Oxymort – Franck Bouysse

J’ai A-DO-RE les autres titres de Franck Bouysse, comment résister à l’envie de me plonger dans ses premiers écrits. Oxymort est un court récit que j’ai lu d’une traite, un huis clos suffocant d’une terrible noirceur.

Louis Forell, un prof sans histoire se réveille enfermé et séquestré dans le noir au fond d’une cave. Il sent une présence de l’autre côté de la porte, elle ne parle pas, se contente de le nourrir et de lui envoyer des énigmes. Louis ne comprend pas. Pourquoi se retrouve-t-il enfermé dans cette cave ? Qui lui en veut ?  Il y a de quoi sombrer dans la folie.  Louis essaie de comprendre, il fait défiler ses souvenirs des jours précédents sa séquestration. Sa vie au lycée, ses collègues, Lilly son amoureuse, un détail qui lui aurait échappé.

Les chapitres sont courts, très courts et alternent le point de vue des principaux protagonistes : Louis, son geôlier, Lilly son amoureuse, Farques le policier qui mène l’enquête.

Le lecteur se sent pris au piège, les nerfs à vif, la gorge sèche, entrainé dans une spirale,  il a envie de connaître le dénouement et pourtant l’enquête n’est pas vraiment importante. Je crois que Franck Bouysse a juste voulu explorer l’enfermement, l’amour, le malsain, l’obsession qui vire à la folie, la mort et jouer avec ses lecteurs.  Pari réussi ! Il nous fait ressentir l’angoisse, le froid, la noirceur qui colle à la peau et l’étouffement,  il y parvient merveilleusement grâce à sa sublime plume. On sent l’immense potentiel de l’auteur, son extraordinaire talent qui explosera dans ses romans suivants.

Je remercie chaleureusement les éditions Moissons Noires pour leur confiance.

 

4ème Couverture

Un homme se réveille enchaîné sur le sol de ce qui semble être une cave humide. La sensation d’être un animal piégé… Il est incapable de se rappeler pourquoi il est là. Son ravisseur lui laisse seulement quelques énigmes à résoudre, transmises à la volée par une trappe qui se referme avant qu’il n’ait eu le temps de s’en approcher. Il fouille alors dans ses souvenirs à la recherche d’un indice qui pourrait lui permettre de se sortir de cette situation. Une intrigue psychologique insoutenable.

Editeur: Moissons Noires, 288 pages, date sortie : 12 mars 2019

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.