Que vais-je lire en avril 2020 ?

 

Impossible de savoir ce que nous allons lire en avril. Crise sanitaire et confinement obligé, les agendas sont complètement bousculés. Toutes les sorties prévues pour la fin du mois de mars et avril ont été reportées en mai, juin ou ultérieurement. Tout est flou et incertain pour l’instant, personne n’a de boule de cristal pour nous prédire la fin de cette période surréaliste.
C’est l’occasion pour beaucoup d’entre nous de récupérer le retard accumulé dans nos lectures et de dégommer nos PAL.
Nous n’avons jamais eu autant besoin de nous évader,  d’oublier les soucis, de nous détendre en attendant des jours meilleurs,  les livres sont nos meilleurs amis.
J’ai hésité à publier cette chronique, j’ai même failli mettre le blog en pause mais après mûre réflexion, je continue. Arrêter, c’est un peu baisser les bras, c’est démissionner en quelque sorte. Le monde du livre doit continuer à vivre, les maisons d’éditions et les auteurs ont besoin de notre soutien. Certaines sorties sont programmées en Ebook à la date prévue.
Depuis le confinement, je n’ai jamais aussi peu lu, au total 11 lectures en mars (8 avant confinement, 3 durant confinement). Je reprends doucement goût à la lecture et je m’en réjouis.

J’espère que vous allez tous bien. Je vous envoie plein de courage et de sérénité pour traverser au mieux cette période très difficile. Et surtout, prenez bien soin de vous !

Voici une liste non exhaustive des prochaines sorties épinglées.

De belles tentations pour donner envie de vous ruer chez votre libraire dès qu’il rouvrira ses portes.

Effrayant, troublant, ténébreux, ainsi va le monde selon Hanah Baxter. De retour à New York, la célèbre profileuse Hanah Baxter espérait reprendre le cours d’une vie normale, ou presque… Mais on n’échappe pas à son destin, encore moins à son passé, et celui d’Hanah est peuplé de démons. Baxter fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, accusée d’un meurtre commis vingt ans auparavant, celui de son mentor, Anton Vifkin. Rapatriée en Belgique, Hanah accepte de collaborer avec le commissaire Peeters, chargé de rouvrir l’enquête. La découverte d’un homme dévoré par des pit-bulls en pleine forêt de Seignes les lance sur la piste d’un manoir qui semble étrangement familier à Baxter. Elle est déjà venue ici, du temps de Vifkin. Tandis qu’Hanah et Peeters se débattent en plein mystère, quelqu’un les guette. Un tueur redoutable, à qui il reste une dernière balle passée à l’or fin, la balle qui aurait dû atteindre Hanah vingt ans plus tôt…  Sortie prévue le 18 mars et reportée au ???

La vérité est plus forte que tout. C’est l’une des histoires les plus connues au monde – et l’une des plus obscures. Le 22 novembre 1963, le cortège présidentiel de John F. Kennedy traverse Dealey Plaza. Lui et son épouse Jackie saluent la foule, quand soudain…
Quand soudain, rien : le président ne mourra pas ce jour-là. En revanche, peu après, le photojournaliste Mitch Newman apprend le suicide de son ex-fiancée, dans des circonstances inexpliquées. Le souvenir de cet amour chevillé au corps, Mitch tente de comprendre ce qui s’est passé. Découvrant que Jean enquêtait sur la famille Kennedy, il s’aventure peu à peu dans un monde aussi dangereux que complexe : le cœur sombre de la politique américaine. Sortie reportée au 4 juin (information à confirmer).

 

Deuxième opus d’une série criminelle mettant en scène naomi, une enquêtrice spécialisée dans la recherche d’enfants disparus.
Naomi part à la recherchede sa sœur cadette, disparue depuis des années, dans lesrues sombres de Portland,en Oregon, où des dizaines d’enfants sans domicile errent dans les rues comme des fantômes, en quête d’argent, de nourriture et de camaraderie. Elle découvre bientôt quedes jeunes filles disparaissent depuis des mois, dont beau- coup ont été retrouvées plus tard dans les eaux sales de la rivière. Même si elle ne veut pas s’impliquer, Naomi estincapable de résister à la détresse des enfants; et à la peurqu’elle voit dans les yeux d’une adolescente de douze ans appelée Celia. Fuyant un beau-père abusif et une mère toxi- comane, Celia a pour seuls alliés des papillons, ses guideset ses gardiens dans les rues dangereuses de Portland. Elleles voit tout autour d’elle, de petites lueurs d’espoir iriséesqui adoucissent les folies de ce monde difficile et illuminentun souvenir chéri de son enfance: le Musée des papillons, un lieu où rien ne peut la blesser. Sortie prévue le 1er avril et reportée au ???.

 

Mars 1938. Le physicien italien Ettore Majorana disparaît au large de la Sicile.
Avec lui, le projet secret sur lequel il travaillait depuis des années.
Automne 1955. On retrouve par miracle les notes du physicien disparu. Elles inspirent au père Ernetti une idée folle : construire une machine à voir dans le temps. Un chronoviseur.
Sur ordre de Pie XII, le prêtre plonge deux mille ans en arrière. L’objectif est simple : prouver l’existence du Christ. Commence alors une course folle entre le Vatican, la CIA, le KGB et le Mossad.  Car ce que le père Ernetti va découvrir, en pleine Guerre froide, pourrait changer l’ordre du monde.
Fondé sur une histoire vraie, un thriller implacable et troublant.
Sortie prévue le 23 avril et reportée au 13 mai 2020.

