Que vais-je lire en novembre 2019 ?

Un peu de calme après la tempête

Les sorties de novembre… ouf ça ralentit un peu !
Il était temps, ça va faire du bien, après la folie du mois d’octobre.  Sans imprévu au programme, j’aurai terminé presque toutes mes lectures choisies pour octobre (14), il m’en restera deux à lire  (que je n’ai pas encore reçues).

Octobre est sur le point de se terminer, il est plus que temps de se pencher sur mes lectures de  novembre. Un rendez-vous que vous êtes nombreux à attendre.
J’ai été très raisonnable, j’ai choisi sept titres mais bien sûr, on n’est jamais à l’abri d’une belle découverte. Et puis j’hésite (mais chuut, ça reste entre nous !) pour deux romans : Les passagers de John Marrs (chez Hugo Thriller), j’ai adoré son précédent « Ames soeurs » et Nature Morte de Lionel Olivier (chez French Pulp), une histoire de corps mutilés et d’un artiste torturé.

Et vous, quels titres vous tentent ? Dites moi tout, je suis curieuse.
Je vous souhaite de belles lectures. Et surtout n’oubliez pas…

Soyez fous et déraisonnables, peu importe la hauteur de vos PAL,
achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les, empruntez les peu importe.
LISEZ, LISEZ, LISEZ… cela rend heureux.

 

7 NOVEMBRE

Un thriller au réalisme captivant : Matière Noire est une bombe qui n’explose qu’à l’intérieur de votre organisme. 
Juillet 2017. Une région. Deux disparitions.
Après une nuit en discothèque, la jeune Inès Ouari ne donne plus signe de vie. Marion Testud, elle, n’est jamais rentrée de son jogging matinal.
Sur leurs traces, deux enquêteurs aux profils atypiques : Karim Bekkouche, chef de la BAC de Saint-Étienne, flirte avec les limites et prend tous les risques pour retrouver Inès. Jacques Canovas, journaliste parisien et ex-flic des Renseignements généraux, couvre la disparition de la joggeuse.
Tous deux ont des raisons personnelles de parvenir à leurs fins.D’un bout à l’autre du pays, les pistes se croisent tandis que de vieux meurtres énigmatiques refont surface. Deux hommes confrontés, lancés dans une course contre la mort à pleine vitesse dans les abysses de la terreur panique.

 

Un cauchemar qui va vous tenir éveillé toute la nuit.
Acacia Pine, États-Unis. Une petite fille, Alyssa Stone a mystérieusement disparu. Noah, un des flics du village fait irruption chez le principal suspect. Envahi par la colère, il le séquestre et le torture jusqu’à ce que l’homme lui révèle le lieu où Alyssa est captive. Noah file alors vers une vieille maison abandonnée, la ferme des Kelly, où il la retrouve enchaînée dans la cave, encore en vie.
Fin de l’histoire ? Non, début de l’histoire. Dévoiler davantage la suite des événements serait criminel. Sachez seulement que ceux-ci se passent douze ans plus tard. Le jour où Alyssa est à nouveau portée disparue. Et que le cauchemar recommence.

 

 

Elle entend leurs cris. Elle ressent leur peur. Elle est désormais leur seul espoir. Don ou malédiction ? D’un simple échange de regards, Kassie est capable de voir quand et comment vous allez mourir. Un lourd fardeau à porter pour une jeune fille de quinze ans.
Elle croise la route d’Adam Brandt, brillant psychologue, alors qu’une série de meurtres frappe Chicago. Kassie semble toujours avoir un lien avec les victimes. Coïncidence malheureuse ou terrible manipulation ?
Intrigué par cette adolescente un peu perdue, Adam est tenté de croire à ses troublantes déclarations. D’autant que le danger se rapproche et que Kassie est la seule à savoir où il va s’abattre.

 

 

 

Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n’est qu’un début. Car Adam n’a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer. Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu’il existe pire que de perdre ce que l’on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois…

 

 

13 NOVEMBRE

Dans trois pays différents, trois adolescentes tombent enceintes. Toutes se prénomment Marie, toutes sont catholiques et elles sont… vierges ! Intrigué par ces grossesses impossibles, le Vatican missionne Cal Donovan, éminent professeur de religion à Harvard, pour trouver une explication.
Mais avant que Donovan ait pu commencer ses investigations, les trois jeunes filles disparaissent soudainement. Ont-elles été enlevées ? Leurs vies sont-elles en danger ? Le mystère s’épaissit encore lorsque la mère d’une jeune fille est retrouvée assassinée et un prêtre de leur entourage kidnappé.
Une véritable conspiration semble être à l’œuvre. Quelle est cette société occulte qui est prête à faire couler le sang pour arriver à ses fins ? Certains ne reculeront devant rien pour s’emparer d’un pouvoir immense… et redoutable.

 

14 NOVEMBRE

 

 

Quand on propose à l’embaumeur de participer à un projet de plastination, il faut s’attendre à un refus.  Un défunt, ça se respecte, ça n’exhibe pas !  Le souci, c’est que dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l’on veut, Mandoline va devoir rentrer dans le délire d’un mégalo morbide et tenter de comprendre un trafic de cadavres.

 

 

 

21 NOVEMBRE

Personne n’est assez fort pour la vivre.
Personne n’est préparé à l’affronter, même si chacun la désire plus que tout.
La passion, la vraie…
Extrême.
Sans limites.
Sans règles.

On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux pas. Et c’est l’interminable chute.
Aujourd’hui encore, je suis incapable d’expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j’avais plongé seul…

Cette nuit, c’est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d’interrogatoire. Que s’est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?

Si nous résistons à cette passion, elle nous achèvera l’un après l’autre, sans aucune pitié.

Interrogée au même moment dans la salle voisine, Laëtitia se livre. Elle dira tout de ce qu’elle a vécu avec cet homme. Leurs versions des faits seront-elles identiques ?

Si nous ne cédons pas à cette passion, elle fera de nous des ombres gelées d’effroi et de solitude.
Si nous avons peur des flammes, nous succomberons à un hiver sans fin.

La passion selon Karine Giebel… conduit forcément à l’irréparable.

2 commentaires sur « Que vais-je lire en novembre 2019 ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.