La machine Ernetti – Roland Portiche

Mystères au Vatican

Une incroyable histoire vraie sert de support à ce thriller scientifique-religieux-historique. Le récit mêle des faits réels à la fiction et nous immerge au coeur des nombreux secrets du Vatican des années 50.

En mars 1938, le physicien Majorana disparait au large de la Sicile. En 1955, ses notes sont retrouvées par miracle. Le père Ernetti, musicologue, les étudie pour travailler sur une machine à explorer le passé. Un rêve un peu fou, les recherches sont effectuées dans le plus grand secret, financées par Pie XII. Le chronoviseur montre sous forme d’hologramme les traces énergétiques laissées par les hommes, comme une empreinte visible des siècles plus tard. Cela permet de visionner les évènements passés. L’enjeu est énorme pour l’Eglise qui prouverait l’existence de Jésus, sa crucifixion, sa résurrection. « La science est la magie des temps modernes. Elle nous a ouvert la route des étoiles, voici qu’à présent elle nous ouvre les portes du passé ».

En pleine guerre froide, l’équilibre du monde est en péril, cette découverte attise la curiosité de tous les services secrets, KGB, CIA, Mossad, ils sont obsédés par cette machine et ses images qui pourraient changer la face du monde. La machine sera finalement confisquée par Paul VI, démontée et cachée dans les caves du Vatican. « La foi n’aime pas la pleine lumière, elle préfère le clair-obscur des lieux du culte ».

Impossible à lâcher une fois commencé, j’ai dévoré les 440 pages pleines de suspense à la vitesse grand V. Une plongée passionnante et captivante dans les couloirs du Vatican, l’aventure est d’autant plus fascinante qu’elle s’inspire de faits réels. Entre les secrets bien gardés, les guerres internes, les coups bas entre les religieux, les enjeux politiques, l’animosité entre Pie XII et Monti, futur Paul VI, les débuts du concile Vatican II lancé par Jean XXIII…. on ne s’ennuie pas une seconde.  Les scène historiques du passé sont magnifiquement reconstituées mais chut…. je vous laisse découvrir les surprises qui vous attendent.

J’émets juste un petit bémol pour le style un peu fade.

Roland Portiche est auteur et réalisateur de documentaires, dont plusieurs épisodes de l’émission « Secrets d’histoire ».

Je remercie les éditions Albin Michel pour leur confiance.

4ème Couverture

Mars 1938. Le physicien italien Ettore Majorana disparaît au large de la Sicile.
Avec lui, le projet secret sur lequel il travaillait depuis des années.
Automne 1955. On retrouve par miracle les notes du physicien disparu.
Elles inspirent au père Ernetti une idée folle : construire une machine à voir dans le temps. Un chronoviseur.
Sur ordre de Pie XII, le prêtre plonge deux mille ans en arrière. L’objectif est simple : prouver l’existence du Christ. Commence alors une course folle entre le Vatican, la CIA, le KGB et le Mossad. Car ce que le père Ernetti va découvrir, en pleine Guerre froide, pourrait changer l’ordre du monde. Ce roman est fondé sur une histoire vraie.

Editeur : Albin Michel, 448 pages, date sortie : 3 juin 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.