Que vais-je lire à la rentrée ?

Les sorties fin août et septembre… une folie !

 

La rentrée démarre en force. Accrochez-vous bien, une tempête va déferler dès la fin du mois d’août et ça va souffler méchamment. Ouch, je suis déjà hyper excitée !

J’ai été très raisonnable dans mes choix, j’ai épinglé 12 romans et 1 album BD. Des romans que j’attends avec une grande impatience, des incontournables, des évidences, des retrouvailles avec des auteurs que je suis depuis longtemps et cinq découvertes qui me titillent fort.  Bref, je sens que les nuits vont être fort courtes et la vie sociale, ben… n’en parlons pas.

Et en plus cette liste est bien sûr non exhaustive, on n’est jamais à l’abri de surprises envoyées par les éditeurs.

Et vous, dites moi, quels titres vous tentent pour cette rentrée ? 

Je vous souhaite de très bonnes lectures durant cette fin d’été et beaucoup de belles découvertes.
Et surtout n’oubliez pas…

Soyez fous et déraisonnables, peu importe la hauteur de vos PAL,
achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les, empruntez les peu importe.
LISEZ, LISEZ, LISEZ… cela rend heureux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont quatre, nés au Gour Noir, cette vallée coupée du monde, perdue au milieu des montagnes.
Ils sont quatre, frères et soeur, soudés par un indéfectible lien.
Marc d’abord, qui ne cesse de lire en cachette.
Matthieu, qui entend penser les arbres.
Puis Mabel, à la beauté sauvage.
Et Luc, l’enfant tragique, qui sait parler aux grenouilles, aux cerfs et aux oiseaux, et caresse le rêve d’être un jour l’un des leurs.
Tous travaillent, comme leur père, leur grand-père avant eux et la ville entière, pour le propriétaire de la centrale, des carrières et du barrage, Joyce le tyran, l’animal à sang froid…  Sortie le 17 août, Albin Michel

 

Pas de résumé disponible.   Sortie le 27 août, Cosmopolis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs adolescentes disparues, un cadavre découvert sur la lande et pas l’ombre d’une piste…
Trois ans après le meurtre de son père, le sergent-détective de Scotland Yard Kate Linville, de retour dans le nord de l’Angleterre pour vendre la maison de ses défunts parents, se trouve impliquée malgré elle dans une affaire qui secoue la petite ville côtière de Scarborough : le corps sans vie de Saskia Morris, 14 ans, disparue depuis un an, vient d’être découvert sur la lande. Elle semble être morte de faim.
Peu après, une autre jeune fille, Amelie Goldsby, manque elle aussi à l’appel, puis réapparaît quelques jours plus tard en affirmant avoir été enlevée. Traumatisée, elle est cependant incapable de donner les détails nécessaires à l’identification de son ravisseur.
Ces deux événements pourraient-ils être le fait d’une seule et même personne ? Ont-ils un lien avec la disparition d’Hannah Caswell, survenue trois ans plus tôt ? Tandis que la police piétine, les médias s’emparent de l’affaire et le  » tueur de la lande  » fait bientôt les gros titres de la presse, au grand dam de l’inspecteur Caleb Hale, en charge de l’enquête. Bravant l’autorité de ce dernier, Kate commence ses recherches de son côté. C’est alors qu’une nouvelle adolescente se volatilise sans laisser de trace…
Sortie 27 août, Presses de la cité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux abords de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors que le soleil n’a pas commencé à pointer, les pompiers se démènent pour étouffer les flammes qui ravagent une dizaine de voitures. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que dans le coffre de l’une d’elles, un cadavre carbonisé les attend…
Lola Rivière et Zoé Dechaume, conduites dans les environs par les hasards d’une autre enquête, arrivent sur place les premières. Déterminées à résoudre cette affaire, les deux jeunes femmes vont rapidement s’apercevoir que l’aéroport est une zone qui cristallise de nombreuses tensions. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés à proximité des pistes pour s’opposer au projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, les enjeux sont nombreux et les fils à démêler ne manquent pas pour atteindre la vérité…   Sortie 27 août, Fleuve

