Les sorties de janvier 2022

Après l’accalmie et la petite pause de décembre, c’est la folie en janvier. Une tempête, un tsunami de sorties ! Je vous ai épinglé 49 titres. Une fois de plus, le choix est très vaste et je m’en réjouis. Entre les valeurs sûres et les grands noms, les découvertes et les premiers romans prometteurs, la palette du noir est fort bien représentée et se décline dans toutes ses nuances. Tout le monde y trouvera son bonheur, enfin je l’espère !

Personnellement, j’ai choisi dix titres (ceux affichés sur la photo du haut), mais rien n’est certain car j’attends encore deux confirmations d’éditeurs. Vous l’avez compris, je ne vais pas m’ennuyer durant ce prochain mois.

Cette sélection est bien sûr non exhaustive, on n’est jamais à l’abri de surprises envoyées par les maisons d’édition.

Et vous, dites-moi, quels sont les titres qui vous tentent le plus pour ce mois de janvier ?

Je vous souhaite beaucoup de bonnes lectures et de belles découvertes ! Et surtout, n’oubliez pas….

Soyez fous et déraisonnables, peu importe la hauteur de vos PAL,
achetez des livres, beaucoup de livres, prêtez les, empruntez les… peu importe.
LISEZ, LISEZ, LISEZ… cela rend heureux.

 

31 Décembre

La vision d’un corps de femme mutilé, retrouvé un lendemain de tempête, taraude la commissaire Lambert. Quand s’y ajoute la disparition d’une radieuse jeune femme, l’inquiétude monte. Le premier suspect, Jérôme, compagnon de la disparue, est si inconsistant. Fausse piste, mais les recherches avancent. En parallèle, on devient témoin du calvaire de l’enfermement de la jeune femme, Estelle. Celle-ci arrive à tromper son ravisseur et usurpe l’identité d’une autre victime. Se construisant une nouvelle vie, elle séjourne à Londres et en Italie, auprès d’un chanteur d’opéra, fou amoureux d’elle. Après une violente querelle, Estelle sombre dans le coma.
De Paris à Zagreb en passant par Londres puis Rome, un roman sur les secrets des origines, suspense psychologique et enquête criminelle.   Vents d’Ailleurs

5 Janvier

SI LE PARADIS EST UNE ÎLE, L’ENFER AUSSI.
Le sable très blanc, l’océan turquoise. Voici ce que découvre Yohan à son réveil. Un endroit paradisiaque où il va entamer une nouvelle vie. Avoir une deuxième chance d’être heureux. Pour arriver sur cette île inconnue, il a signé avec une mystérieuse société qui promettait de le faire disparaître et d’effacer toute trace de son passé.
Les premiers jours, Yohan savoure son insouciance retrouvée.Même si peu à peu, un sentiment d’étrangeté le gagne. L’île héberge une dizaine d’habitants plus énigmatiques les uns que les autres. Pourtant les maisons abandonnées, les échoppes désertes dans les rues balayées par le vent, laissent penser qu’un jour ils ont été bien plus nombreux. Où sont passés les autres ?  Yohan veut comprendre. Mais jamais il n’aurait dû chercher à voir l’envers du décor. Car c’est bien connu, la connaissance fait voler en éclats le Paradis…    Calmann-Lévy

Un homme est abattu de trois coups de feu à son domicile. Lorsque la police arrive sur place, elle trouve sa femme, Evie, enceinte de cinq mois, l’arme à la main.
Celle-ci n’est pas une inconnue pour l’enquêtrice D.D. Warren. Accusée d’avoir tué son propre père d’un coup de fusil alors qu’elle était âgée de seize ans, elle a finalement été innocentée, la justice ayant conclu à un accident.  Simple coïncidence ? Evie est-elle coupable ou victime de son passé ?
Maître en matière de suspense psychologique, Lisa Gardner signe un de ses thrillers les plus ambitieux sur la famille et ses inavouables secrets.   Albin Michel

Il y a toujours deux versions d’une même histoire…
Anna Andrews s’était juré de ne plus jamais remettre les pieds à Blackdown, ce village où elle a grandi et vécu un cauchemar qu’elle n’est pas près d’oublier. Pourtant, c’est précisément à Blackdown qu’on retrouve une femme sauvagement assassinée. Anna, correspondante pour la BBC, n’a d’autre choix que se rendre sur place pour couvrir l’affaire.  Elle est sous le choc en découvrant l’identité de la victime : il s’agit d’une de ses amies d’adolescence. L’inspecteur en charge de l’affaire, Jack Harper, connaît bien la victime, lui aussi, il est même le dernier à l’avoir vue en vie. Jack et Anna vont passer quelques nuits blanches à Blackdown. D’autant plus que le tueur ne s’arrête pas en si bon chemin : les meurtres se multiplient et Anna pourrait bien être la prochaine sur la liste…   Hauteville

Hervé est un homme ordinaire. Un voisin banal.
Un gentil mari sans histoires. Un retraité de soixante trois  ans qui, pour tuer l’ennui, épie les autres  depuis sa fenêtre ou erre dans les rues tranquilles  d’Alfortville avec son chien, Billy. Et passe peut-être parfois une tête au Perroquet, le bistrot du coin.
Un jour, de nouveaux voisins emménagent au  dessus de chez lui. Jeunes, beaux, riches, avec de magnifiques enfants. Ils sont tout ce qu’il n’est pas.
Ils ont tout ce qu’il n’a plus. Si sa femme voit là une opportunité de se faire de nouveaux amis, lui les déteste immédiatement.
« Quand devient-on un monstre ? C’est quoi, un  monstre ? » se demande Hervé. Lorsque l’on se pose la question, c’est qu’il est déjà trop tard.
On ne connaît pas nos voisins. Ni ceux qui partagent nos vies. Pas même cette personne là, dans le reflet du miroir.
Un premier roman  noir magistral, qui brosse le portrait d’un homme ordinaire et de sa descente aux enfers.   Le Masque

