La part du démon – Mathieu Lecerf

 

Un premier roman audacieux !

La jeune lieutenant Esperanza est servie pour son premier jour à la PJ. Elle se retrouve plongée dans une affaire sordide et peu banale. Une religieuse est sauvagement assassinée et mutilée tout près de son couvent. Esperanza fait équipe avec le capitaine Manuel de Almeida. Ensemble, ils poussent les portes de l’orphelinat où la soeur enseignait pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. Les enfants semblent terrorisés, est-ce le meurtre de leur professeure qui les perturbe à ce point ou y a t il autre chose en dessous ? Ils parlent d’un croquemitaine effrayant. 

Cette histoire machiavélique -en trois parties bien séparées- démarre sur les chapeaux de roues. Les premiers chapitres nous percutent haut et fort. L’enquête complexe réserve des surprises et beaucoup de sensations fortes. L’histoire file à 100 à l’heure et le rythme endiablé nous maintient constamment sous tension.  Le style de l’auteur est vif, nerveux et acéré.  L’enquête est toujours bien présente, on ne la quitte pas d’une semelle mais l’auteur prend le temps de développer ses personnages. Les deux inspecteurs ont une belle épaisseur, on s’y attache vite. Ils forment un duo plus qu’explosif, une simple étincelle met le feu aux poudres. Deux caractères très complexes, deux méthodes de travail différentes, ils se jaugent avant d’apprendre à se connaître et à se faire confiance. 

La deuxième partie m’a posé beaucoup de problème. Une intrigue loin de l’intrigue principale et une construction plus que déroutante. Le talentueux journaliste Cristian de Almeida, le frère de Manuel enquête sur la mort de quatre chauffeurs de taxis. Son enquête dérange beaucoup de monde, il joue avec sa vie. La transition avec cette partie est bizarrement amenée, comme une pièce de puzzle qu’on veut absolument caser dans le mauvais trou, quitte à forcer pour qu’elle rentre. Je suis perplexe, j’ai l’impression de lire un autre roman, cela casse tout mon rythme de lecture. 

Dans la troisième partie, l’enquête principale s’accélère, devenant de plus en plus dangereuse, les rebondissement se multiplient, les pistes s’embrouillent, les révélations donnent des frissons et la terrible vérité apparait sous forme d’apothéose final. (J’avoue l’avoir vu venir…) 

La part du démon en quelques mots : Scénario audacieux, suspense, rebondissements, émotions fortes, personnages bien construits. 

La fin ouverte laisse présager une suite. Malgré mon gros bémol sur la deuxième partie, je continuerai à suivre Mathieu Lecerf, un jeune auteur plein de potentiel.

Vous aimez les romans de Franck Thilliez ou de Jean Christophe Grangé ? Alors n’hésitez pas à découvrir La part du démon, il pourrait bien vous surprendre.

Je remercie chaleureusement les éditions La Bête Noire pour leur confiance.

 

 

4ème Couverture

Une religieuse sauvagement assassinée et mutilée, à Paris, ça n’arrive jamais. Pourtant, c’est la première affaire du lieutenant Esperanza Doloria à son arrivée au 36, rue du Bastion.
Au couvent où enquêtent Esperanza et le capitaine Manuel de Almeida, la religieuse est décrite comme un ange. Et qui voudrait tuer un ange ? Mais un mystère plane autour d’elle. À l’orphelinat où elle enseignait, les enfants semblent terrorisés… Certains prétendent même subir de terrifiantes expériences médicales. Disent-ils la vérité ou sont-ils manipulés ?
Esperanza se jette corps et âme dans cette enquête. Manuel, lui, est persuadé que seuls le sang-froid et la raison permettront de la résoudre. Se trompe-t-il ? Le grand patron de la brigade criminelle en est convaincu. Et bientôt Esperanza se retrouvera seule face à un complot démoniaque que le diable lui-même renierait…

Editeur : Robert Laffont (Coll. La Bête Noire), 432 pages, date sortie : 4 mars 2021

2 commentaires sur « La part du démon – Mathieu Lecerf »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.