 

Le corps d’une ravissante jeune femme vient d’être découvert, à demi nu et lacéré de blessures mortelles, dans une benne à ordures de la banlieue londonienne. Arrivée sur place avec son amant et ex-coéquipier, l’agent Peterson, l’inspectrice Erika Foster est sous le coup d’une double émotion : la révolte face à cette épouvantable scène de crime et la frustration. Car officiant désormais à la brigade des Stups, elle n’est pas censée s’occuper de cette affaire… Mais impossible pour elle de rester sur la touche. Enquêtant clandestinement, Erika découvre un lien avec une autre affaire, survenue quelques mois plus tôt, où la très jolie victime présentait les mêmes incisions. Autre point commun : les deux femmes étaient inscrites sur un site de rencontres et pensaient avoir rencontré l’homme idéal. Comment démasquer ce prince charmant insaisissable, aux multiples profils ? Erika le sait, l’assassin a deux pas d’avance sur la police. C’est lui qui mène la danse, au rythme des cadavres. Un thriller trouble, oppressant et addictif !
Sortie prévue le 2 avril et reportée au 7 janvier 2021

 

Pourquoi j’ai tué maman – François-Xavier Dillard (pas de visuel disponible)

Max, 15 ans, n’est pas un adolescent comme les autres. Atteint d’une maladie orpheline, il ne peut pas sortir de chez lui, un appartement haussmannien en plein Paris, où il vit seul avec sa mère. Pour occuper ses longues journées, il s’intéresse à l’existence de ses voisins. Toujours prévenant, toujours aimable, Max leur rend service dans les limites de son handicap. Personne dans l’immeuble ne résiste à son sourire angélique, mais peut-être faudrait-il s’en méfier. Ce petit air innocent cache de terribles secrets et, lorsque les habitants s’absentent pour aller travailler, il pénètre dans leur appartement à leur insu…
Au même moment, une vague d’attentats ensanglante Paris. Quel lien peut-il y avoir entre un adolescent a priori inoffensif et des centaines de morts et de blessés au cœur de la capitale ? Quelles conséquences les petits jeux anodins de Max ont-ils réellement ? Dans une véritable atmosphère hitchcockienne, François-Xavier Dillard nous livre un huis clos angoissant, pénétrant jusqu’aux tréfonds de l’âme humaine.
Sortie prévue le 9 avril et reportée au 1er octobre 2020.

 

Clara Foyle, cinq ans, a été enlevée il y a bientôt trois mois. La petite fille est atteinte d’une maladie osseuse. Le principal suspect est toujours en fuite après avoir échappé à la surveillance de la police. Sa collection d’ossements humains a disparu dans l’incendie de sa maison… Pour repartir de zéro, il a besoin d’une pièce unique :  Clara. Malgré la ténacité de l’inspectrice Ella Fitzroy, la petite fille demeure introuvable. Un terrible compte à rebours commence. Avec un style-cutter aussi efficace que glaçant, Fiona Cummins plonge dans l’âme du psychopathe. Vous ne laisserez plus jamais vos enfants revenir seuls de l’école.
Sortie prévue en avril et reportée à ???

Dans les villages du Groenland, une étrange épidémie de suicides touche les jeunes gens. La misère sociale et la rudesse climatique n’expliquent pas tout. Après un long passage à vide, la hiérarchie de Qaanaaq Adriensen l’a autorisé à reprendre son poste de chef de la police de Nuuk, la capitale du pays. Mais sous deux conditions : être suivi par une thérapeute et renoncer aux expéditions sanglantes qui ont fait sa réputation. Hélas, ses démons le reprennent vite, au grand dam de son adjoint inuit, Apputiku Kalakek.
Qaanaaq découvre que les différentes morts sont liées par les traces du passage d’un mystérieux chamane chez plusieurs victimes. Et partout où se rend le policier, lui sont livrées, colis après colis, les pièces d’un puzzle macabre. Paranoïaque, disent-ils ? Qaanaaq veut prouver à tous que ses failles n’ont pas atteint ce qu’il a de meilleur en lui : son instinct de chasseur. Sortie reportée au 20 mai 2020.

Ce matin, la DRPJ de Versailles fourmille déjà. On vient de leur signaler un meurtre…
Malgré la fatigue d’une nuit de planque, la commandant Virginie Sevran est envoyée sur les lieux. Elle ne cache pas son soulagement d’y retrouver son ancien collègue et ami Pierre Biolet, qui a récemment quitté Clermont-Ferrand pour la rejoindre dans cette partie cossue de la région parisienne.
Ensemble, ils découvrent le cadavre de Victor Bardier, bijoutier renommé installé rue du Faubourg-Saint-Honoré, profondément lacéré et baignant dans son sang. Le corps a été déplacé, la scène de crime n’a pas été correctement gelée, quant à la femme de la victime, elle a disparu… Et que dire de cette énigmatique gemmologue russe avec laquelle le joaillier travaillait depuis peu ?
De la place Vendôme au quartier des diamantaires d’Anvers, ce polar nous entraîne dans un monde confidentiel et feutré où, comme les diamants, la vérité comporte bien des facettes.
Sortie reportée au 17 septembre 2020

Un appel au milieu de la nuit.
Une vallée coupée du monde.
Une nouvelle enquête de Martin Servaz.  Sortie reportée au 20 mai 2020

 

 

 

2 commentaires sur « Que vais-je lire en avril 2020 ? »

  1. J’ai lu le premier livre de Rene Denfeld, j’avais adoré! Ils ont la suite à la bib en néerlandais ( c’est moi qui leur avait d’ailleurs suggéré de l’acheter!) mais quelqu’un l’a emprunté et avec le confinement, on peut encore demander une liste de livres qu’on nous apporte mais nous ne devrons rendre les autres qu’après le confinement, je risque donc d’attendre encore un bout de temps avant de pouvoir le lire!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.