’enquête pour faire toute la lumière sur cette affaire, il sera aidé de son ancien co-équipier Lucius Boggs et de son ancien chef blanc, McInnis.

Plusieurs sous intrigues gravitent autour de l’intrigue principale, permettant à l’auteur d’explorer différentes thématiques. Arthur Bishop était penché sur le procès d’un jeune noir accusé de viol sur une femme blanche. Mais il était aussi sur la piste d’une histoire explosive qui ne devait à aucun prix être divulguée. Bishop a approché le communisme dans sa jeunesse. La chasse aux communistes vire à l’obsession dans le pays, y aurait-il un lien avec sa mort ? Les détectives privés de Pinkerton gravitent autour de l’affaire et le FBI interfere dans l’enquête, toutes les magouilles sont permises.

L’intrigue est très dense et captivante, complexe et pleine de fausses pistes. J’aime la manière dont Thomas Mullen parvient à mêler la fiction à un pan d’Histoire et la façon dont il nous restitue l’époque avec force détails, en s’appuyant sur un solide travail de documentation. La finesse de ses observations et la nuance, le sérieux de ses propos, loin de tout manichéisme, donnent une touche particulière à ce polar historique.

Je remercie chaleureusement les éditions Rivages pour leur confiance.

4ème Couverture

Atlanta, 1956. L’ex-agent de police nègre Tommy Smith a démissionné pour rejoindre le principal journal noir d’Atlanta en tant que reporter. Mais alors que le Atlanta Daily Times couvrait le boycott organisé par Rosa Parks à Montgomery, son directeur est retrouvé mort dans son bureau, et sa femme injustement accusée d’assassinat par la police. Qui pourrait en avoir après le principal patron de presse noir d’Atlanta ?
Et qui était-il vraiment ? FBI, flics racistes, agents Pinkerton, citoyens opposés à la déségrégation : beaucoup de monde, en vérité, semble s’intéresser à cette affaire d’un peu trop près. Pour élucider le meurtre de son patron, Smith devra naviguer en eaux troubles, dans le contexte orageux de la chasse aux sorcières et du mouvement des droits civiques.

Editeur : Rivages, 487 pages, date sortie : 5 mai 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.