Du fond des âges – René Manzor

Du fond des âges

COUP DE COEUR !

René Manzor, le virtuose au talent fou, le passionné, le curieux, confirme une fois de plus son immense talent en nous offrant un très grand cru sorti tout droit dans son imagination débordante. Thriller à connotation fantastique, genre pur et dur, biblique ou psychologique, l’auteur maîtrise tous les genres à la perfection. Avec Du fond des âges, une fois de plus, il se réinvente, il ose, il sort des sentiers battus pour surprendre ses lecteurs. Il nous offre un thriller époustouflant mêlé à un roman d’aventures en 3D, saupoudré d’une touche scientifique et fantastique, le mélange fonctionne à merveille.

Aujourd’hui. Nouvelle-Zélande. Un petit garçon de huit ans est poursuivi par un homme armé qui veut le tuer. Blessé par balle, il est emmené aux urgences où on découvre que c’est Nateo, porté disparu depuis trois ans. Son père Marcus Taylor, un célèbre glaciologue-explorateur, n’avait jamais perdu l’espoir de le retrouver, persuadé qu’il était toujours vivant. Sa mère Raïana, de culture maori, s’est enfoncée dans le deuil et le couple n’a pas survécu à la disparition. Qui pourchassait Nateo ? Et pourquoi vouloir tuer un enfant de huit ans ? Où était-il durant sa longue disparition ?

Un an auparavant. Marcus Taylor dirige une expédition scientifique en Antarctique. Quand ils arrivent sur place, ils découvrent des bâtiments saccagés, l’équipe précédente semble avoir disparu sans laisser de traces. Un mal ancien a été libéré. La mission va virer au cauchemar total.

Quel est le lien entre ces deux histoires ?

Je n’en dirai pas plus pour préserver le suspense, mais je vous préviens, les surprises qui vous attendent sont énormes. Accrochez-vous bien, cette aventure bourrée d’adrénaline vous vrillera les nerfs et vous glacera la moelle.

Immersif, addictif, intense et passionnant

Le jeu des deux temporalités présent-passé est maitrisé dans les moindres détails, on passe d’une histoire à l’autre, on s’échauffe les neurones en essayant de trouver les liens qui les relient mais le mystère reste entier. Cette construction alternée donne une pêche d’enfer au récit, la tension monte crescendo, l’action s’intensifie avec des retournements de situation déstabilisants et des scènes à couper le souffle. Quelques moments plus calmes font la part belle aux émotions et nous permettent de respirer.

René Manzor est un fabuleux raconteur d’histoires. Le maestro maîtrise à fond les ambiances et le rythme et il sait qu’au delà du suspense, de la tension et des émotions, une bonne histoire n’est rien sans ses personnages. Le lecteur a besoin de s’y attacher, d’être en empathie pour accrocher pleinement à l’intrigue. Le héros Marcus Taylor et tous les autres protagonistes sont finement étudiés dans leur psychologie, ils ont du charisme et une vraie épaisseur, on les suivrait au bout du monde sans sourciller.

Du fond des âges, un fabuleux thriller qui allie divertissement, émotions et réflexions.

Je vous le recommande plus que chaudement !

Je remercie chaleureusement les éditions Calmann-Lévy pour leur confiance.

Quatrième de couverture

Nouvelle-Zélande. Un petit garçon court à perdre haleine dans les rues de Christchurch, poursuivi par un homme armé. Des coups de feu éclatent. À l’hôpital, on découvre que l’enfant a été porté disparu il y a trois ans. Il s’appelle Nateo, c’est le fils du célèbre explorateur Marcus Taylor. Pourquoi le retrouve-t-on maintenant ? Était-il séquestré ? S’est-il enfui ? Et qui peut vouloir tuer un enfant de huit ans ?

Un an auparavant, le glaciologue Marcus Taylor dirige une mission de scientifiques envoyés dans une base implantée en plein milieu de l’Antarctique. Quand ils arrivent sur place, ils découvrent des bâtiments saccagés et déserts. L’équipe précédente a disparu sans laisser de trace.

Quel lien y a-t-il entre la réapparition de l’enfant et cette expédition qui tourne au cauchemar ?

Une chose est sûre. Il est trop tard pour avoir peur….

Editeur : Calmann-Lévy, 414 pages, date sortie : 19 octobre 2022

6 commentaires sur « Du fond des âges – René Manzor »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.