La chair de sa chair – Claire Favan

Bouleversant d’émotions

Moira, devenue mère bien trop jeune, élève seule ses trois enfants. Elle peine à garder la tête hors de l’eau, entre les difficultés et les dettes qui s’amoncellent, elle cumule trois boulots pour nourrir ses gosses. Epuisée, elle se bat au quotidien, ne lâche rien, même quand les services sociaux s’en mêlent. Et soudain, l’équilibre précaire se rompt, le drame vire à la tragédie et tout explose !  

Jusqu’où une mère peut-elle aller par amour pour ses enfants ?
Jusqu’à devenir complètement aveugle ?

Un roman noir tout en tension, à la croisée du thriller domestique et de la tragédie. Entre violence, suspense et émotions, l’auteure crée une sacrée ambiance et aborde quelques thèmes qui la touchent, l’instinct et l’amour maternel, l’enfance brisée et sa solitude, la manipulation.

Dès les premiers chapitres, Claire Favan nous embarque dans une histoire machiavélique d’une noirceur qui donne froid dans le dos, elle nous manipule comme elle sait si bien le faire. Les personnages torturés jusqu’à la moelle nous font traverser toute la palette des émotions et toutes les contradictions possibles, du dégoût à l’amour. Leur profondeur, leurs réactions et interactions sont tellement justes et d’une crédibilité incroyable (à croire que l’auteure vient de passer un doctorat en psychologie).

Le suspense est présent du début à la fin, l’art du rythme parfaitement maîtrisé ou comment tenir son lecteur en haleine, la plume particulièrement fluide nous emprisonne dans notre lecture, les chapitres défilent jusqu’au final. Glaçant, à vous hérisser tous les poils du corps. 

Un grand cru, un roman très touchant de Claire Favan, décidément elle n’a pas fini de nous surprendre.

Une mention très spéciale pour la couverture dorée aux reflets bronze, je la trouve sublime.

Je remercie chaleureusement les éditions HarperCollins pour leur confiance.

 

4ème Couverture

Moira O’Donnell c’est, derrière le feu des boucles rousses et l’énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l’eau.
C’est une vie d’adulte démarrée trop tôt.
Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir.
Ce sont des pères absents  : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé.
C’est une culpabilité sans fin.
Moira O’Donnell, c’est la solitude d’une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort.
Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d’autres projets pour elle…
Et un problème n’arrivant jamais seul, l’équilibre précaire qu’elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie.

Editeur : HarperCollins, 368 pages, date sortie : 3 mars 2021

2 commentaires sur « La chair de sa chair – Claire Favan »

Répondre à Nath - Mes Lectures du Dimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.