Abîmes – Sonja Delzongle

Abîmes

COUP DE COEUR !

Vient ce moment tant attendu
où tu ouvres un roman de Sonja Delzongle
tu plonges dans l’histoire
en retenant ton souffle
tu vibres tellement fort, excitée et fébrile
tu te poses une seule question : l
a magie va-t-elle opérer ?
Et la réponse est OUI, mille fois OUI.

Un phénomène étrange se produit chaque fois que je lis un roman de Sonja Delzongle. Je ne trouve jamais les mots pour en parler. Et de savoir qu’il ne seront pas à la hauteur de son immense talent, ah si vous saviez comme cela me frustre énormément.

L’histoire en bref. 
Janvier 1999, un homme d’affaires et son épouse s’écrasent avec leur avion dans le massif pyrénéen du Mont-Perdu.
Vingt-quatre ans plus tard, leur fils Antoine s’installe dans la région, il vient d’obtenir sa mutation dans la gendarmerie du village de son père.
La capitaine Flores comprend vite qu’Antoine est rongé par un lourd secret.
Une étrange communauté vit en autarcie dans la forêt d’à côté, menée par la gourou Miren.
Un berger découvre sept bonhommes de neige dans son pré avec un message tracé dans la neige « ont vous auras ».
La peur saisit le village.

L’enquête commence, elle nous embarque dès les premiers chapitres. Entre révélations au compte goutte, rebondissements et fausses pistes, les mensonges se dévoilent et les vieux secrets enracinés remontent lentement à la surface. Les mystères du passé s’épaississent dans un premier temps, puis les couches supérieures se fendillent et laissent filtrer des bribes de l’effroyable vérité.

Abîmes, une histoire à couper le souffle au bord du vertige.

On est immergé dans l’atmosphère des montagnes sauvages, des forêts et d’un petit village aux multiples légendes… glaciale, étrange, envoûtante et mystérieuse. L’intrigue virtuose et complexe mêle passé et présent de façon vertigineuse grâce à la construction parfaitement maîtrisée, jusque dans les plus infimes détails. On frissonne et on s’accroche entre les chutes de neige, les avalanches, les sentiers glissants, les lacs gelés et les loups. Les personnages nous entraînent dans leur quête et leurs aventures. L’auteure a un sacré talent pour les peindre en leur donnant une aura, de l’épaisseur et beaucoup de nuances dans leur fragilité, leur noirceur, leurs silences et leurs blessures.

La plume de Sonja Delzongle était déjà très belle et fort visuelle. Mais elle l’a sculptée, ciselée, affinée pour atteindre une puissance d’évocation impressionnante et lui insuffler une force, une sensibilité particulière, un côté « nature writing » qui fait penser à Franck Bouysse ou Patrice Gain.

J’ai fait durer le plaisir, savourant chaque phrase, pour ne pas le refermer trop vite. Les cent dernières pages sont particulièrement denses et très intenses, c’est le moment d’ouvrir grand ses neurones pour capter tous les détails. Les révélations s’accélèrent, les retournements se multiplient et se bousculent, la tension s’intensifie, le suspense atteint son paroxysme et quand l’époustouflant final claque, on reste sans voix.

Noir et sublime

Il y a tout dans cet excellent thriller. Une atmosphère envoûtante, une fabuleuse intrigue, du souffle, de la puissance, du suspense, de la tension et un vrai supplément d’âme comme je les aime. Plongez dans ces Abîmes mystérieuses, vous serez bluffés par le voyage !

Sonja Delzongle au sommet, voilà un bandeau de couverture qui ne ment pas.

Une mention toute spéciale pour la magnifique couverture.

Je remercie chaleureusement les éditions Denoël pour leur confiance.

Quatrième de couverture

Janvier 1999. Viktor Mendi, un homme d’affaires, et son épouse s’écrasent avec leur avion de tourisme dans le massif pyrénéen du Mont-Perdu, à la frontière franco-espagnole.  Vingt-quatre ans plus tard, leur fils, Antoine, arrive dans la région. Auparavant en fonction chez les chasseurs alpins, il vient d’obtenir sa mutation dans la gendarmerie du village natal de son père.  Très vite, sa supérieure, la redoutable capitaine Elda Flores, comprend que sa nouvelle recrue lui cache quelque chose. Quel secret obsède Antoine ? D’où lui vient cette défiance envers les habitants du village ? Quels liens entretient-il avec la communauté qui vit en autarcie dans la forêt voisine, et notamment avec la mystérieuse Miren ?  Lorsqu’un berger découvre dans son pré sept bonhommes de neige disposés autour du message « Ont vous auras », tracé dans la poudreuse, le village est saisi d’effroi.

Editeur : Denoël, 448 pages, date sortie : 9 février 2022

8 commentaires sur « Abîmes – Sonja Delzongle »

  1. Quel bonheur! J’attendais ta chronique avec impatiente car je savais déjà que j’allais adorer, que je vais adorer! Je l’ai acheté ainsi que « Le dernier chant » que je lis pour l’instant (génial aussi!). Je me réserve « Abîmes » pour la semaine des vacances de carnaval :-)! Pour pouvoir en profiter aussi, faire durer le plaisir comme tu l’as fait! Il y a certains livres qu’on a pas envie de terminer…

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir,
    Justement j’attendais ton résumé sur ce livre. Je suis contente qu’il soit positif.
    J’aime beaucoup cette auteure.
    Donc je pourrais l’acheter les yeux fermés.
    Merci beaucoup et bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

Répondre à livressedunoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.