Fin des années 1970. Un professeur de musique est mystérieusement assassiné à Ratisbonne, en Bavière. Le commissaire Kolnik décide d ’enquêter sur ce meurtre qui va le mener jusqu’à Prague – où lui-même trouvera la mort, dans des circonstances également très étranges. Un choc pour un son jeune assistant, Alwin Heller, qui prend alors l’affaire en main, au risque de découvrir de troublants secrets sur son chef.
Mi-roman policier, mi-roman d’espionnage, ce récit passionnant fait la lumière sur un détail peu connu de l’histoire : des criminels de guerre nazis recrutés par les communistes dans l’immédiat après-guerre pour espionner à l’Ouest.   Actes Sud

Dane Kirby, agent du Georgia Bureau of Investigation, s’offre une partie de pêche. Il a reçu des résultats médicaux pour le moins inquiétants et se trouve en pleine conversation avec sa femme – morte vingt ans plus tôt – lorsqu’il reçoit un appel du shérif. Ned Lemon, le meilleur ami de Dane, perdu de vue depuis des années, est soupçonné de meurtre.  Mais l’agent Kirby n’aura pas le temps d’aider son vieux compagnon d’armes : il est convoqué par le FBI sur une scène de crime à Jacksonville, en Floride. Dans sa chambre de motel, un homme a été réduit en charpie à l’aide d’un bâton de Kali – une tige de bambou aiguisée. Il s’avère que la victime est originaire de Géorgie et que les fédéraux comptent sur Kirby pour leur servir de guide chez ces dégénérés géorgiens, connus pour leurs labos de méth, leur passion pour les combats de coqs, leur addiction à l’alcool et aux drogues de tout acabit. S’ils sont à la poursuite du tueur, ils cherchent surtout à retrouver celui qui est au cœur de la tourmente sans même le savoir : un jeune garçon, un enfant différent, qui tient la promesse faite à son grand frère : il se cache…
Sur les pas de Dane Kirby, héros cabossé, nous pénétrons, le souffle court, dans le territoire sinistré de la Géorgie profonde, que Brian Panowich révèle en clair-obscur, à travers des personnages ravagés, plus attachés à leur terre qu’à leur vie.    Actes Sud

Dans l’Amérique des années 1930, celle de la Prohibition, du suprémacisme blanc, de la misère qui a jeté des millions d’affamés sur les routes, les destins entrecroisés de trois hommes et d’une femme, autour d’un moment unique qui les réunit tous : l’explosion de la ville d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 6 décembre 1917, la plus terrible dévastation causée par l’homme avant l’ère nucléaire. À travers le blizzard, les coups du sort, les renaissances, les échecs, les chagrins effroyables, les espoirs fous, Valentine Imhof nous emporte sur les lignes de vie de ces magnifiques passagers d’Amérique.   Rouergue

Dans « Le Carré des indigents », nous retrouvons l’inspecteur principal Claude Schneider, protagoniste récurrent des romans d’Hugues Pagan. Nous sommes dans les années 1970, peu avant la mort de Pompidou et l’accession de Giscard au pouvoir. Schneider est un jeune officier de police judiciaire, il a travaillé à Paris et vient d’être muté dans une ville moyenne de l’est de la France, une ville qu’il connaît bien. Dès sa prise de fonctions, un père éploré vient signaler la disparition de sa fille Betty, une adolescente sérieuse et sans histoires. Elle revenait de la bibliothèque sur son Solex, elle n’est jamais rentrée. Schneider a déjà l’intuition qu’elle est morte. De fait le cadavre de la jeune fille est retrouvé peu après, atrocement mutilé au niveau de la gorge.   Rivages

Une jeune femme en rupture avec sa famille et la société s’installe chez un couple d’anciens croque-morts pour y apprendre la taxidermie. Derrière leurs airs angéliques, la narratrice et la vieille madame Martin empoisonnent leur prochain – animal ou humain – pour parfaire leur pratique. Leur but : effectuer, chacune à sa manière, une sortie en beauté.  Un roman macabre à l’humour grinçant.   Inculte

6 Janvier

La série phénomène vendue à 2 millions d’exemplaires
Antonia Scott est spéciale. Très spéciale.
Elle n’est ni flic ni criminologue. Elle n’a jamais porté d’arme ni d’insigne, et pourtant, elle a résolu des dizaines d’affaires criminelles.
Avant de tout arrêter. Depuis un tragique accident, Antonia se terre dans un appartement vide et n’aspire qu’à une chose : qu’on lui fiche la paix.
C’était compter sans l’inspecteur Jon Gutiérrez. Missionné pour lui faire reprendre du service, il parvient à la convaincre d’étudier un dernier dossier, celui d’un assassin sans scrupule qui s’en prend aux héritiers des plus grandes fortunes d’Espagne. Sa particularité ? L’homme ne semble motivé ni par l’appât du gain, ni par le plaisir de tuer.  Un cas complexe auquel la police madrilène n’entend rien.  En un mot, le terrain de jeu favori d’Antonia Scott.   Fleuve

