Quelque part avant l’enfer – Niko Tackian

Une sacrée réussite !

J’ai lu et adoré tous les romans de Niko Tackian. J’ai commencé avec Toxique et Fantazmë, avant de mon plonger dans  La nuit n’est jamais complète 

Quelque part avant l’enfer est son premier roman et il est excellent, les quelques craintes que j’avais se sont vite envolées.

Un thriller original teinté de paranormal et de métaphysique… pari risqué mais rassurez-vous, nous restons bien ancré dans la réalité, les deux pieds sur terre.

L’auteur nous convie à un voyage dans les EMI (expérience de mort imminente) en compagnie de son héroïne Anna. Elle survit à un accident de voiture, se réveille du coma, est hantée par un cauchemar inexplicable et d’horribles meurtres se multiplient autour d’elle.

Un thème délicat, audacieux qui m’interpelle au plus haut point, nous apprenons énormément de choses, notamment sur « les voyages noirs ». De courts témoignages illustrent le récit à chaque début de chapitre.

Commencé dans le train pour Saint-Maur en poche, je l’ai terminé d’une traite dans la nuit pour mieux m’imprégner de l’ambiance oppressante de ce récit.  Mes neurones sont en ébullition, tournent dans tous les sens s’interrogent pour comprendre, l’auteur me balade et joue avec mes nerfs, ça m’énerve ! j’émet de nombreuses hypothèses et je suis frustrée de ne pouvoir deviner quoi que ce soit, suis-je entrain de perdre la raison comme Anna ?  Impossible de lâcher cette histoire avant la fin, je tourne les pages de plus en plus vite, je veux savoir !

Le roman est divisé en 71 chapitres courts, le rythme est soutenu, le suspense intense, la tension extrême.  J’ai la frousse, je ressens l’angoisse et le stress, mon coeur s’accélère, l’adrénaline monte en flèche…. très très haut jusqu’au twist final qui me laisse sans voix. Epoustouflant !  What the fuck !!!

Un premier roman préfacé par Franck Thilliez, il ne s’est pas trompé.
Une chronique en quelques mots donnerait : angoissant, terrifiant, flippant, haletant, étonnant. Décidément un grand talent !
Si je l’avais lu en 2015, je vous aurais dit « un jeune auteur à suivre ABSOLUMENT ».  Aujourd’hui, il est entré dans la cour des tous grands et j’attends le prochain avec impatience !

Prix des Bibliothèques & des Médiathèques de Grand Cognac au Festival Polar de Cognac 2015.

4ème Couverture

Une matinée comme les autres. Après avoir déposé son fils à l’école, Anna s’engage sur le boulevard sans remarquer le semi-remorque lancé à pleine vitesse. C’est le choc. Le tunnel. La musique des sphères. Mais, au seuil de la lumière, une silhouette s’interpose. Un homme, petit et barbu, la prévient :  » Je vais te tuer.  »
Miraculeusement revenue d’entre les morts, Anna reprend ses marques, peu à peu. Or une présence semble partout suivre ses pas, semant dans Paris des cadavres de femmes. Il l’a prévenue : elle sera la dernière…

Editeur: Pocket, 352 pages, date sortie: 8 mars 2018 – édition originale Scrineo 19/2/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *