Le loup des ardents – Noémie Adenis

Le-Loup-des-Ardents-Grand-prix-des-enqueteurs-2021

Un premier roman qui vient de  remporter le Grand Prix des Enquêteurs 2021. Les 12 jurés sont des grands noms dans leur domaine, ils représentent chacun un maillon essentiel de toute l’investigation judiciaire. Ce polar historique mérite amplement sa récompense, Noémie Adenis a fait des études d’histoire de l’art et d’archéologie, cela explique certainement la crédibilité du récit et le souci du détail.

Hiver 1561 au coeur de la Sologne. Le petit village d’Ardeloup est coupé du monde par d’importantes chutes de neige. Un médecin faisant route pour la ville d’à côté se retrouve pris au piège dans le village. Une étrange maladie commence à sévir, les habitants meurent dans d’atroces souffrances avec des tâches noires sur le corps. Le médecin avec ses plantes et remèdes reconnait son impuissance face à ce mal. Quand d’étranges traces de pas apparaissent dans la neige, la peur s’empare des habitants, les langues se délient, les rumeurs circulent, les esprits s’embrasent, en proie aux superstitions et croyances touchant à la sorcellerie.

Le Diable serait-il à l’oeuvre entrain de se venger ? Il faut trouver un coupable au plus vite… peu importe les moyens.

Lu les 295 pages d’une traite

Noémie Adenis possède un vrai talent de conteuse doublé d’une belle plume. Elle nous capture dès les premières pages et nous plonge dans un huis-clos anxiogène au coeur d’un décor sauvage entre forêts et landes battues par un vent glacial. L’immersion est totale !  L’atmosphère est au centre de cette intrigue, l’auteure l’a particulièrement soignée pour distiller une ambiance trouble et mystérieuse. Elle nous offre également une belle galerie de personnages, bien campés et travaillés avec beaucoup de finesse. Mention spéciale et gros attachement pour la petite Loïse et le médecin Aymar.

L’intrigue est captivante et pleine de surprises et de rebondissements. La tension monte crescendo et le suspense est maintenu jusqu’à la toute fin.

Dépaysement garanti avec ce voyage dans le temps qui nous emporte complètement.

Noémie Adenis, une jeune auteure fort prometteuse. A suivre de près !

Je remercie chaleureusement les éditions La Bête Noire pour leur confiance.

Quatrième de couverture

Pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.
1561, Sologne. L’hiver s’abat sur Ardeloup. Nuit et jour la neige tombe, transformant implacablement le village en prison. Puis un mal mystérieux se répand parmi les habitants. Certains ont des hallucinations terrifiantes, d’autres hurlent qu’ils brûlent alors qu’ils sont glacés.
Cette maladie qui imprime sa marque noire sur le corps des mourants est-elle l’œuvre d’un démon ou celle d’un assassin ?
Bientôt, la superstition embrase les esprits. Il faut un coupable avant qu’il ne reste plus personne pour enterrer les morts…

Un premier polar historique élu parmi 150 manuscrits anonymes
12 jurés qui représentent chacun un maillon essentiel de toute investigation judiciaire
Un prix littéraire pour le genre le plus populaire de France

Editeur : La Bête Noire, 295 pages, date sortie : 16 septembre 2021

4 commentaires sur « Le loup des ardents – Noémie Adenis »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.