Fans du Bureau des légendes, découvrez le Service Action, l’unité spéciale de la DGSE en charge des opérations les plus secrètes, clandestines et illégales de la République.  Août 2020, Beyrouth. Le lieutenant-colonel Coralie Desnoyers, chasseur alpin et sniper d’élite, sauve le président de la République d’un attentat. Quelques semaines plus tard, elle devient la première femme à diriger le Service Action. Elle doit s’imposer comme patronne de ce groupe dans un monde dominé par les hommes, tout en accomplissant les missions à très hauts risques de  » l’Action « . Coralie est désormais  » Athéna « , programmée pour éliminer les ennemis de la France. Alors que les élections présidentielles de 2022 se profilent, la première cible sous son commandement, déterminée par le chef de l’État :  » Sierra « , une personnalité politique américaine qui déstabilise les démocraties.   Robert Laffont

Par une nuit de Noël, l’horreur s’est invitée dans une famille heureuse de Norvège. Seule l’aînée survit au drame. Après une brève cavale, le tueur sanguinaire termine derrière les barreaux… Affaire classée.
Vingt-deux ans plus tard, à Paris, le commandant Sarda a sur les bras un cadavre réduit à l’état de squelette, découvert attaché dans la cave d’un manoir abandonné, une croix latine inversée gravée sur le crâne. Crime de secte, crime de sang ? Les esprits s’échauffent, les réseaux sociaux s’enflamment. Sarda doit élucider cette mystérieuse affaire au plus vite. Mais son enquête, complexe et minutieuse, va prendre un tour particulier. Car si deux gouttes d’eau peuvent être semblables, quels secrets deux gouttes de sang renferment-elles ?  Après des rebondissements étourdissants, le dénouement de ce thriller est à couper le souffle.
Nouveaux Auteurs

Un polar addictif, politique, explosif.
Juin 2012. Triomphe politique pour la gauche et gueule de bois pour la droite. Les têtes tombent. Les purges anti-sarkozystes au sein du ministère de l’Intérieur commencent. La commandante Laurence Verhaeghen quitte la DCRI et rallie la Brigade criminelle de Paris. Elle est rapidement rejointe par son ancien collègue Gabriel Prigent, hanté par la disparition de sa fille six ans plus tôt. Pour leur retour au 36, les deux flics écopent d’une scène de crime sauvage : un ancien cadre politique a tué sa femme et son fils avant de se suicider. L’enquête débouche sur la découverte de réseaux puissants, à mi-chemin entre l’organisation pédocriminelle, la prostitution de luxe et l’évasion fiscale. Désabusés par leurs erreurs et leurs doutes, tourmentés par leurs obsessions, Verhaeghen et Prigent vont partir pour un voyage sans retour vers la barbarie moderne. Dans la lignée de David Peace ou James Ellroy, une complainte noire et désespérée en forme de descente aux enfers. Equinox

Étienne, trentenaire parisien célibataire et solitaire, disparaît subitement. Ses parents et sa soeur sont anéantis. Six mois plus tard, personne n’a trouvé la moindre piste criminelle, ni le début d’une explication rationnelle. Comment imaginer que Dogo, comme le surnomme sa soeur, Simone, ait volontairement pris la tangente ?
Lassée de se morfondre, Simone décide donc de partir à sa recherche. Mais par où commencer ? Peut-être par ces textes, débuts de romans inachevés, entre pastiche et exercice de style, abandonnés par leur auteur…  Gallimard

Joan a le cœur brisé. Voilà presque un an qu’elle s’épuise à chercher son mari, Victor, disparu dans la nuit le soir où il a suggéré de vendre à des promoteurs la terre de ses ancêtres. Depuis, elle sillonne les routes de la baie Georgienne, décidée à savoir si Victor est mort ou s’il l’a simplement quittée, comme le pense sa communauté. Elle croit l’avoir retrouvé quand, après une soirée trop arrosée, une voix familière l’attire dans une tente d’évangélistes dressée au milieu d’un parking. L’homme qui apparaît devant elle n’a de Victor que les traits. Pourquoi ne la reconnaît-il pas? Et qui est ce révérend Eugene Wolff dont il dit porter le nom? S’inspirant de la figure du rougarou, cette créature mi-homme mi-loup qui hante l’imaginaire métis, Cherie Dimaline signe un thriller moderne et singulier, porté par le chagrin et la fureur d’une femme qui refuse d’accepter la perte de ses terres, de ses racines et des siens.   Buchet Chastel

L’homme est un loup pour l’homme.
Brave Minjue, elle a fait toute la route depuis la campagne pour rendre visite à sa grand-mère Sooja, avec des courses plein le coffre de la voiture. Elles ont parlé un peu. Elles ont caressé le chien. Ensuite la colocataire de Minjue a fait une promenade avec la vieille dame. Elles ont papoté, mère-grand a raconté des bribes de sa jeunesse. C’était un après-midi ordinaire. A ceci près que mère-grand, Sooja, était morte quelques semaines plus tôt.   Matin Calme

À Hønefoss en Norvège, le policier Lars Lukassen enquête sur le meurtre présumé d’un ancien camarade de classe. Peu à peu l’ambiance de la petite ville se tend : une silhouette sinistre rôde autour des cours d’écoles et tourmente des enfants en leur chuchotant des histoires effrayantes. C’est là qu’une nouvelle enseignante, Johanna, rejoint la classe de la petite Annie, la fille de Lars. Ce dernier tombe rapidement sous le charme de la jeune femme qui semble pourtant exceller dans l’art du mensonge. Pourquoi ment-elle? Quels secrets a-t-elle amenés dans les profondes forêts de Hønefoss en fuyant ses terres natales près fjord de Nordgulen ? Perturbé dans ses investigations, Lars doit agir sur tous les fronts.   Gallmeister

