La faim et la soif – Mickaël Koudero

Un thriller viscéral et terrifiant !!!

Une plongée aux confins de l’horreur, aux portes du cannibalisme.
Un voyage à la rencontre du mal entre Paris, Prague et la Roumanie.

Mickaël Koudero nous happe et nous captive dès le premier chapitre avec une scène d’une force incroyable,  on accroche tout de suite et il est bien difficile de lâcher l’histoire avant la dernière page. On en ressort sans voix, complètement abasourdi K.O. debout !

Une histoire tentaculaire qui nous fait voyager bien profondément dans le sordide, la noirceur, les trafics et la folie humaine. De quoi perdre le peu de foi qu’il vous reste pour l’humanité. C’est violent, je vous conseille de ne pas trop manger durant votre lecture, mieux vaut avoir les tripes et le coeur bien accrochés. J’ai frôlé le malaise durant les premiers chapitres, l’auteur est fort doué pour faire remonter nos peurs primitives, les miennes étaient enfouies bien profondément, des peurs d’enfance teintées du diable, Satan et autres vampires.

La construction est machiavélique, la trame est plus qu’intelligente, les fils s’entremêlent à souhait pour former une gigantesque toile et le passé de la Roumanie, la Securitate de Ceausescu, la Révolution de 1989, se mêlent savamment au présent.  Le scénario complexe sort de l’ordinaire, il se complexifie dans la deuxième partie avec quelques petites longueurs (on est quand même sur 525 pages) et la fluidité du récit en souffre par moment. Attention, je ne suis pas entrain de dire que l’auteur perd son lecteur, mais l’histoire est tellement dense avec de nombreux personnages, on a tout intérêt à ne pas déposer son cerveau durant la lecture. C’est le seul bémol que j’émettrai. J’ai quand même frôlé le coup de coeur !

J’ai adoré le personnage principal, Raphaël Bertignac, un ancien grand reporter qui a tout lâché, tout perdu, boulot et famille.   Engagé par la rédactrice de BFM TV, son instinct de chasseur se réveille, il reprend du service et s’engage dans une folle enquête pour découvrir la terrible vérité. Un gars coriace, entêté, qui n’a pas froid aux yeux, un gars touchant qu’on aime tout de suite.

J’ai beaucoup aimé l’écriture, la plume visuelle ne se perd pas dans les détails. Elle est légère, voire même poétique par moments, en contraste total avec l’ambiance noire, glauque et macabre qui se dégage du récit. Les influences de JC Grangé sont bien présentes, avec l’ambiance de ses excellents premiers romans, comme ‘Le vol des cigognes’.

Une lecture intense qui laissera des traces en moi. Les âmes trop sensibles passeront leur chemin !

Le premier roman de l’auteur « Des visages et des morts » se trouve dans ma PAL. Mon petit doigt me dit que je vais le lire dans pas trop longtemps. Retenez bien le nom de Mickaël Koudero, il a un talent de dingue et  fera beaucoup parler de lui dans les prochaines années.

Je remercie chaleureusement les éditions Hugo Thriller pour leur confiance.

4ème Couverture

Paris, juin 2015. Dans un appartement aux allures de chapelle, une jeune femme s’est tailladé les veines. Avant de commettre l’irréparable, elle a cherché à s’arracher les yeux. Plus étrange encore, ces liasses de feuilles froissées sur lesquelles elle a griffonné le même nom : Nosferatu. Un mot roumain qui renvoie aux non-morts, aux vampires et au Diable.

Ancien journaliste d’investigation, Raphaël Bertignac fait le lien avec la découverte dans un parking en construction, quelques mois plus tôt, du corps d’un jeune Roumain sans papiers. Vidé de son sang. À moitié dévoré. Les organes arrachés. Deux affaires en apparence distinctes. Et pourtant…

Cannibale, Diable, organes… des mots aux sonorités animales qui poussent Raphaël à mener l’enquête à Paris, à Prague et jusqu’au tréfonds de la Roumanie. Dans ces territoires interdits où il comprendra que sous les cendres de la révolution de 1989 et la chute de Ceaușescu, une menace est née. Intime. Cannibale. Sauvage. La faim et la soif.

Editeur: Hugo Thriller, 525 pages, date sortie : 7 février 2019

2 commentaires sur « La faim et la soif – Mickaël Koudero »

  1. Bonsoir Nadia encore une pèpite a noter sur mon carnet de Livresse a acheter’
    Merci encore pour ton travail’
    Qui m’apporte ènormèment vue que je sort très peu .
    Bonne soirèe et Bonne lecture

    J'aime

    1. Bonjour Patricia, heureuse d’apprendre que tu as un carnet Livresse à acheter. J’espère que Mickael Koudero sera une belle découverte pour toi, il est dans la lignée des premiers JC Grangé, des premiers Chattam (sa trilogie). Je dois dire que 2019 commence très fort et ça continue en février. Et je te dis pas les sorties annoncées pour mars, une vraie folie !!! de belles lectures. A bientôt.

      J'aime

Répondre à patricia Meunier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.