La lame – Frédéric Mars

COUP DE COEUR !!!

Frédéric Mars vous connaissez ?  Mais oui bien sûr, c’est l’auteur de l’extraordinaire thriller Les marcheurs. Si vous ne l’avez pas encore lu, c’est une obligation.  Il récidive et nous offre « La lame », un thriller géopolitique BRILLANTISSIME. Un bouquin hors norme et époustouflant de maîtrise.

Comment vous dire mon excitation au moment de l’ouvrir ?
Il a suffi de quelques courts chapitres pour que je me dise « waouh, purée, my goodness mais quel sacré bouquin, ça décoiffe sec ! Je sens que je tiens du lourd… c’est pas possible, ce mec est génialement dingue, l’air de rien, il est entrain de me dévisser la tête !!! « 

Ce n’est vraiment pas simple de vous parler du scénario, au risque de vous spoiler le tout.

2031. Un futur très proche, c’est presque demain. Trois histoires sans lien apparent. Trois histoires entre politique, magouilles, catastrophes climatiques, flux migratoires et trafics humains. Vu de loin, cela ressemble à un casse tête et pourtant…

Lagos, capitale du Nigéria. Dans le bidonville flottant de Makoko, l’instituteur Sékou Williams débute sa journée quand soudain s’abat une immense vague-submersion qui détruit tout sur son passage. Des milliers de personnes se dispersent à travers le continent africain.
Marseille. Le cadavre d’une jeune prostituée noire est découvert à « La Soli », un des pires quartiers de la ville. Simon Mardikian, officier de PJ, entame une longue enquête mêlant trafics humains, drogues et migrants.
Paris. A l’Elysée, Backo Jackson, président de la République française, d’origine nigériane -surnommé le Barak Obama français- annonce sa candidature pour sa réélection, il en profite pour dévoiler le renforcement du dispositif Frontex et sa fermeté sur les question migratoires.

En début de roman, l’auteur donne une liste des différents protagonistes. En général, cela laisse craindre le pire. Mais il n’en est rien, malgré une trame complexe, le récit est fluide de bout en bout. Ces trois histoires vont s’imbriquer et se rejoindre grâce à une construction millimétrée à la perfection, cela tient du génie.

Si vous êtes du genre hermétique aux thrillers politiques parce que vous n’y comprenez pas grand chose ou parce que cela vous barbe, je vous rassure, La lame est loin, très loin du pamphlet politique.  Frédéric Mars a choisi de nous divertir et de nous questionner sans prendre aucun parti, il inscrit son intrigue crédible et hyper bien ficelée dans la réalité politique d’un futur proche. Il fallait oser et c’est magnifiquement réussi. La réalité et la fiction se rejoignent, se mêlent, se fondent en un chaos qui donne froid dans le dos.  Comment ne pas être touché ?

Je pourrais vous parler des personnages marquants, du rythme de dingue, de la tension qui vous met les nerfs en vrille, des émotions qui déferlent, des frissons et tout le reste, je pourrais vous dire beaucoup de choses mais cela allongerait trop ma chronique. En résumé : j’ai A-DO-RE !!!!!  J’ai dévoré les 506 pages en 48 heures, en apnée, scotchée jusqu’à la toute fin.

MISE EN GARDE : ce livre étant hautement addictif, il raccourcira méchamment vos nuits, prévoyez du temps devant vous avant de l’ouvrir.

Un tsunami qui balaie tout sur son passage.
Une pure merveille qui percute fort.
Un thriller intelligent et passionnant.
On ne lit pas, on le vit à 100% en immersion totale !

 

Je remercie chaleureusement les éditions Métropolis pour leur confiance renouvelée.

4ème Couverture

Le thriller choc sur le boom démographique prévu par le Renseignement français.

Dans une France proche et obscure à la cité de La Solidarité, quartiers nord de Marseille : l’officier de PJ Simon Mardikian découvre le cadavre ravagé d’une jeune prostituée noire, Joy, alias Queen, sans identité définie. Son enquête sur les réseaux mêlant drogues, migrants et traite d’êtres humains ne fait que commencer.

Le lendemain, à Lagos, capitale du Nigéria, dans le bidonville flottant de Makoko, l’instituteur Sékou Williams tient tête au dealer Kaza qui cherche à recruter des revendeurs parmi ses élèves. Mais soudain s’abat une immense vague-submersion, dispersant des milliers de réfugiés à travers le continent africain.

Au même moment, à l’Élysée, le président de la République Bako Jackson annonce sa candidature à sa propre réélection. Il en profite pour dévoiler le renforcement du dispositif Frontex. C’est sa fermeté sur les questions migratoires qui a valu à ce fils de pasteur nigérian de ravir le pouvoir à l’extrême droite en 2027. À peine a-t-il achevé son allocution qu’on lui annonce la catastrophe climatique de Lagos.

Ces trois histoires ne vont pas tarder à se rencontrer, d’une manière qui pourrait bien changer le monde.
Ce qui va les réunir ? Une lame, rien qu’une lame, qui déjà déferle et emporte tout sur son passage…

Basé sur les prospectives des plus éminents spécialistes des mouvements migratoires, La Lame vous propulse dans un thriller politique haletant où les lignes entre le réel et la fiction se brouillent jusqu’à devenir une seule et même piste.

Editeur : Metropolis, 506 pages, date sortie: 29 mai 2019

Un commentaire sur « La lame – Frédéric Mars »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.