La Dame blanche. Fragile, fugitive et menacée. À moins qu’elle ne cache son jeu.
Et que la vraie menace, ce ne soit elle.
Elle ne devait jamais sortir. Dehors est un monde hostile, un danger permanent. Mais nul ne sait comment elle peut réagir.
Un étrange manoir dans l’Yonne qui abrite un terrible secret. Une recluse blonde au visage de geisha dont l’existence n’est connue que d’une poignée de personnes.  Lorsque, une nuit, un mystérieux commanditaire la fait enlever, rien ne se passe comme prévu.
Un accident à quelques kilomètres du point où elle doit être livrée, à Puech Begoù dans le Tarn, et c’est la fuite. Traquée par les chasseurs et les chiens de l’impitoyable Baron, le maire du village. Recherchée par les Renard, les ennemis jurés de Baron. La Dame blanche est livrée à elle-même alors que la contrée est cernée et que la famille de la jeune femme convoque des moyens d’envergure pour la retrouver. Césaire, le domestique de Germaine Renard, craint qu’un vent mauvais ne souffle dans cette campagne tourmentée. Ce sera bien pire que ça. Personne dans la contrée n’oubliera jamais la Dame blanche.  Hugo

12 Janvier

À bord du premier vol direct entre Londres et Sydney, l’atmosphère est électrique. La rumeur évoque la présence de célébrités en classe affaires, le monde entier a les yeux fixés sur cet incroyable voyage sans escale qui doit durer une vingtaine d’heures.
Mina, une des hôtesses en cabine, se concentre tant bien que mal sur les passagers, pour échapper à ses angoisses à propos de sa petite fille de cinq ans et de son mariage qui bat de l’aile.  Mais une succession d’événements inquiétants culmine en un effrayant message anonyme : quelqu’un est décidé à empêcher ce vol d’arriver à destination, et il a pour cela un terrible moyen de pression sur Mina. Quel sera le choix de celle-ci face à une impossible décision ?   Marabout

Sombres histoires de famille au cœur du vignoble bordelais.
La maison Opras, tonnellerie familiale réputée dans tout le Bordelais, est dirigée en tandem par Philippe et sa sœurMyriam. L’affection qu’ils se vouent prend toujours le dessus sur leurs différends au point de laisser leurs conjoints sur la touche. Pol, leur presque frère, complète le trio d’inséparables et a installé son cabinet de dentiste à proximité. Or voilà que, la quarantaine bien tassée, celui-ci annonce son intention de se marier et de partir s’installer au Canada. Un séisme pour les Opras.
Quand le mari de Myriam vient signaler la disparition de sa femme à la gendarmerie, le major Dambérailh se montre dubitatif. Il rechigne à démêler les fils du psychodrame familial qu’il devine alors qu’un meurtre abominable mobilise toute sa brigade : celui d’une jeune femme dévorée par un chien de combat. Tout tend à prouver que l’attaque a été provoquée.  Partagé entre deux enquêtes qui ravivent en lui des plaies secrètes – et toujours encombré de sa fureteuse tante Daphné ! –, l’opiniâtre major n’est pas au bout de ses surprises…   Calmann-Lévy

Peter et Petra Wolf forment le couple le plus en vue de la scène artistique allemande depuis les années  1990. Il est l’artiste maudit de l’Est dont on a perdu la trace, elle est l’ancienne professeure d’arts plastiques venue de l’Ouest que le petit monde de l’art envisage comme la gardienne du génie de son homme. Une femme sans talent qui divise dans un pays coupé en deux.
Trente ans après la chute du Mur, alors qu’une biographie est en préparation au sujet du duo culte, un mystère plane sur les circonstances de la disparition de Peter. Et la perspective d’une actualité brûlante crée du remous dans le circuit des musées.  Qui a tué le peintre ? Usurpation d’identité, fraude, faux et usage de faux  : tout accuse Petra.  L’enquête, entre Paris, Berlin et New York, révélera ce que la légende, jusque-là, avait tu.
La Femme périphérique est une passionnante plongée dans le monde de l’art, un vibrant premier roman qui pose la question des oubliées de la création.  HarperCollins

Un huis clos haletant où la fiction se mélange à la réalité et dans lequel les mystères du passé viennent rattraper le présent pour le bouleverser à tout jamais.
Comme chaque année, Valentine, brillante éditrice, vient passer les vacances d’hiver dans le domaine familial, niché au cœur d’un petit village de montagne. Là-bas, un manuscrit anonyme a été déposé à son attention. Valentine découvre avec effroi qu’elle est l’héroïne de ce thriller machiavélique dans lequel elle est assassinée à la fin. À Montuis, petit bourg d’un millier d’âmes où tout le monde se connaît, des secrets enfouis depuis plus de vingt ans vont alors refaire surface. Qui a écrit ce roman ? Valentine doit-elle craindre pour sa vie ? Que s’est-il réellement passé « De l’autre côté du lac » ?   Moissons Noires

