Adieu Lola – Simone Gélin

Un polar qui aborde les violences faites aux femmes, la manipulation et la dépendance affective. Une thématique souvent abordée ces derniers mois. Je vous avoue que ce thème me met fort mal à l’aise, mais il faut continuer d’ouvrir les consciences, le nombre de victimes ne cesse d’augmenter, aucune violence n’est acceptable et ne doit être banalisée.

Simone Gélin dénonce avec une extrême justesse, elle décortique les mécanismes de l’emprise, de l’isolement progressif des victimes et du piège qui se referme inexorablement. Elle met magnifiquement en lumière les zones d’ombre et les pulsions qui poussent ses personnages dans des violences incontrôlables.  Elle fouille leur âme pour y dénicher leurs blessures, leurs failles et leur grande fragilité. Elle met en évidence avec une grande intelligence le point de basculement des victimes.

L’auteure maîtrise à merveille les règles du jeu du polar et de l’intrigue psychologique, elle nous embarque dans une double histoire captivante à souhait.

Au cap Ferret, Lola a disparu en faisant son jogging, la police la cherche. Lola est enchaînée dans un bunker entrain de se battre contre la marée montante qui risque de l’engloutir.  Scarlet, une toute jeune prof, débarque dans un collège défavorisé en banlieue. Un peu naïve, en mal d’amour, elle tombe dans les griffes d’un manipulateur.  Mais que viennent faire ces deux histoires sans lien apparent entre elles ? Sont-elles liées ? Vont-elles se téléscoper ?

Dès les premières pages, l’auteure installe un climat de tension. L’engrenage se referme et il nous impossible d’en sortir. L’angoisse monte crescendo au fil des chapitres, le malaise grandit jusqu’à devenir insupportable. La fin vous retournera les neurones !

Une construction implacable, une partition sans aucune fausse note servie par une plume magnifique de sensibilité, de délicatesse et de subtilité. Simone Gélin nous offre une nouvelle pépite et confirme son immense talent !!!

Je remercie chaleureusement les éditions Cairn pour leur confiance.

4ème Couverture

À Bordeaux, un commandant de police opiniâtre enquête sur la disparition d’une jeune fille. A l’autre bout de la France, une jeune prof, parachutée dans un collège de banlieue, fraichement débarquée dans ce milieu défavorisé, nous fait vivre ses tribulations d’apprentie romancière, au rythme des étapes d’une relation amoureuse toxique. Au Cap Ferret, dans un blockhaus, Lola se bat contre la marée. Elle revient sur trois années de son existence vécues sous l’emprise d’un pervers narcissique, et se remémore son parcours et son combat pour se libérer de cette dépendance affective et sexuelle.

Ces deux récits nous révèlent comment les failles des êtres, l’environnement sociétal, et les aléas de l’existence peuvent favoriser ce type d’asservissement, et de déstructuration. Les destins de ces deux femmes se sont-ils se croisés ? Où et quand ? Et jusqu’où un manipulateur est-il capable d’aller pour retrouver sa toute-puissance lorsqu’il comprend que sa proie va lui échapper ? Jusqu’au crime ?

Editeur : Cairn, 456 pages, date sortie : 3 février 2020

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.