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’y a qu’un pas entre la loyauté…et l’obsession.
Regardez autour de vous. Qui détient le plus de pouvoir dans la pièce ? Est-ce celui qui parle le plus fort ou celui qui a le plus d’argent ?
Ou peut-être est-ce quelqu’un comme Christine Butcher : une figure douce et invisible, un témoin silencieux lorsque les informations sont partagées et les secrets murmurés.
Quelqu’un qui, tranquillement, parfois même sans le vouloir, accumule des connaissances sur ceux qu’elle est venue servir –; ceux qui ne vont pas faire attention à elle.
Mais lorsque quelqu’un comme Christine Butcher est poussé à bout, elle pourrait bien devenir la personne la plus dangereuse et la plus puissante de la pièce…    Sortie 28 août, Fleuve

 

Dans ce quartier chic de Port-au-Prince s’élèvent de belles demeures de pierres entourées de palmiers, de flamboyants et d’arbres orchidées. C’est là que, pour la deuxième fois en une semaine, un couple est retrouvé assassiné dans sa chambre. Deux corps mutilés gisant au pied du lit conjugal. La presse titre déjà sur une série de crimes « vaudous ».   Pourtant l’inspecteur Simon Bélage refuse de tomber dans la superstition. Sur cette île, la corruption et le trafic d’enfants font plus de ravages que le terrible Baron Samedi, le dieu des morts. Simon sait avec certitude que ces crimes sont l’oeuvre d’un être de chair et de sang. Et tous les indices convergent vers un orphelinat fermé depuis près de vingt ans, surnommé la « Tombe joyeuse ». Mais Simon devrait prendre garde. En Haïti, ignorer les avertissements des esprits, qu’ils soient vrais ou faux, peut se révéler dangereux…..   Sortie 2 septembre, Calmann Levy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’estuaire d’Urdaibai, poumon de la Biscaye au Pays Basque (déclaré réserve de la biosphère par l’Unesco), paradis qui vit au rythme des marées, voit soudain sa tranquillité mise à mal par le meurtre inexpliqué de plusieurs femmes, âgées d’une cinquantaine d’années. Ane, une jeune inspectrice de Bilbao, férue de surf et de mythologie celte, est aux commandes d’une nouvelle unité d’élite pour résoudre l’affaire avant que la presse ne fasse souffler un vent de panique sur toute la région. L’enquête ne tarde pas à révéler que les victimes ont toutes en commun un pétale de tulipe sur le corps et une année blanche dans leur CV.
Sortie 2 septembre, Actes Sud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une course folle, une BMW plonge dans les eaux de la gare maritime  d’Helsingborg. Quelques heures plus tard l’identité du passager défraie la chronique : Peter Brise, star nationale des technologies de l’information, était promis à un avenir florissant.Que s’est-il passé ?
Et pourquoi, comme l’autopsie va le révéler, la victime était-elle déjà morte lors de l’accident, son corps congelé depuis deux mois à – 18° ?   Sortie 3 septembre, Albin Michel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout commence la nuit d’Halloween sur une voie ferrée, où le corps d’une jeune femme est retrouvé étrangement encastré à l’avant d’un train. Le lieutenant Audrey Valenti est dépêché sur l’enquête, en compagnie du groupe Évangile, la brigade spécialiste des crimes du métro et du réseau ferroviaire.
Le docteur Chris Kovak, qui a rompu sa collaboration avec la brigade, est devenu agoraphobe. Incapable de sortir de chez lui, en proie à de terribles addictions, il poursuit néanmoins l’exercice de la médecine par téléconsultation. Jusqu’à ce que d’étranges messages lui parviennent : l’œuvre du Chien, ce tueur impitoyable auquel il a déjà eu à faire par le passé. À chaque fois qu’il le contacte, quelqu’un meurt. Et les contacts sont de plus en plus rapprochés…
Bientôt, ces meurtres en série conduisent Kovak et Valenti sur les traces d’un groupuscule mystérieux qui pratiquent le Béhourd, un sport de combat médiéval. Une traque impitoyable qui confrontera Christian à son passé et le liera aux origines du Chien, qui mène la danse une nouvelle fois…  Sortie 3/9, Albin Michel

