Juste derrière moi – Lisa Gardner

Les fans de l’auteure seront contents de retrouver Pierre Quincy et Rainie Conner, c’est le 6ème épisode (traduit) de leurs aventures, mais rassurez vous, il se lit indépendamment des autres sans aucun problème.

Un prologue déchirant, une histoire qui démarre au quart de tour et quelques scènes fortes dans les premiers chapitres. Telly, 9 ans et sa soeur Sharlah vivent dans un mobil home avec leurs parents alcooliques, les enfants sont livrés à eux mêmes. Durant une nuit d’horreur, un drame survient, Telly est obligé de tuer son père à coup de batte de base-ball, un père violent qui les menaçaient d’un couteau, après avoir tué leur mère.  Les deux enfants sont séparés et placés en famille d’accueil. Sharlah a maintenant 13 ans, elle est sur le point d’être adoptée par Pierre Quincy, profiler retraité du FBI et son épouse Rainie Conner. Elle n’a plus revu son frère depuis huit ans. Un matin un double meurtre survient dans une station service locale, les caméras de surveillance montre Telly à l’écran. La police est sur ses traces, il semble que ce soit le début d’une virée meurtrière. Pourquoi le jeune homme a t il commis ces meurtres ? Est-il vraiment un tueur ? Est-il devenu fou ?  Il semble qu’il cherche à retrouver sa soeur. Quincy et Rainie sont tous deux appelés par le shérif local pour l’assister dans sa traque. Au même moment Sharlah part à la recherche de son frère.

Une première partie prenante et déstabilisante, une belle intrigue servie par une plume très fluide, une enquête avec beaucoup de ramifications, un gigantesque puzzle à assembler, une traque haletante sur les traces de Telly, beaucoup de suspense et de rebondissements, des flash back qui éclairent le présent, des personnages fort attachants avec lesquels on entre vite en empathie, des questionnements intéressants sur les enfants et leur famille d’accueil.

Dans la seconde partie, les longueurs et descriptions fort détaillées viennent ralentir le récit, les répétitions finissent par me lasser,  le rythme faiblit par moment, mon intérêt commence à s’émousser mais je m’accroche car j’attends les révélations finales.

Une lecture en demi-teinte, plaisante et agréable et qui ravira les fans de l’auteure. Ceci n’est bien sûr que mon humble avis.
Si vous ne connaissez pas Lisa Gardner, lisez son Derniers adieux, il est excellent !!!

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour leur confiance.

 

4ème Couverture

Cela fait longtemps que Sharlah, 13 ans, vit séparée de son frère Telly, depuis le jour fatal où, pour la protéger, il a tué leur père. Sa famille d’accueil, Pierce Quincy  un ex-profiler du FBI et sa femme Rainie, ont su lui redonner confiance dans un cadre sécurisant et aimant. Mais lorsque Pierce est appelé par le shérif de la ville pour un double meurtre commis dans une station-service, le passé de Sharlah resurgit, tel un cauchemar : les caméras de surveillance accusent en effet Telly. Bouleversée, ne pouvant se résigner à sa culpabilité, Sharlah part à la recherche de son frère, traqué par la police…
Lisa Gardner, la First lady of crime, renoue avec ses personnages fétiches Pierce Quincy et Rainie, héros de Disparue, pour nous entraîner au coeur de la relation fascinante et douloureuse entre un frère et une soeur hantés par leur passé.

Editeur : Albin Michel, 480 pages, date sortie : 26 février 2020

3 commentaires sur « Juste derrière moi – Lisa Gardner »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.