Solitudes – Niko Tackian

J’ai aimé les trois one shot de Niko Tackian (La nuit n’est jamais complète, Quelque part avant l’enfer, Avalanche Hôtel), Solitudes est mon préféré, le meilleur à mes yeux. L’auteur a placé la barre très haut, c’est une très belle réussite.

Un huis-clos à ciel ouvert au coeur des montagnes.
La solitude, l’immensité et la beauté de la nature.
Une sensibilité à fleur de peau.
Sublime !

Les hauts plateaux du Vercors, en pleine tempête de neige un garde nature découvre une femme complètement gelée pendue à un arbre en haut d’une montagne, un message en grec ancien gravé dans son dos. La lieutenant Nina Mellinsky est dépêchée de Grenoble pour mener l’enquête.

Ambiance mystérieuse et envoûtante

La mémoire se trouve au centre de ce récit plongeant ses racines dans le passé. L’intrigue magnifique et parfaitement construite nous envoûte dès les toutes premières pages. La plume de plus en plus belle, très visuelle, affinée pour aller à l’essentiel nous donne à voir des paysages grandioses, nous immerge au coeur de la nature sauvage et hostile, tout au fond du silence. Quel fabuleux travail sur l’ambiance ! L’auteur en parle dans ses remerciements, il est allé crapahuter au coeur du Vercors en compagnie de son ami Eric L’Homme, il s’est imprégné du silence et de la beauté de la nature pour nous offrir ce récit si particulier. L’ambiance est tellement bien rendue qu’on ressent le froid et la neige nous glacer les os, la brume nous brouiller la vue, la morsure du vent nous brûler la peau du visage. L’atmosphère est troublante, mystérieuse, mystique et envoûtante, flippante par moment.

Magnifiques personnages

Les personnages hors du commun sont fouillés jusqu’à la moelle, ils jouent tous un rôle important. On s’y attache et on ressent beaucoup de tendresse pour eux. Meurtris, cabossés, d’une grande sensibilité, ils portent des secrets et des séquelles d’un lourd passé. Elie, le garde nature, en quête d’identité, complètement amnésique depuis douze ans, suite à une balle reçue en pleine tête. Réda, l’agent des forêts, enfant asthmatique, initié à la sagesse amérindienne auprès des indiens au Canada. Jacques, le berger aveugle, le sage taiseux, tellement en symbiose avec la nature qu’il voit et ressent les différentes lumières et son ami Piotr qui l’accompagne sur les hauts plateaux. Nina, la lieutenant fraichement installée à Grenoble, tiraillée par son passé, elle traîne une lourde culpabilité.

L’enquête est captivante, la lieutenant Nina avance pas à pas dans le brouillard, entre les morts et les questions qui s’accumulent, le rythme est soutenu grâce aux chapitres courts, le doute nous tient en haleine et quand arrive le dénouement final, on se surprend à retenir son souffle pour plonger dans la noirceur.

Un moment suspendu d’une grande beauté, il restera longtemps en moi !

Petite question à Niko Tackian : reverra-t-on Nina Mellinsky dans un prochain roman ?

Je remercie chaleureusement les éditions Calmann-Levy pour leur confiance. Une mention spéciale pour la sublime couverture.

4ème Couverture

AUSSI ÉPAISSES SOIENT LES BRUMES QUI LES PROTÈGENT, CERTAINES VÉRITÉS NE PEUVENT ÊTRE OUBLIÉES. 
Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas.
Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu’à l’« arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Élie.
LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION, IL EN EST CERTAIN. ET IL EST TERRIFIÉ.  

Editeur : Calmann-Levy, 252 pages, date sortie : 6 janvier 2021

11 commentaires sur « Solitudes – Niko Tackian »

  1. Je vais commencer par celui-là, c’est celui qui me tente le plus! J’ai aussi emprunté « Avalanche hôtel » malgré toutes les chroniques négatives sur Babelio et autres sites! J’avais lu un tas de mauvaises critiques sur Johan Theorin et j’ai adoré, je me fie à mon instinct et je pense qu’on partage un peu les mêmes goûts! Je pense que quand on a envie de lire un livre il faut le faire sans trop se laisser influencer!

    Aimé par 1 personne

    1. Voilà, tu as bien raison de te fier à ton feeling. C’est la seule chose qui compte pour faire de belles découvertes,
      les goûts et les couleurs, c’est tellement personnel et ça tient à si peu de choses. Perso, j’ai beaucoup aimé TOUS les Niko Tackian, ses one shot et sa série du commandant Tomar Khan !

      Aimé par 1 personne

  2. Un des meilleurs livres que j’ai lus cette année! La perfection du thriller psychologique. Des personnages au descriptions de l’endroit, en passant par l’enquête…Quelle belle écriture, quel talent! J’étais presque triste de fermer ce livre! J’ai commencé « Avalanche hôtel », pas mal du tout non plus!

    Aimé par 1 personne

    1. Je partage entièrement ton avis, ce roman est tout simplement magnifique, avec un juste équilibre dans ses différentes facettes… enquête, paysages, atmosphère et la très belle plume de l’auteur. Bonne lecture avec Avalanche hôtel 😍

      Aimé par 1 personne

  3. Merci! C’est très différent, avec une bonne dose d’humour mais c’est très bien aussi! Je l’ai presque terminé mais il me reste « Les chiens de Détroit » de Jérôme Loubry » et ‘Le dernier message » de Nicolas Beuglet (j’avais adoré sa première trilogie et j’ai lu ta chronique qui m’a donné envie de me replonger dans son univers, en Ecosse, cette fois)!

    Aimé par 1 personne

Répondre à wivine300 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.