    LA MORT SUR LES EPAULES – Jordan FARMER

DANS UNE PETITE VILLE SINISTRÉE DE VIRGINIE- OCCIDENTALE, TROIS JEUNES GARÇONS TENTENT DE SURVIVRE À LA PAUVRETÉ, AUX PRÉJUGÉS ET SURTOUT À LA MAINMISE DU REDOUTABLE CAÏD LOCAL.
Lynch est une petite ville nichée au cœur des montagnes de Virginie-Occidentale, tellement sinistrée que la jeunesse locale n’a le choix qu’entre la quitter ou finir dans son centre de détention pour mineurs. C’est là que travaille Jason Felts, un jeune homme séduisant mais atteint de nanisme. Jason est assistant social et tente de remettre sur le droit chemin les quelques garçons qui peuvent encore être sauvés. Mais quand Huddles Gilbert est incarcéré au centre pour trafic de drogue, Jason se retrouve sous la pression de Ferris, l’aîné de la famile Gilbert, le truand plus violent de la région qui veut faire libérer son frère. Jason n’est pas le seul à être menacé par Ferris, rendu très nerveux par le procès qui attend son cadet : Terry Blankenship, un jeune drogué homosexuel qui campe dans la forêt depuis que son père l’a chassé du foyer familial, a été choisi par Ferris pour assassiner le shérif Thompson et ainsi empêcher ce dernier de témoigner contre Huddles…   Rivages

Après une mission au Soudan du Sud qui tourne mal, le narrateur, ex-salarié d’une ONG humanitaire, se terre en Normandie, traumatisé. Jusqu’au jour où il retrouve le téléphone d’Arthur, un photographe qui l’avait accompagné à Malakal, tué dans des circonstances mystérieuses. Il se replonge alors dans ce passé trouble qu’il voulait oublier… lorsqu’il était au coeur des bombardements, dans une base des Nations Unies, près d’un camp de population shilluk. Trente mille personnes y vivaient dans la peur, la misère, mourant de faim, quand elles n’étaient pas massacrées par les troupes gouvernementales du SPLA (Sudan People’s Liberation Army),occupées à extraire le pétrole de ce sol de coton noir.  Dans ce contexte brûlant de nettoyage ethnique, de tensions et de manipulations politiques, le narrateur parviendra-t-il à connaître la vérité sur la mort d’Arthur ?  Rocher

En cet hiver de très grand froid, Arnaud Gervon est agressé à l’arme blanche sur un pont au-dessus du Rhône. Il bascule dans les eaux glacées du fleuve et disparaît. L’homme était sans histoire et devait prochainement se marier avec Stella. L’enquête piétine. Accablée par le chagrin, Stella crie à l’injustice du destin avant de découvrir un étrange détail. La vie de la victime n’était peut-être pas aussi rangée qu’elle le croyait. La jeune femme n’aura de cesse de rechercher la vérité pour comprendre. Une enquête qui fera voyager le lecteur de la région lyonnaise jusqu’en Amérique du Sud. Quinze jours de la vie d’une femme dont l’existence et les certitudes seront bouleversées par des découvertes et des rencontres inattendues.   Du Loir

13 Janvier

Derrière les murs se cachent les plus sombres des secrets…
Un appel au cœur de la nuit. Des gyrophares qui tournoient dans l’obscurité. Une vieille bâtisse à l’abandon. Quand la commandant Virginie Sevran arrive sur les lieux, les techniciens de l’identité judiciaire sont déjà à l’œuvre à l’intérieur. Ils font face à l’insoutenable. À la noirceur de l’âme humaine. Au cadavre d’une gamine dissimulé derrière une cloison que le nouveau propriétaire tentait d’abattre.  Là, au milieu de la campagne francilienne, le silence est oppressant. L’angoisse monte. Et, bientôt, les murs confient deux autres corps aux policiers. Deux autres enfants… Rapidement, la sidération laisse place à une enquête éprouvante. Certainement la plus sordide de toutes celles auxquelles la commandant et son binôme, Pierre Biolet, ont été confrontés durant leurs carrières. Une seule certitude, personne ne ressortira indemne de cette affaire…   Fleuve

Kit Capriol a perdu son mari dans les attentats du 11-Septembre à New York. Leur fille Zoey est née neuf mois après le drame.
Aujourd’hui, actrice courant les castings, Kit doit payer les traites de l’appartement de Manhattan, et surtout les faramineuses notes d’hôpital de Zoey : un soir dans le métro, celle-ci, témoin d’un horrible accident, est tombée dans un coma profond dont elle n’est toujours pas sortie.  Kit mène donc une activité parallèle pour joindre les deux bouts : médium.  Elle sélectionne dans le New York Times, riche en nécros et avis de décès, ses cibles, qu’elle met en relation avec leurs chers disparus.
Et ça marche jusqu’au jour où la police s’en mêle…  Personne n’est vraiment qui il semble être dans ce roman démoniaque frôlant parfois le surréel. Frissons garantis, comme dans un film de Hitchcock.   Gallimard

2046 en Provence.
Les citoyens, de plus en plus contrôlés (temps d’écran, carnets d’approvisionnement, empreinte carbone, etc.), ont du mal à échapper aux stages de récupération de points de permis de table, aux maisons de redressement alimentaire et au télécoaching punitif.
Des attentats alimentaires, quelques mois plus tôt, ont tué plusieurs fois en France, tandis que la faim taraude les plus démunis et que des milices veillent sur les ambitions économiques des investisseurs chinois. Dans ce monde affolant, les policiers alimentaires Anna Janvier et Ferdinand Pierraud doivent enquêter sur le meurtre d’une femme retrouvée ligotée nue à une chaise devant un festin à l’ancienne, gavée à mort. Ils ne se doutent ni l’un ni l’autre des répercussions que cette enquête va avoir sur leur vie et sur celle de leurs proches…   Gallimard

