La peine du bourreau – Estelle Tharreau

Je découvre la plume d'Estelle Tharreau avec son cinquième roman, j'ai du mal à croire que l'auteure soit française tant cette plongée dans l'Amérique profonde, au coeur du système carcéral est criante de vérité. Quel sacré talent ! Je n'ose même pas imaginer le colossal travail de documentation effectué.

Un roman noir, un huis-clos oppressant, une immersion dans le couloir de la mort.  Sujet ô combien délicat et casse gueule !

Le condamné Ed0451 va être exécuté à minuit par McCoy, un bourreau qui a passé 42 ans dans le couloir de la mort. Le Gouverneur Thompson va s'entretenir en secret avec le bourreau, dans l'espoir que ça l'aide à prendre sa décision. Il a trois options devant lui : accorder sa grâce, commuter en peine à perpétuité ou demander l'exécution. Quel choix fera-t-il ?
Devant la prison, les médias se déchaînent, les pro et anti peine de mort s'affrontent, la situation dégénère et les autorités craignent les émeutes.

Quatre heures, il reste quatre heures pour jouer le sort d'un homme... nous allons les vivre en compagnie des trois personnages, en écoutant leur double confession. Le compte à rebours est lancé, l'heure s'affiche en début de chaque chapitre, les minutes s'écoulent vite et la tension grimpe. Les souvenirs du bourreau nous plongent au coeur du couloir de la mort. McCoy raconte ses relations avec certains condamnés, l'attente interminable de la date fatidique, la peur et la terreur quand tout s'écroule et que la mort arrive, il raconte les dérives et les failles du système, les exécutions ratées, la chaise électrique, les injections léthales, les familles qui y assistent. Une confession sans concession qui coupe le souffle. Le récit alterne avec les souvenirs du condamné Ed0451, son histoire personnelle et comment il est arrivé dans le couloir de la mort, une plongée au fin fond du Texas, où les blancs puritains font la loi et les noirs subissent leur racisme. 

Bourreau ou Victime ? 
250 pages sans jugement ni parti pris, 
juste pour réfléchir, se poser des questions ou faire voler en éclat certaines certitudes.
250 pages bouleversantes, poignantes et puissantes 
250 pages d'une noirceur et d'un réalisme qui glacent les os
250 pages qui tordent les tripes, on les lit d'une traite.

A découvrir !

Je remercie chaleureusement les éditions Taurnada pour leur confiance.



4ème Couverture

McCoy est « bourreau » au Texas. Après 42 ans passés dans le couloir de la mort, il reçoit la visite officieuse du Gouverneur Thompson qui doit se prononcer sur la grâce du condamné numéro 0451. Il ne leur reste que quatre heures pour faire revivre les souvenirs de McCoy avant l’injection létale. Quatre heures dans l’isolement de la prison de Walls. Quatre heures pour cinq crimes qui déchaînent les passions. Quatre heures pour ce qui pourrait être la dernière exécution de McCoy. Quatre heures pour jouer le sort d’un homme. Un thriller psychologique aussi troublant que fascinant : une immersion sans concession dans le couloir de la mort et ses procédures d’exécution.

Editeur : Taurnada, 249 pages, date sortie : 1 octobre 2020

3 commentaires sur « La peine du bourreau – Estelle Tharreau »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.