Anamnèse – Salvatore Minni

Vous savez que depuis quelques mois, je ne fais plus de longues chroniques pour mes lectures déceptions ou abandons. Je vous donne un très court retour dans la rubrique OUI ? NON ?

Cette fois, je ferai une exception à la règle car j’ai lu ce roman en LC (lecture commune) avec Séverine Lenté et je lui ai promis un court avis sous le post Facebook de la LC.

En 2017, Salvatore Minni nous a surpris avec son premier roman Claustrations , une belle découverte. Un roman « psycho-psychiatrique » très original (expression adorée de Séverine), très prometteur qui laissait présager le meilleur pour la suite.

C’est donc avec une grande joie que j’ai ouvert hier ANAMNESE.   Quelle excitation de découvrir un deuxième roman ! Comment a-t-il négocié le fameux deuxième virage si important ? Si je n’ai pas aimé son premier roman, je laisse toujours une chance à l’auteur pour voir comment il a évolué. Si j’ai aimé, voire adoré son premier, j’ouvre son deuxième avec une grande atente.

Mon avis sera court, depuis ce matin j’hésite à vous le donner car je n’aime pas blesser les auteurs mais je vous ai toujours promis des retours sincères sans langue de bois (qui ne sont pas des paroles d’évangile !).

Cette lecture est une énorme déception, un FLOP total !!!

Si le roman n’avait pas été aussi court, je l’aurais abandonné. Comme dans CLAUSTRATIONS, nous sommes dans un roman psycho-psychiatrique flirtant avec la folie. Impossible de vous résumer l’histoire, je vous dirai juste que vous allez croiser une multitude de personnages dans les 50 premières pages, plus d’une quinzaine, de quoi s’y perdre. On ne s’attache à aucun personnage tant ils sont lisses, on essaie vainement de garder le fil du récit, on tente éperdument d’entrer dans cette histoire alambiquée. C’est bourré d’incohérences temporelles, la construction est plus que branlante. On est complètement perdu, on ne sait plus où on va, on avance dans le noir en râlant, on tourne les pages en espérant que tout devienne limpide à la fin.  Ah le FINAL !!!!  Je vous en parle ou non ? Non, il vaut mieux pas, je vais en rester là !

Je n’ai pas du tout aimé cette lecture, je me suis ennuyée d’un bout à l’autre sans y croire un seul instant.

Je suis désolée, j’aurais tellement aimer trouver quelque chose de positif à vous écrire.  Une seule chose me vient à l’esprit, je crois que le but de l’auteur était de perdre son lecteur et là il y est magnifiquement parvenu.
Se perdre dans une lecture, oui mais… pas n’importe comment. Depuis que j’ai refermé Anamnèse, je repense au sublime roman de Jérôme Loubry « Les refuges » ou l’art de perdre le lecteur tout en finesse avec beaucoup d’intelligence, en nous offrant un final limpide en forme d’uppercut.

Je remercie chaleureusement les éditions Slatkine & Cie pour leur confiance.

4ème Couverture

Que se cache-t-il derrière les terribles cauchemars de Marie ?
Un véritable choc émotionnel, un grand polar psychologique.

Anamnèse, du grec anamnêsis : action de rappeler à la mémoire.
En médecine, l’ensemble des renseignements fournis au médecin par le malade ou par son entourage sur l’histoire d’une maladie ou les circonstances qui l’ont précédée.
En ésotérisme, le fait de recouvrer la connaissance totale de ses existences antérieures.
Marie est en proie à des cauchemars aussi sinistres que sanglants. Qui est cette femme poignardée à mort qui l’implore ? Pourquoi lui demande-t-elle pardon ? Elle tente de découvrir ce qui se cache derrière ces images atroces qui l’assaillent chaque nuit… Dans sa descente en enfer, des secrets seront dévoilés, des masques tomberont, et la vérité éclatera. Qui en subira les conséquences ? Marie ? Sophie ? Luc ? Ou encore Jack Lee dont Marie est devenue l’obsession…?
Plongez dans l’univers frissonnant et bouleversant de Salvatore Minni.
Et n’oubliez jamais qui vous êtes…

Editeur : Slatkine & Cie, 284 pages, date sortie : 17 octobre 2019

7 commentaires sur « Anamnèse – Salvatore Minni »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.