OUI ? NON ?

Déceptions et lectures mitigées de mars 2021

Petit rappel pour les nouveaux venus ou ceux qui me suivent de loin.
OUI ?  NON ? ou les mini retours en quelques lignes
J’ai lancé cette rubrique en mai 2019, suite à ma décision de ne plus faire
de longues chroniques
 pour les lectures mitigées ou les déceptions.
Le blog est fort chronophage, je préfère consacrer du temps à vous parler des livres que j’ai aimé.
J’assume entièrement mes déceptions, mon humble avis n’est pas parole d’évangile, je ne détiens aucune vérité.  Je vous ai toujours promis la transparence dans mes ressentis. N’hésitez jamais à lire ces romans pour vous faire votre propre avis. Je ne remets nullement en question les qualités du roman, j’ai bien trop de respect pour les auteurs. Le plus souvent, il n’y a pas eu ‘la rencontre’ qu’on attend en ouvrant un roman. Disons que je suis juste « passée à côté » de l’histoire, de l’univers du récit, de l’écriture, etc… ou que je n’ai pas tout simplement pas aimé.  Allez savoir !

 

 

Erectus2

L’an dernier, j’ai beaucoup aimé Erectus. Remarquable et surprenant à tous niveaux ! Sa fin ouverte laissait présager une suite, j’avais hâte de m’y plonger. Sept années ont passé depuis le premier tome. Le terrible virus Kruger qui a fait régresser ses victimes en hommes préhistoriques, en homo Erectus est sous contrôle, ouf soulagement ! L’humanité se croit en sécurité, jusqu’au jour où les Erectus, qu’on croyait stériles, se reproduisent dans les réserves. Une nouvelle menace pèse sur l’humanité, un scientifique mégalo veut contaminer la planète avec un virus variant pour produire une nouvelle espèce humaine aux pouvoirs extraordinaires. Le cauchemar commence.
La première partie est excellente mais au fil des chapitres, j’ai eu l’impression de regarder le deuxième épisode d’un bon Blockbuster, en me disant qu’il est moins bon que le premier, comme si l’auteur cherchait à compenser l’effet un peu réchauffé par une surenchère d’effets spéciaux. Divertissant, haletant, plein de suspense et d’imagination, beaucoup de rebondissements jusqu’à la surdose, à force je finis par m’y perdre en m’emmêlant les pinceaux. L’ensemble est très divertissant tout en nous posant des questions pertinentes sur notre humanité et son évolution et pourtant il ne m’a pas vraiment convaincue. Pas sûre de lire le troisième. A vous de voir !

4ème Couverture
Le retour du virus.
Plus puissant et terrifiant que jamais…
Ils croyaient tous le cauchemar derrière eux : après avoir transformé une partie de l’humanité en hommes préhistoriques, le virus Kruger avait fini par s’éteindre.
Sept ans après, le monde tremble à nouveau. Les erectus, que l’on croyait stériles, se reproduisent dans les réserves. Chaque jour, des dizaines d’entre eux sont assassinés. d’autres disparaissent…
Qui se cache derrière ces opérations meurtrières ?
Au Kenya, Anna Meunier, une chercheuse française, tente de protéger Yann, son compagnon transformé en préhistorique. Pour elle, les erectus sont nos ancêtres, pas des bêtes sauvages…
La menace, pourtant, est là. Terrifiante. Une organisation secrète est à l’origine d’une nouvelle vague de contaminations. pire : elle se livre à des captures dans les réserves afin de récupérer les facultés extraordinaires des erectus.
Son objectif : fabriquer une nouvelle espèce humaine, aux pouvoirs décuplés, qui contrôlerait la planète.
Pour le monde entier, le début d’un combat dantesque… Editions XO, 18 février 2021

 

 

 

 

Un OVNI littéraire tout à fait inclassable… Une touche de fantastique, d’anticipation, de dystopie, de polar, une fable initiatique et un roman social. Un récit très original, dans le genre complètement « barré » il tient le haut du podium.  Cinquante trois présages porte un regard acide, piquant et non dénué d’humour sur notre société individualiste en perte de repères. Il nous questionne sur notre humanité ou plutôt notre manque d’humanité, de respect et de tolérance. J’ai été déroutée par ce roman, très touchée à certains moments mais au final… je ne sais qu’en penser, j’ai l’impression de ne pas avoir capté tous les messages envoyés par l’auteure, je suis perplexe. A vous de voir !

4ème Couverture
Depuis quelques décennies, une nouvelle forme de divinité s’est révélée au monde : la Multitude. Près de Cherbourg, Raylee est la Désignée du dieu Dix-Neuf, choisie entre les humains pour lui servir de canal de communication. Un fardeau plutôt qu’une bénédiction, et qui s’accompagne de symptômes épuisants. Au Bureau des prières d’Europe de l’Ouest, elle reçoit des personnes en quête de sens mais semble elle-même dépassée face à la complexité de la Multitude. D’autant que depuis peu, elle est la cible principale des membres de l’Observatoire, une police dédiée aux conflits avec les divinités : il semblerait que tous les criminels qui s’approchent de Raylee disparaissent sans laisser de traces…  Il est temps pour le lieutenant Hassan Bechry d’infiltrer le Bureau des prières et de découvrir ce qu’il s’y prépare.   Editions Seuil, 4 mars 2021

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.