Dans une ville à feu et à sang, deux êtres tentent de survivre.
Une nouvelle voix époustouflante du roman noir français.
Hugo se terre chez lui, retranché derrière une porte blindée. Il observe l’horizon partir en fumée. Jusqu’au jour où, poussé par le destin, il se décide à sortir et à traverser le chaos pour atteindre le coeur même du brasier.  Pauline a rejoint un groupe de révoltés, quelques jeunes réfugiés dans les tunnels du métro afin d’échapper aux bombardements. À bout de force, elle se résout à sortir, en quête d’air et de lumière. Dans un univers dévasté, recouvert par une épaisse couche de cendres mortifères, chacun avance avec l’ardeur du dernier souffle, le vacarme comme boussole.   La Bête Noire

Entre Jacqueline, l’ex-mannequin croqueuse d’hommes, Ola, le voisin collant au passif violent, ou Åke et Gun-Britt, le couple de retraités avides de ragots, la rancœur et les tensions ne sont jamais loin. Et le malaise monte, lentement, au sein même du couple Andersson. Jusqu’à l’accident qui va faire basculer leurs vies.
Après Une famille presque normale, lauréat du prix Nouvelles voix du polar 2021, M. T. Edvardsson est de retour pour disséquer, avec un sens inégalé du suspense, la société suédoise et les travers d’une petite communauté bien sous tous rapports. Connaissez-vous vraiment vos voisins ? Au point de laisser votre porte ouverte ?   Sonatine

Le 13 août 2017, Jiao Keming, un professeur d’informatique au lycée Nanming, son épouse et son fils de 5 ans – porteur d’une maladie congénitale – sont assassinés dans leur appartement.  Chargé de l’enquête, l’incorruptible inspecteur Ye Xiao va être épaulé par Sheng Xia, une élève de la victime. Dix-sept ans, cheveux rouges, experte en boxe thaïe, redoutable hackeuse…  Condamnée en raison d’une tumeur au cerveau, cette Lisbeth Salander chinoise s’est promis de venger, avant de mourir, son professeur avec qui elle a conçu une application révolutionnaire de réalité virtuelle dénommée « Comme hier ».   Grâce à cette nouvelle technologie qui permet de se replonger dans ses propres souvenirs, mais aussi de voyager dans la mémoire des autres, les deux justiciers vont déterrer deux vieilles affaires non élucidées : la mort d’une fillette le 13 août 2012 et la disparition d’une jeune femme le 13 août 1999.    XO éditions

« Je sortais du 36 avec une sensation désagréable de trahison. C’était bizarre que Franck s’intéresse à une Emma. Il n’y a jamais de coïncidence dans ce métier. Et si la taupe des voyous, c’était lui, son ami. Je me dirigeais nonchalamment vers mon bureau. Le soleil était radieux et il faisait bon. J’avais besoin d’air pour réfléchir. Finalement je me bifurquais vers les quais pour marcher le long de la Seine. Des jeunes s’étaient regroupés et attendaient pour prendre une vedette de croisière pour visiter Paris. La ville avait l’air si calme alors que l’orage approchait… »  Le Commissaire François Delarocha, chef de la brigade de repression du proxenétisme au 36, quai des orfèvres, s’interesse à une bien étrange affaire, sur fond de traffic de drogue et de terrorisme, qui va le mener sur les traces de son histoire familiale.
Un polar haletant et vif qui s’inspire de faits réels. Écrit par Georges Salinas, chef de la sécurité d’Emmanuel Macron, ce livre est la suite du Chat d’Oran.   Mareuil

14 Janvier

Dix habitants au bout du monde.
Un mort.
Neuf suspects.
Recherche professeur au bout du monde. Voici une petite annonce qui découragerait toute personne saine d’esprit. Pas Una. La jeune femme quitte Reykjavík pour Skálar, l’un des villages les plus reculés d’Islande, qui ne compte que dix habitants. Malgré l’hostilité des villageois. Malgré l’isolement vertigineux.  Là-bas, Una entend des voix et le son fantomatique d’une berceuse. Et bientôt, une mort brutale survient. Quels secrets cache ce village ? Jusqu’où iront ses habitants pour les protéger ?
La Martinière.

18 Janvier

Les périls encourus par un couple américain, lui, noir, elle, juive, qui tentent de fuir Paris à l’arrivée des nazis, sur fond de musique jazz. Un jazzman noir et une violoniste juive, qui tente de fuit la France à l’arrivée des Nazis
Un thriller politique et historique qui suit la montée du fascisme en Europe jusqu’à l’arrivée des troupes allemandes à Paris, et les efforts désespérés de 2 musiciens américains de quitter la France avant qu’il ne soit trop tard. Lui étant noir et elle juive. les leçons de l’histoire sont amères. l’auteur nous fait bien comprendre que les démons de la haine et de l’intolérance sont toujours aussi présents parmi nous aujourd’hui.   Baker Street

 

20 Janvier

Elle pensait qu’elle avait réussi à enfouir son douloureux passé. Mais même les secrets les mieux gardés refont surface…
Lizzie et Alice sont les meilleures amies du monde. Un jour, alors qu’elles passent du temps ensemble le long de voies de chemin de fer, une dispute éclate entre les deux adolescentes. Lizzie fait un malaise, et quand elle retrouve enfin ses esprits, elle découvre le corps sans vie de sa meilleure amie. Elle n’a aucune idée de ce qui a pu lui arriver, et n’a aucun souvenir du moment du drame.
Des années plus tard, la vie sourit à Lizzie. Elle est fiancée à un homme merveilleux, avec qui elle commence une nouvelle vie à Londres. Mais son passé la rattrape quand une ancienne connaissance revient dans sa vie et veut lui faire payer la mort d’Alice. Que s’est-il réellement passé cet après-midi-là ? Lizzie est-elle aussi irréprochable qu’elle le pense ?   Les Escales

