Miracle – Solène Bakowski

En lisant la quatrième de couverture, j’imagine que je vais lire un roman larmoyant traitant de la maladie et du cancer et surtout je ne vois pas trop où se cache le thriller. Mais le roman est édité chez Cosmopolis, une maison d’édition que j’aime beaucoup, qui propose des thrillers qui tapent fort et décoiffent, la crème de la crème en la matière (Ghislain Gilberti, Frédéric Mars, Mattias Köping, Sire Cédric….). Quelque chose m’échappe, serait-ce donc du thriller pur et dur et pas le roman feel good (ou feel bad) que je pressens ?

Allez, je me jette à l’eau, je fais un plongeon dans l’inconnu, ma boîte de mouchoirs est prête !

Depuis le temps que j’ai envie de découvrir la plume de Solène Bakowki.  Son MIRACLE est un récit inclassable, en équilibre entre la littérature blanche et la noire, entre le drame contemporain et le thriller.

Laure a 21 ans, elle apprend qu’elle est atteinte d’une tumeur au cerveau, inopérable. Il lui reste environ deux ans à vivre. Elle est complètement anéantie. Que va t elle faire de ce précieux temps qu’il lui reste ? Passé le choc, elle se lance dans un rêve fou et décide de traverser l’Atlantique à la voile, sur le bateau de son père, un célèbre navigateur disparu en mer. Pour financer son projet, elle lance un appel à l’aide sur les réseaux sociaux, elle ne s’attendait pas à un tel engouement et un tel soutien… #OnEmbarqueAvecLaure  #LeCancerNeVaincraPas.

Les thèmes de la maladie, du dépassement de soi pour vivre nos rêves, du sens de la vie sont en toile de fond, certains d’entre vous penseront que ce ne sont pas des sujets fort joyeux, mais le plus dur arrive : MIRACLE nous parle avant tout des réseaux sociaux et de leurs dérives, Facebook, Twitter, Youtube et cie, le pire côtoyant le meilleur. Solène Bakowski ne monte pas au créneau en jugeant, en dénonçant, en condamnant, non, pas du tout, elle a l’intelligence d’observer avec beaucoup de finesse l’autre côté du miroir de ce monde virtuel qui n’est que le triste reflet de notre société où l’on passe de la haine à l’amour en un clic et deux hashtags.

Un roman hautement addictif, je l’ai lu quasi d’une traite, une boule au creux du ventre, emportée dans cette folle spirale. Et non, je n’ai versé aucune larme, juste une ‘larmounette’ dans une scène mais je ne vous dirai pas laquelle. J’ai tourné les pages frénétiquement, la tension est montée doucement, le piège s’est refermé. Tout ça va mal finir, le malaise s’installe, je sens qu’un truc va m’exploser au visage, mais quoi ?

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure, sa sensibilité à fleur de peau, ses mots qui touchent nos tripes et cette façon particulière qu’elle a de nous faire ressentir les émotions.

J’ai adoré la dernière partie, le rythme s’accélère, les rebondissements s’enchaînent, l’étau se resserre et m’oppresse méchamment. Solène Bakowski bascule vers le thriller et nous emmène dans un final explosif, une apothéose totalement inattendue, une claque qu’on se prend en pleine face.

Au final, MIRACLE a été une belle découverte, mais j’émettrai un petit bémol, les amateurs de thriller pur et dur risquent -comme moi- d’être surpris, il leur manquera un petit quelque chose dans la première partie.

Je remercie chaleureusement les éditions Cosmopolis pour leur confiance.

4ème Couverture

La vie de Laure, vingt-et-un ans, s’écroule lorsqu’elle apprend qu’elle est atteinte d’une tumeur incurable au cerveau. Les médecins sont formels : la jeune femme est condamnée. Mais Laure est une battante, et grâce aux réseaux sociaux, récolte des fonds pour se lancer dans un projet fou : celui de traverser l’Atlantique en solitaire. Très vite, les internautes se prennent de passion pour cette jeune malade que d’aucuns voient comme une héroïne des temps modernes. Elle est invitée sur les plateaux de télévision, son périple est suivi sur YouTube par des centaines de milliers d’abonnés. Adulée, elle devient un symbole d’espoir et un modèle de courage. Dans sa course contre la montre, Laure pense avoir trouvé un sens à sa vie, mais une question parmi d’autres se pose : quel est le prix d’un miracle ?

Conduite pied au plancher, Miracle est l’histoire aux rebondissements en rafale d’une chute libre dans l’enfer des réseaux sociaux, qui va emporter Laure au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin… Là où le lecteur n’a plus de répit.

Editeur : Cosmopolis, 409 pages, date sortie : 17 octobre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.