Impact – Olivier norek

Impact…. un plaidoyer d’un auteur en colère
Impact… un coup de gueule d’un auteur engagé
Impact… une bombe, une claque, un uppercut
Impact fracasse et laisse des traces
Impact percute, déstabilise et bouleverse
Impact pose des questions pertinentes et délivre un message

Olivier Norek s’est fait un sacré nom avec sa formidable trilogie de polars urbains et musclés (Code 93, Territoires et Surtensions). Il est sorti de sa zone de confort avec Entre deux mondes et Surface et aujourd’hui, il divise et fait jaser dans les chaumières avec Impact, un thriller écologique-politique. Personnellement, je salue le courage de l’auteur. Oser se renouveler, se remettre en question, frapper là où ça fait mal, oser dire haut et fort en se servant de sa notoriété, oser prendre des risques, c’est pas donné à tout le monde.

Virgil Solal vient de perdre sa fille à peine née, la pollution l’a tuée. Virgil est fracassé, en colère, il n’est plus qu’une boule de douleur, il a soif de vengeance. Virgil, l’ancien militaire, décide de frapper fort pour ouvrir les consciences. Il entre en guerre contre les géants de l’économie, les industries pétrolières, les banques, les gouvernements qui laissent tout faire, les grands pollueurs qui détruisent la planète au nom du profit et de l’argent. Virgil va choisir la violence pour se faire entendre, la GREENWAR est déclarée !

Rassurez-vous, vous allez lire un thriller et non un essai hermétique, inaccessible ou soporifique. Une intrigue bien ficelée, pleine de suspense, rythmée, addictive à souhait, difficile de ne pas la lire d’une traite. La plume acérée de l’auteur fait mouche et les personnages nous touchent dans leur humanité et leurs contradictions. Je ne vous en dirai pas plus. L’histoire est serrée sur 320 pages, pas de longueurs ou d’analyses inutiles, pas de demi mesure, un concentré qui frappe fort. Personnellement, j’émettrai un petit bémol pour la fin. Je ne la spolierai pas ici, mais si vous le lisez, on pourra en parler.

Olivier Norek a enquêté, il s’est documenté durant dix-huit mois, si l’histoire est fictive, les informations fournies sont bien réelles et toutes vérifiées. Le constat est glaçant et sans appel. A la fin du roman, on trouve un chapitre entier de références et de faits. Moi qui pensais connaître le sujet, j’ai appris beaucoup de choses et j’ai écarquillé grand les yeux.

Comment rester insensible face à ce message
qui glace la moelle et les os ?

Il y a URGENCE, nous devons agir ! (Personnellement je pense qu’il est trop tard, nous sommes déjà dans le mur.) Toutes les vérités sont bonnes à dire. Mais sommes nous prêts à les entendre et à ouvrir tout grand nos consciences ? A changer drastiquement notre mode de consommation ? Car ne nous voilons pas la face, chacun a son rôle à jouer, industriels et consommateurs, nous sommes tous responsables. Ou préférons nous rester dans le clan de la grande majorité d’endormis, d’inconscients, de climat-sceptiques incurables, fermer les yeux et hurler haut et fort « mais on sait tout ça et alors ? » .
Deux choix s’offrent à nous : bouger ou mourir !

Je remercie chaleureusement les éditions Michel Lafon pour leur confiance. Mention spéciale pour la sublime couverture.

4ème Couverture

Face au mal qui se propage 
et qui a tué sa fille 

Pour les millions de victimes passées 
et les millions de victimes à venir 

Virgil Solal entre en guerre, 
seul, contre des géants.

Editeur : Michel Lafon, 348 pages, date sortie : 22 octobre 2020

6 commentaires sur « Impact – Olivier norek »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.