De bonnes raisons de mourir – Morgan Audic

ENORME COUP DE COEUR !!!

Son premier roman Trop de morts au pays des merveilles a été une révélation et un coup de coeur pour moi.
Comment vous dire ma fébrilité et mon excitation au moment d’ouvrir De bonnes raisons de mourir.  J’ai dévoré les 496 pages de ce roman avec un immense plaisir, en retenant ma respiration.

Une scène d’ouverture assez forte. Un cadavre mutilé, suspendu sur la façade d’un bâtiment de Pripiat, une petite ville d’Ukraine. Vous ne la connaissez sans doute pas, mais si je vous dis qu’elle se situe à côté de la centrale nucléaire de Tchernobyl où a eu lieu la catastrophe de 1986, vous situez mieux ? Le cadavre est le fils de Sokolov, un richissime oligarque russe et ce crime réveille de douloureux souvenirs. Sa femme a été assassinée à Pripiat, trente ans plus tôt, le soir de l’explosion de la centrale. Les deux meurtres seraient-ils liés ? Est-ce le même tueur fou qui récidive trente ans plus tard ? Et pourquoi ? Sokolov engage un enquêteur privé Rybalko pour découvrir la vérité. De son côté, la police ukrainienne envoie Melnyk et sa toute jeune collègue Novak sur les lieux du crime. Le mystérieux tueur continue à frapper. Plongés dans un véritable chaos, l’enquêteur et les policiers auront bien du mal à démêler l’écheveau, ballotés de fausses pistes en surprises, passé et présent vont se croiser.

Morgan Audic nous immerge complètement dans cette ambiance glaçante, envoûtante et étouffante, grâce à son style très cinématographique, c’est l’une des grandes forces de ce récit.
Il nous offre un thriller à couper le souffle, sans aucun temps mort, une fois commencé, on ne lâche pas l’histoire.  La construction est complexe mais parfaitement maîtrisée. L’intrigue est riche et passionnante,  avec en toile de fond : la corruption et les politiciens pourris, les revendications écologiques, l’après Tchernobyl, tout est irradié et les désastres continuent, les mensonges de l’Etat, les conflits armés, l’économie effondrée, la pauvreté et les trafics. C’est bien documenté, hyper fouillé, loin des clichés, très intelligent (l’auteur est professeur d’histoire et de géographie), nous apprenons énormément de choses, nous découvrons des facettes inconnues d’un pays sans avoir l’impression d’être sur un banc d’école.

Les personnages incroyablement touchants et émouvants apportent une belle sensibilité à l’histoire.

Morgan Audic confirme son immense talent, il signe un véritable exploit avec ce thriller original et bluffant de bout en bout.  Un coup de maître… il faudrait être fou pour passer à côté !

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour leur confiance.

4ème Couverture

Un cadavre atrocement mutilé suspendu à la façade d’un bâtiment. Une ancienne ville soviétique envoûtante et terrifiante. Deux enquêteurs, aux motivations divergentes, face à un tueur fou qui signe ses crimes d’une hirondelle empaillée. Et l’ombre d’un double meurtre perpétré en 1986, la nuit où la centrale de Tchernobyl a explosé…

Editeur: Albin Michel, 496 pages, date sortie: 2 mai 2019

4 commentaires sur « De bonnes raisons de mourir – Morgan Audic »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.