Du poison dans la tête – Jacques Saussey

Je vous l’ai déjà écrit, je vais me répéter mais ce n’est pas grave !
Jacques Saussey est un tout grand monsieur du polar. Un auteur que je suis depuis ses débuts, il ne m’a encore jamais déçue et c’est toujours un immense plaisir de découvrir son petit dernier.

Huitième enquête de Daniel Magne et Lise Heslin, un couple dont on ne se lasse pas. Quel plaisir de les retrouver !  Cet opus peut bien sûr se lire indépendamment des autres, vous aurez inévitablement quelques spoils sur les précédentes enquêtes et en le refermant, vous allez foncer chez votre libraire acheter tous les romans de l’auteur.

Du poison dans la tête démarre haut et fort par une série de chiffres cités par l’auteur et une première page qui vous scotche par la puissance qui s’en dégage. Juste quelques mots sur l’histoire. Lise et Daniel vivent en couple, ils ont adopté Oscar, un enfant abandonné quatre ans auparavant. Tout semble couler à merveille dans leur vie lorsque le passé de Daniel ressurgit brutalement à travers un cold case, une terrible injustice qui le hante depuis 40 ans. Un meurtre atroce l’a touché de très durant son adolescence. Fanny, son premier amour, a été assassinée et le coupable n’a jamais été retrouvé. En parallèle, nous suivons un manipulateur, un salaud d’une perversité narcissique inouïe. Et enfin, une femme qui arrive de Bucarest, sale, mal en point, une mère prête à tout, entrée clandestinement en France pour retrouver son fils Oscar qu’on lui aurait arraché.

Dans ce polar Jacques Saussey aborde les violences faites aux femmes à travers ces trois histoires qui vont se croiser et se télescoper. J’ai ressenti que le sujet touchait l’auteur de près et qu’il y avait mis une grande part de lui, un récit à vif écrit avec les tripes, bourré d’humanité et d’émotions, comme son précédent roman Enfermé.e

Au delà des violences physiques infligées aux femmes, l’auteur analyse, décortique avec beaucoup d’intelligence les violences psychologiques bien plus insidieuses et monstrueuses, celles qui distillent du poison dans les veines et le coeur jusqu’à l’anéantissement total, la destruction psychologique, le point de non retour.

Les propos sont intelligents, servis par une intrigue ficelée à merveille et une construction brillante, les chapitres courts apportent une belle dynamique de lecture, nous sautons constamment d’une histoire à l’autre tout en restant immergés dans le fil du récit. La magnifique plume de l’auteur, incisive et précise, fait tout le reste.

Quand Jacques Saussey nous parle de notre société et de ses monstres, il ne se pose jamais en juge, il observe avec beaucoup de rigueur, sans filtre, sinon celui de la crédibilité. Il nous questionne sur le sens de la justice. Rien ne parait énorme ou incroyable dans ses enquêtes, il n’a pas besoin d’ajouter des couches et des couches de surenchère, tout est d’une grande justesse et d’une précision presque chirurgicale. L’auteur a ce don particulier de nous faire pénétrer dans l’intimité de ses personnages, jusque dans leurs failles profondes et c’est avec beaucoup de finesse qu’il nous fait ressentir les émotions -souvent contradictoires- que ses différents protagonistes traversent.

Notre couple est bien malmené dans cette huitième enquête, ils prennent un fameux tournant, j’ai hâte de découvrir leurs prochaines aventures.

Un roman noir et dérangeant qui s’insinuera entre vos neurones pour y laisser une empreinte tout au fond de votre tête. Un sans faute que je vous recommande vivement !

Je remercie chaleureusement les éditions French Pulp pour leur confiance.

4ème Couverture

 » Coucou espèce d’oiseau dont le comportement est caractérisé par la pratique du parasitisme … « 

Une femme, en plein hiver, se jette nue dans la Seine.
Un homme qui prend possession de ses victimes, les ruines, puis les oblige à se suicider.
Un colis qui arrive entre les mains de Magne, fait remonter à la surface une affaire de plus de 30 ans.
Comment mener deux affaires de front, quand vos vie perso part en vrille ?

Editeur : French Pulp,  572 pages, date sortie : 24 octobre 2019

2 commentaires sur « Du poison dans la tête – Jacques Saussey »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.