Quand Anaïs n’a plus de nouvelles de sa sœur, celle-ci ne tarde pas à comprendre que sa disparition n’a rien de volontaire. Alors quand les corps mutilés de jeunes femmes sont retrouvés dans la région lyonnaise, le pire est à craindre… Le nouveau suspense de Chrystel Duchamp, autrice de L’Art du meurtre et de Le Sang des Belasko.  Après L’Art du meurtre et Le Sang des Belasko, le nouveau suspense de Chrystel Duchamp
Lyon, de nos jours. Anaïs va trouver l’un de ses amis, Thomas, commandant de police. Sans nouvelles de sa sœur Esther depuis une semaine, Anaïs a fini par se rendre à son domicile. Et pour elle, cela ne fait aucun doute : sa cadette a été enlevée. Si elle avait décidé de disparaître de son plein gré, pourquoi aurait-elle laissé ses clés de voiture et son téléphone portable ?
Les mois passent et l’enquête de Thomas s’enlise. Pendant ce temps, d’autres femmes de la région s’évanouissent sans laisser de trace. Jusqu’à ce que l’on en retrouve une, pendue dans une usine désaffectée, le crâne rasé, la langue arrachée. Puis une deuxième… À croire qu’il ne s’agit là que du début d’une série macabre… Et si Esther avait été victime d’un psychopathe aux pulsions perverses ?   L’Archipel

 » L’un des écrivains les plus brillants de sa génération  » François Busnel
Retraité depuis quelques années du service des forêts, Ray mène une vie solitaire dans sa ferme des Appalaches. Il attend sans vraiment attendre que son fils Ricky vienne le rejoindre. Mais celui-ci a d’autres préoccupations – se procurer sa dose quotidienne de drogue, par exemple. Autour d’eux, leur monde est en train de sombrer : le chômage qui s’est abattu sur la région, les petites villes dont la vie s’est peu à peu retirée, la misère sociale, la drogue. Bref, l’Amérique d’aujourd’hui, dont Ray contemple les ruines, alors que les montagnes environnantes sont ravagées par un incendie. Le jour où un dealer l’appelle pour lui réclamer l’argent que lui doit son fils, Ray se dit qu’il est temps de se lever. C’est le début d’un combat contre tout ce qui le révolte. Avec, peut-être, au bout du chemin, un nouvel espoir.   Sonatine

Quand elle reprend conscience à la maternité, Betty ne se souvient pas des circonstances dramatiques de son accouchement. Elle ne comprend pas pourquoi son mari reste injoignable. Elle découvre avec effroi que son bébé a été baptisé Noé et qu’un inconnu rôde autour de lui. Elle se débat, impuissante à le confondre. Mais peut-elle se faire entendre alors qu’on la prétend folle ?  Accueillie au sein de l’unité mère-bébé par un psychiatre peu conventionnel, soutenue par une équipe de choc, Betty va renouer, peu à peu, avec sa mémoire confisquée. À commencer par ce prénom, Noé, qui ravive une douleur longtemps endiguée. Lorsque le barrage cède, la vérité a des allures de cadavre… Thriller psychologique oppressant, On noie bien les petits chats nous entraîne, sans répit, entre quête personnelle et implacable traque policière.
Eyrolles

Le livre phénomène aux USA !
Deux femmes.
Nina gagne sa vie en escroquant la jeunesse dorée de Los Angeles qu’elle traque sur les réseaux sociaux. C’est une vieille histoire… Enfant, elle a déjà vu sa mère se débrouiller pour lui donner une vie digne de ce nom en se jouant allègrement de la légalité. Aujourd’hui, Nina est prête à tout pour sauver sa mère gravement malade, même à tenter le coup le plus audacieux, le plus dangereux de sa carrière…
Vanessa est une jeune héritière, au compte en banque illimité, qui rêve de laisser son empreinte sur le monde, de faire de grandes choses. Pour l’heure, elle se contente d’être influenceuse sur Instagram. Mais derrière la façade plaquée or, sa vie est émaillée de drames…
C’est au bord du lac Tahoe, dans une somptueuse villa, que Nina et Vanessa se rencontrent. Mais qui sait si leurs chemins ne se sont pas déjà croisés ? Désir, duplicité et vengeance… Qui ment, qui tire les fils de l’incroyable jeu de tromperie et de destruction qui s’installe entre les deux femmes ? Une seule certitude : c’est une question de survie.
Ce thriller implacable, au suspense à couper le souffle, a été un grand succès aux États-Unis. Construit de manière diabolique, il joue avec brio de notre addiction aux réseaux sociaux.    Les Arènes

Le capitaine Samejima, en poste à Shinjuku, le quartier chaud de Tokyo, est un franc-tireur aux méthodes musclées. Jusque-là habitué à oeuvrer en solitaire, il va former un duo officieux avec Kuo, un homologue de Taipeh. Le caïd Ishiwa protège Yeh, le chef de la bande des Quatre Mers, un gang de Taiwan.
Yeh est menacé de mort, et leurs affaires liées au trafic d’armes et de stupéfiants sont trop juteuses pour ne pas s’entraider. Kuo révèle à Samejima que c’est l’un de ses compatriotes qui a pris Yeh pour cible. Expert en arts martiaux et en explosifs, le « Singe venimeux » ne renonce jamais quel que soit le coût en vies humaines.
Samejima et Kuo doivent empêcher que la guerre entre les yakuzas et le tueur à gages embrase Tokyo.   Atelier Akatombo

