Bestial – Anouk Shutterberg

Bestial

C’est ma première rencontre avec Anouk Shutterberg et c’est une sacrée découverte !
L’auteure a des tripes, du cran, de l’imagination et du talent.

2007. Fanny, Pénélope, Jessica, Ambre et Agnès… Ces cinq pré adolescentes disparaissent subitement en plein jour dans un quartier touristique de la capitale. Même profil : jolies et toutes âgées de douze ans. Les disparues du 9ème. Malgré l’acharnement du commandant Ribault et de son équipe, aucune piste sérieuse n’émerge. Les mystérieux colis reçus par les familles des victimes dont le contenu laisse les policiers sans voix embrouille encore plus le mystère. Les filles restent introuvables.

2019. L’affaire classée refait surface : Elena, Candice, Inès, Sophia et Mathilde… cinq autres jeunes se sont volatilisées selon le même modus operandi. Le commandant Stéphane Jourdain et la capitaine Lucie Bunevial reprennent le dossier… Jourdain reçoit un étrange texto anonyme sur son portable « Si vous cherchez les filles, suivez les chiens ».  Est-ce un indice, une piste sérieuse ? Parviendront-ils à retrouver la trace des jeunes disparues ? Une enquête qui va broyer le groupe de la 1ère DPJ parisienne telle une mâchoire avide d’en découdre.

Un thriller haletant et passionnant qui nous embarque dès les premières pages.

Une enquête complexe et terriblement éprouvante. Un puzzle aux trop nombreuses pièces. Les enquêteurs sont englués dans une gigantesque toile d’araignée aux multiples ramifications, ils suivent toutes les pistes à la recherche d’un indice qui les fera avancer dans la bonne direction. L’enquête au présent se mêle à celle du passé avec des flash-back, le jeu temporel est tout simplement excellent. De découvertes macabres en découvertes macabres, on voyage entre Paris et le nord de la France, entre la Grèce et l’Albanie sur la piste des disparues, on angoisse et on tremble aux côtés des enquêteurs durement éprouvés.

L’immersion est totale. Nous descendons aux enfers dans l’innommable et l’horreur, au coeur du Darkweb, là où se déploient les pires perversions et trafics de notre société, là où les monstres se croient tout permis. Nous plongeons au coeur du mal dans les recoins les plus sombres de l’âme humaine, là où la barbarie et la violence règnent en maître.

L’atmosphère glauque et anxiogène est particulièrement bien travaillée. La plume taillée au scalpel fait claquer les mots et les émotions.

On est happé par l’intrigue qui ne cesse de rebondir et de nous surprendre. La tension poussée à l’extrême monte crescendo, l’auteure nous vrille les nerfs et les tripes. C’est bien rythmé grâce aux chapitres courts, aucun temps mort et beaucoup d’action. Les rebondissements et les révélations qui se multiplient vers la fin vous scotcheront et vous couperont le souffle. Personne n’en sortira indemne.

Un thriller fort noir qui sort des sentiers battus, à découvrir absolument. Peut être que les âmes sensibles passeront leur chemin.

Je remercie chaleureusement les éditions Plon pour leur confiance.

Quatrième de couverture

« Si vous cherchez les filles, suivez les chiens »

2007. Cinq pré adolescentes disparaissent subitement en plein jour dans un quartier touristique de la capitale. Même profil : jolies et toutes âgées de douze ans. Malgré l’acharnement du commandant Ribault et de son équipe, aucune piste sérieuse n’émerge. Mis à part, peut-être, ces mystérieux colis reçus par les familles des victimes dont le contenu laisse les policiers sans voix.

2019. L’affaire classée refait surface : cinq autres jeunes se sont volatilisées selon le même modus operandi. Le commandant Stéphane Jourdain et le capitaine Lucie Bunevial reprennent le dossier…

De découvertes macabres en découvertes macabres, parviendront-ils à retrouver leur trace ? Une enquête qui va broyer le groupe de la 1ere DPJ parisienne telle une mâchoire avide d’en découdre.

Editeur : Plon, 428 pages, date sortie : 12 mai 2022

6 commentaires sur « Bestial – Anouk Shutterberg »

  1. Bonsoir, ton résumé me plaît énormément, je le note de suite.
    Je ne connais pas du tout cette auteure mais je te fait entièrement confiante, comme à chaque dois.
    Je sens que.je.vais me régaler.
    Merci, merci, merci.
    Bonne soirée et bonne lecture.
    À bientôt

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ta fidélité et ta curiosité. J’aime tellement découvrir des auteurs… c’est pour faire de telles découvertes que je suis serial lectrice. Je reçois beaucoup d’excellents retours sur son premier roman Jeu de peaux, n’hésite pas à y jeter un oeil.

      J’aime

Répondre à Shutterberg Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.