Reine de beauté – Amy K. Green

Nous sommes à Wrenton, une communauté paisible de l’Etat du Maine. Jenny a treize ans, elle est belle et brillante, c’est une reine de beauté qui suscite l’envie et l’admiration avec tous les prix qu’elle a remporté.
Aujourd’hui, Jenny a été assassinée et violée dans un bois, son meurtre secoue la petite ville et sa famille parfaite en apparence est sous le choc.

Le coupable idéal est vite trouvé par la police, un gamin simplet, amateur des concours de beauté et grand fan de Jenny. Virginia, sa demi-soeur de vingt six ans, n’y croit pas un instant, elle va mener l’enquête avec l’inspecteur chargé de l’affaire.

L’histoire est racontée sur deux chronologies alternant les récits des deux soeurs, ce qui donne un rythme assez addictif au récit. Jenny raconte sa vie quelques semaines avant son meurtre. Et Virginia intervient après le meurtre, durant l’enquête qu’elle nous fait suivre. De fil en aiguille, elle va découvrir que sa petite soeur n’était pas vraiment un ange idéal et que sa vie était loin d’être lisse.

Le voile se lève sur les apparences, les couches de vernis s’écaillent, laissant apparaître une façade bien fissurée. Les personnages complexes et détestables se révèlent petit à petit dans leur profondeur. Un père absent qui cache un lourd secret et dont la première épouse s’est suicidée. Une mère superficielle, quand elle ne pense pas aux concours de beauté de sa fille, elle boit toute seule. Une demi-soeur Virginia, le mouton noir de la famille, elle ne s’entend pas avec son père, égoïste, cynique, instable, incapable de garder un boulot, se shoote à l’alcool et aux médocs. Et la petite Jenny qui cache beaucoup de choses, mais quelle adolescente de treize ans n’a pas de secrets ?

Si l’histoire paraît classique, un meurtre dans une petite ville n’a rien d’original au premier regard, Amy K. Green fait preuve d’une grande maturité et d’une belle profondeur. Un premier  roman qui sort son épingle du jeu grâce à l’angle original choisi pour raconté les faits et aux nombreux thèmes qu’il aborde : l’enfance volée et l’adolescence, les abus, les non-dits, la manipulation, les mensonges, la famille dysfonctionnelle et ses secrets, les faux-semblants, les petites villes qui préservent les apparences, le monde des miss n’apparait qu’en filigrane.

Une belle réussite et une auteure à suivre !

Je remercie chaleureusement les éditions Belfond pour leur confiance.

4ème Couverture

La communauté de Wrenton, dans le Maine, est sous le choc : le corps de Jenny Kennedy, reine de beauté de treize ans, vient d’être retrouvé à l’orée des bois, dans une chemise de nuit rose, un bouquet de fleurs à la main. Le coupable ? Tous désignent un garçon simplet, fervent amateur de concours de miss.
Seule Virginia, la demi-sœur de la victime, récuse cet avis. Si elle détestait sa cadette presque autant qu’elle déteste la famille parfaite recomposée par son père, elle n’en connaissait pas moins les secrets troubles de la belle adolescente. Des secrets qui les unissaient malgré elles…
Pourquoi remuer le passé quand tout le monde semble s’accorder sur un coupable ? Pourquoi prendre le risque de souffrir, encore ? Mais Virginia veut savoir. À tout prix. Quitte à révéler le vice sous la blancheur des façades à bardeaux blancs de ce village paisible. Quitte à pénétrer sur le terrain de chasse du plus terrible des prédateurs…

Editeur : Belfond, 416 pages, date sortie : 28 mai 2020

2 commentaires sur « Reine de beauté – Amy K. Green »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.