Maniabosco a toujours eu le chic pour se foutre dans la merde en la remuant, mais peut-on vraiment reprocher à ce vieux flic peinard d’attirer constamment les problèmes ? C’est certain, quand une ancienne indic pas nette lui a demandé de la rencarder sur des trafiquants d’antiquités, il aurait mieux fait de la boucler… Il était pourtant loin d’imaginer qu’il allait se fourrer au milieu d’une guerre de clans remontant au règne de Clovis et que cette tempête mérovingienne allait brasser les cadavres comme ses potes flics fument des Gitanes : sans compter. Il devra remonter la piste qu’il a ouverte et frayer avec un gang de cambrioleurs, des Sopranos de banlieue, des héritiers royaux pas franchement jouasses, une meurtrière ex-écrivaine et ses deux emmerdeuses de filles. Pauvre Maniabosco.  Le Mot et le Reste

En cherchant le chat de sa grand-mère, perdu dans la maison de retraite de la vieille femme, Oded Héfer découvre le cadavre d’un pensionnaire. L’enquête doit être menée par le commissaire mais le détective refuse d’être tenu à distance.   L’Antilope

21 Janvier

Aux confins du Québec, dans la forêt boréale, Rozie vit seul dans son laboratoire clandestin entouré du froid et de ses chiens. Son job : assurer la fabrication d’amphétamines pour des trafiquants du cru. Seulement Rozie est las, et voudrait bien passer à autre chose, se ranger. Mais les dieux semblent en avoir décidé autrement, l’assassinat d’un gros bonnet va chambouler sa petite vie tranquille de chimiste. Son passé le rattrape, lui et sa véritable identité.
Julien Gravelle est un Franc-Comtois qui, depuis 2006, vit dans le nord du Québec. Dans ce quatrième roman il nous plonge, avec un bonheur évident, dans un polar noir aux accents de western dont l’écriture agile et rugueuse est au service d’un humour grinçant.   Seuil

25 Janvier

Marseille, une des villes emblématiques de la France. Dans les Quartiers Nord, labyrinthe violent et misérable, on découvre à travers les yeux du héros un aspect inconnu de cette cité, où se mêle crime et tendresse dans une vie réfractaire à la modernité qui subsiste cependant dans les redents de la civilisation.
A Marseille, dans les Quartiers Nord, le hasard est grand et quand on est victime de vol et de violences plusieurs fois dans la même nuit, le destin bascule vers l’inconnu. Les ondes de chocs de ces événements apparemment mineurs et courants retentissent dans toute la ville, provoquant des drames en séries. La violence est présente à tous les coins de rue.Le protagoniste qui s’est fait voler son camion doit alors faire face à des choix, des questions qu’il ne se serait jamais posées dans d’autres circonstances. Cette balade sans issue dans les quartiers périphériques d’une ville en déshérence va le transformer. C’est l’histoire d’un destin aussi bien que des fractures d’une ville en train de mourir.    RDG Editions

26 Janvier

Plus de 99% des hommes sont morts. Trois ans après la pandémie connue sous le nom de « The Manfall », les gouvernements tiennent bon et la vie continue – mais le monde d’après, dirigé par des femmes, n’est pas forcément meilleur que celui d’avant.  Miles, 12 ans, est un des rares garçons à avoir survécu. Et sa mère, Cole, le protégera à tout prix. En fuite après un acte de violence terrifiant – et poursuivie par son impitoyable sœur Billie – Cole ne veut qu’une chose : élever son enfant dans un endroit où il ne sera pas une réserve de sperme, un objet sexuel ou un fils de substitution. Pour y parvenir, elle n’aura pas d’autre choix que de travestir son fils et de prendre la route. Avec Billie aux basques… qui n’est jamais très loin.
Dans Afterland, Lauren Beukes mélange brillamment le suspense psychologique, le roman noir américain et la science-fiction, pour nous offrir un thriller féministe haletant, à l’humour noir ravageur, qui entre puissamment en résonance avec notre époque.   Albin Michel Imaginaire

27 Janvier

Mrs March vit oisive dans un appartement huppé de New York. Alors que George, son mari, atteint la consécration littéraire avec son dernier roman, l’existence de Mrs March se met à vaciller. Aurait-elle, comme on le dit, servi de modèle à l’un des personnages peu reluisant du livre de son mari ? Impossible, connaissant George. Mais le connaît-elle vraiment ? N’aurait-elle pas été aveuglée, toutes ces années, par son existence dorée ? Mrs March se met alors à enquêter sur la vie intime de l’homme qui partage sa vie. Et elle découvre que celui-ci se passionne pour l’étrange disparition d’une jeune femme. Simple travail de romancier ? Peu à peu, le doute s’installe, et ses soupçons la mènent bien au-delà de ce qu’elle pensait. Au-delà même de la raison ?

Avec ce portrait d’une femme dont le monde s’effondre, Virginia Feito nous offre un récit à la tension extrême. Un coup de maître, pour un premier roman, qui la place d’emblée en digne héritière de Patricia Highsmith. Les droits d’adaptation du livre ont été achetés par l’actrice Elisabeth Moss.   Cherche Midi

12 commentaires sur « Les sorties de janvier 2022 »

  1. David Joy, Edvardsson est très bien (j’ai lu le livre il y a quelques mois en néerlandais) et celui que j’attends avec impatience, le dernier Niko Tackian qui ne m’a encore jamais déçue (je les ai tous lus à présent)! Et encore d’autres qui ont l’air très tentant!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.