La dernière veuve – Karin Slaughter

 

Karin Slaughter est une toute grande dame du thriller et je suis fan depuis pas mal d’années. Heureuse de retrouver le sympathique duo Will Trent et Sara Linton dans leur  neuvième épisode. Rassurez-vous, il se lit indépendamment des autres sans aucun problème.

UN ENLEVEMENT MYSTERIEUX
Michelle Spivey, une scientifique, est enlevée brutalement sous les yeux de sa fille, sur le parking d’un centre commercial. Aucune rançon n’est demandée.

UNE EXPLOSION MEURTRIERE
Un mois plus tard, Sara Linton, médecin légiste, déjeune chez ses parents avec son compagnon Will Trent, enquêteur pour le Georgia Bureau of Investigation. La sérénité de la journée est rompue par des explosions qui secouent l’Université d’Atlanta, juste à côté.

UN ENNEMI VICIEUX
Tandis que Sara et Will se précipitent sur les lieux pour tenter de venir en aide aux victimes, Sarah est enlevée sous les yeux de Will par les terroristes poseurs de bombe. Un groupuscule paramilitaire aux allures de secte qui veut rendre l’Amérique plus blanche. Bien financés, 100% misogynes, armés jusqu’aux dents, ils ont un plan diabolique et ne reculeront devant rien pour atteindre leur objectif. Will culpabilise énormément, se sentant responsable de l’enlèvement de Sara. Avec l’équipe du Georgia Bureau Investigation, il se lance dans une course contre la montre pour la retrouver.

L’intrigue est inscrite dans l’actualité de la société américaine, elle explore la guerre bactériologique et la montée du mouvement d’extrême droite. Assez classique mais suffisamment efficace et complexe pour nous tenir en haleine du début à la fin. Comme toujours, l’auteure a effectué un beau boulot de documentation pour crédibiliser son scénario avec des détails pertinents. Si l’histoire démarre au quart de tour, elle ralentit ensuite pour s’accélérer au fil des chapitres, devenant de plus en plus intense.

Rien n’est laissé au hasard, c’est carré, nerveux, hyper maîtrisé, on ne s’ennuie pas un instant. Captivant, bourré d’action et de suspense. Certaines scènes effrayantes sont à couper le souffle !

Petit bémol pour la construction qui m’a un peu déroutée. La narration bascule et alterne entre les différents personnages, le lecteur revit les mêmes scènes sous des perspectives différentes. L’auteure joue également avec les chronologies, avec des retours en arrière et des chevauchements par moment. Cela amène certaines longueurs à l’histoire et donne un côté répétitif avec l’impression d’avoir déjà lu le chapitre.

Amateurs de sensations fortes, cette lecture vous fera passer un bon moment.

Je remercie chaleureusement les éditons Harper Collins pour leur confiance.

 

4ème Couverture

Août 2019. Une attaque à la bombe touche un quartier stratégique d’Atlanta. Sara Linton et son compagnon Will Trent, enquêteur pour le Georgia Bureau of Investigation, se précipitent sur le lieu de l’explosion. Alors que Sara tente de venir en aide aux victimes, elle est enlevée sous les yeux de Will par les poseurs de bombes et conduite au pied des Appalaches, dans un camp peuplé d’hommes armés et de femmes en longues robes blanches. Ce groupuscule paramilitaire aux airs de secte prévoit de multiplier les attaques terroristes à l’échelle nationale afin d’instaurer la suprématie de l’homme blanc.
La menace est sans commune mesure. Le danger, imminent.
Ensemble, Will et Sara parviendront-ils à déjouer l’attentat le plus meurtrier du xxie siècle  ?

Editeur : HarperCollins, 592 pages, date sortie : 4 juin 2020

2 commentaires sur « La dernière veuve – Karin Slaughter »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.