La confidente – Renee Knight

N’ayant pas lu Révélée, je découvre Renee Knight avec son second roman. Un thriller psychologique de la meilleure veine et qui sort du flot habituel.

Une histoire très sombre baignant dans un climat troublant qui explore les limites du pouvoir et nous pose une question : où se situe la frontière entre la loyauté et l’obsession ?

Le pouvoir, la manipulation, la soumission, la culpabilité, une relation obsessionnelle, la trahison et la vengeance sont au centre de ce thriller dans se déroulant dans le milieu professionnel.

Toute l’intrigue tourne autour de deux personnages féminins. Mina Appleton, la PDG d’une chaîne de supermarchés et Christine Butcher, son assistante personnelle. Deux femmes très différentes que tout oppose. Ce double portrait psychologique est saisissant.  Mina est impitoyable et ambitieuse, elle s’assied sur l’éthique pour gérer ses affaires, ne pensant qu’au profit. Christine est l’employée modèle, parfaite, discrète, dévouée, le petit rouage insignifiant mais tellement essentiel. Elle sacrifie sa famille, son mariage et sa relation avec sa fille pour son boulot.

L’histoire est racontée du point de vue de Christine, un peu à la manière d’un journal. Ses premiers pas dans la société Appleton, sa grande naïveté, son besoin de reconnaissance qui l’amène à fermer les yeux et à obéir aveuglement à sa patronne, sa loyauté sans bornes, sa discrétion. Christine raconte la relation complexe qu’elle entretient avec Mina, les secrets inavouables qu’elle finit par connaître au fil des ans jusqu’au jour où tout bascule. Christine se réveille et ouvre ouvre les yeux. L’heure de la vengeance a sonné.

Cette histoire baigne dans un climat de malaise dérangeant, la tension qui s’en dégage monte très lentement mais le rythme s’accélère dans la seconde moitié, jusqu’au final qu’on ne voit pas du tout venir.
Imprévisible et totalement inattendu, à donner froid dans le dos.

Un roman à découvrir !

Je remercie chaleureusement les éditions Fleuve pour leur confiance renouvelée.

 

 

4ème Couverture

Il n’y a qu’un pas entre la loyauté…et l’obsession.
Regardez autour de vous. Qui détient le plus de pouvoir dans la pièce ? Est-ce celui qui parle le plus fort ou celui qui a le plus d’argent ?
Ou peut-être est-ce quelqu’un comme Christine Butcher : une figure douce et invisible, un témoin silencieux lorsque les informations sont partagées et les secrets murmurés.
Quelqu’un qui, tranquillement, parfois même sans le vouloir, accumule des connaissances sur ceux qu’elle est venue servir –; ceux qui ne vont pas faire attention à elle.
Mais lorsque quelqu’un comme Christine Butcher est poussé à bout, elle pourrait bien devenir la personne la plus dangereuse et la plus puissante de la pièce…

Editeur : Fleuve, pages, date sortie : 28 août 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.