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la cathédrale de Santa Maria à Vitoria, un homme et une femme d’une vingtaine d’années sont retrouvés assassinés, dans une scénographie macabre : ils sont nus et se touchent la joue dans un geste amoureux alors que les deux victimes ne se connaissaient pas. Détail encore plus terrifiant : l’autopsie montrera que leur mort a été provoquée par des abeilles insérées dans leur bouche.
Tout laisse croire qu’il existe un lien avec une série de crimes qui terrorisaient la ville vingt ans auparavant. À un détail près : l’auteur de ces actes, jadis membre apprécié de la communauté de Vitoria, est toujours derrière les barreaux. Sa libération conditionnelle étant imminente, qui est le responsable de ces nouveaux meurtres et quel est vraiment son but ?
Une certitude, l’inspecteur Unai López de Ayala, surnommé Kraken, va découvrir au cours de cette enquête un tout autre visage de la ville.    Sortie 10 septembre, Fleuve

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin, la DRPJ de Versailles fourmille déjà. On vient de leur signaler un meurtre…
Malgré la fatigue d’une nuit de planque, la commandant Virginie Sevran est envoyée sur les lieux. Elle ne cache pas son soulagement d’y retrouver son ancien collègue et ami Pierre Biolet, qui a récemment quitté Clermont-Ferrand pour la rejoindre dans cette partie cossue de la région parisienne.
Ensemble, ils découvrent le cadavre de Victor Bardier, bijoutier renommé installé rue du Faubourg-Saint-Honoré, profondément lacéré et baignant dans son sang. Le corps a été déplacé, la scène de crime n’a pas été correctement gelée, quant à la femme de la victime, elle a disparu… Et que dire de cette énigmatique gemmologue russe avec laquelle le joaillier travaillait depuis peu ?
De la place Vendôme au quartier des diamantaires d’Anvers, ce polar nous entraîne dans un monde confidentiel et feutré où, comme les diamants, la vérité comporte bien des facettes.  Sortie 17/9, Fleuve

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de résumé disponible. Sortie le 17 septembre, Cosmopolis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris, été 1955. Burma est engagé simultanément par deux clients résidant dans le 14e arrondissement. L’un, Ferrand, un ancien compagnon de captivité pendant la guerre, demande l’aide du détective pour une histoire de cambriolages en série. L’autre, un riche bourgeois du nom de Gaudebert, veut découvrir qui s’amuse à le faire chanter. A première vue, rien de commun à ces deux affaires. Pourtant, il n’y a pas de hasard et Dynamite Burma va vite découvrir qu’elles sont en fait liées toutes les deux à la tristement célèbre bande des Rats de Montsouris, un gang de cambrioleurs spécialisés dans les caves parisiennes.
Sortie 9 septembre, Casterman

15 commentaires sur « Que vais-je lire à la rentrée ? »

  1. Bonjour,j’ai découvert Céline Denjean cette année en lisant,dévorant « Le cheptel »,en format poche je précise….Pourquoi le premier et le troisième de cette trilogie ne sont pas édités au format Poche?
    Je les avais commandés mais dès que j’ai vu le format et le prix global (dans les 40 euros) j’ai dû y renoncer….

    J'aime

    1. C’est dingue, mais j’adore ce style quasi administratif de leurs couvertures. Et pourtant, mon roman sort à la Manufacture de livres, donc pas par fayottage que je dis ça !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.