Ressacs – David-James Kennedy

Un page-turner intelligent !

Ceux qui me suivent savent que j’ai adoré Malgré elle, le deuxième thriller de David-James Kennedy.  Je ressentais donc l’urgence de lire son premier roman.

Un coup de coeur  pour un premier thriller en forme de coup de maître !

Nous sommes dans le pays basque sauvage, au sein d’un hôpital militaire installé dans un ancien monastère et situé sur une falaise qui surplombe l’océan.  Des meurtres, des disparitions inquiétantes, une étrange malédiction ancestrale liée aux Augustins pèse sur le lieu.  L’ambiance est glauque et oppressante, la tempête se déchaîne sur l’océan, les vagues battent les rochers et des trombes d’eau s’abattent sur la région.

Un thriller qui nous emporte dès les premières pages pour nous relâcher complètement lessivés à la toute fin.  Le puzzle est orchestré à merveille, David-James Kennedy est doué pour faire monter la tension crescendo, le rythme est effréné, le mystère s’épaissit au fil du récit, les fausses pistes se multiplient, l’intrigue est embrouillée à souhait, le lecteur n’a qu’une envie: connaître le mot de la fin.  Le suspense est intense jusqu’au dénouement totalement imprévisible.

N’espérez pas poser votre lecture en cours de route, c’est palpitant, angoissant, haletant et terriblement addictif.  Le style est fluide sans fioritures inutiles, au service de l’intrigue.

Même si vous ne savez pas nager, jetez vous à l’eau et laissez vous dériver dans les vagues de Ressacs, vous ne le regretterez pas.

4ème Couverture

Par une nuit d’orage, dans l’un des derniers hôpitaux militaires de la côte atlantique, un interne disparaît après qu’un de ses patients a été sauvagement assassiné. Inquiet pour le sort de son confrère, Tom Castille se lance sur ses traces en même temps que les gendarmes et fait rapidement une découverte troublante. Dans cet hôpital, un ancien monastère construit par les Augustins mille ans plus tôt, d’autres disparitions ont eu lieu, dans des circonstances semblables. Dix ans, trente ans, deux cents ans plus tôt. Vague après vague, la tragédie revient se briser sur les hommes…

Editeur: Pocket, 480 pages, date sortie: 13 avril 2017 (sorti initialement chez Fleuve noir 9/1/2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *