Les poupées – Alexis Laipsker

Les poupées

Envie d’un thriller hyper prenant et impossible à lâcher avant la fin ?
Ne cherchez plus, vous allez dévorer Les poupées.

Première fois que je lis Alexis Laipsker et c’est une très belle découverte, à la hauteur de mes attentes.

Une scène de crime macabre et bien sanglante est découverte dans une chapelle abandonnée, six corps nus, énucléés et atrocement mutilés. L’horreur la plus totale ! Le commissaire Venturi, flic bourru, surnommé le Cow-boy est chargé de l’affaire. Il se retrouve flanqué d’une jeune psychologue criminologue, Olivia Montalvert, surnommée Menthe à l’eau, elle a la cervelle bien remplie et une grande intuition.

C’est l’effervescence la plus totale, la course contre la montre débute pour traquer le serial killer. Un monstre ou un fou de la pire espèce ?  Et cette voyante sans aucun talent qui arnaque ses clients. Que vient-elle faire dans cette histoire ?

Aucun temps mort dans cette enquête haletante menée pied au plancher. Les chapitres courts alternent entre la traque du serial killer, l’histoire de la voyante et des extraits du journal du tueur. Ces différents angles apportent un rythme infernal et la construction ingénieuse donne une belle dynamique au récit. Les flics remuent ciel et terre, explorent toutes les pistes mais ils pataugent faute d’indice, la pression grimpe d’un cran. Le Cow-boy et Menthe à l’eau forment un redoutable duo, on s’y attache beaucoup. Leur complicité et leurs échanges ironiques valent leur pesant d’or.

Le suspense ne faiblit pas un instant, Alexis Laipsker prend un plaisir fou à jouer avec nos nerfs, il nous balade entre fausses pistes et rebondissements, nous surprend avec quelques twists bien placés. Je suis attentive, je scrute le moindre détail mais impossible de deviner le final que je me prends en pleine face. Quand toutes les pièces du puzzle s’imbriquent, c’est la surprise totale !

Diabolique et addictif, j’ai beaucoup aimé.

Je remercie chaleureusement les éditions Michel Lafon pour leur confiance.

Quatrième de couverture

Ils diront que je suis fou. Que je tue pour jouer.
Vous seuls connaîtrez mon secret. Mais êtes-vous prêts ?
Jouez avec moi !  »
Une voyante en crise.
Un flic bourru comme on n’en fait plus.
Une jeune psy à qui on ne la fait pas.
Une série de meurtres à la mise en scène macabre.
Une course contre la montre terrifiante.

Editeur : Michel Lafon, 397 pages, date sortie : 10 février 2022

7 commentaires sur « Les poupées – Alexis Laipsker »

Répondre à livressedunoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.