Bilan lecture – août 2018

9 livres lus, soit 3508 pages.

Allez, c’est parti pour un résumé de mes lectures. Comme d’habitude, les liens des chroniques se trouvent en bas de page.

La griffe du chat-Sophie Chabanel : Un crime est commis dans un bar à chat lillois, le propriétaire est retrouvé gisant dans une mare de sang.  La chat star du bar, Ruru, a disparu. L’assassin serait il un voleur de chat ? Un polar bien sympathique, sans prise de tête, à lire avec un chat ronronnant sur vos genoux !

Qaanaaq-Mo Malo: Le polar qui vient du Groenland made in France.  Qaanaaq, le polar qui me laisse de glace ! GROSSE déception !

Sauvez-moi-Jacques Expert: raconté à la manière d’un fait divers passionnant, ce n’est pas le meilleur roman de l’auteur. Une mécanique bien huilée, efficace, qui se lit d’une traite mais quelque peu décevante dans l’ensemble.

Déchirez les ombres-Erik L’Homme: Un court récit qu’on lit d’une traite sans reprendre son souffle. C’est intense, tranchant, brutal, percutant, fulgurant, violent, cru. J’ai aimé !

L’embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard-Isabelle Duquesnoy: COUP DE COEUR ABSOLU !!!
Auteure d’ouvrages historiques et restauratrice d’oeuvres d’art, Isabelle Duquesnoy a effectué dix ans de recherches pour écrire et peaufiner cet extraordinaire roman, sans se soucier de savoir s’il serait publié. Elle a fait de cette obsession son chef-d’oeuvre. De la haute voltige littéraire, une alchimie parfaite entre l’Histoire, le suspense et l’intrigue, la noirceur, le romanesque et le picaresque.

Helena-Jérémy Fel: Premier COUP DE COEUR de la rentrée littéraire. Bluffant, scotchant, terrifiant de bout en bout, Helena frôle la perfection. Un roman coup de poing d’une rare puissance. A lire immédiatement.

Abattez les grands arbres-Christophe Guillaumot: Une intrigue bien ficelée et bien rythmée, en toile de fond: le génocide Rwandais. Un personnage principal, le Kanak, que vous n’oublierez pas de sitôt.  Une belle découverte !

Le miroir des âmes-Nicolas Feuz: Un court roman qu’on lit d’une traite jusqu’au dénouement final explosif. Le rythme effréné vous empêche de poser votre lecture et de reprendre votre souffle, c’est à peine si vous avez le temps de respirer. Mais, j’émets un bémol… la suite dans ma chronique !

La disparition d’Adèle Bedeau-Graeme Macrae Burnet: Une bien belle découverte. Un étrange et curieux roman d’atmosphère qui rend hommage à Simenon et à son inspecteur Maigret. Un brillant exercice littéraire que je vous recommande vivement.

Je vous souhaite à toutes et tous d’excellentes lectures…
Soyez fous et déraisonnables, achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les,
empruntez les, peu importe, mais lisez, lisez, lisez… cela rend heureux !

Cliquez sur les titres pour lire les chroniques entières

La griffe du chat – Sophie Chabanel

Qaanaaq- Mo Malo

Sauvez-moi – Jacques Expert

Déchirer les ombres – Eric L’Homme

L’embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard – Isabelle Duquesnoy

Helena – Jérémy Fel

Abattez les grands arbres – Christophe Guillaumot

Le miroir des âmes – Nicolas Feuz

La disparition d’Adèle Bedeau – Graeme Macrae Burnet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *