La médium – J. P. Smith

La médium

Un thriller psychologique flirtant avec le surnaturel

Kit Capriol a perdu son mari il y a dix huit ans, dans les attentats du 11 septembre. Enceinte au moment du décès, elle élève seule sa file Zoey. Actrice dans la dèche qui court après les petits rôles, elle a du mal à joindre les deux bouts et surtout à payer les faramineuses notes d’hôpital de sa fille. Un soir dans le métro, Zoey a été témoin d’un drame atroce, s’est évanouie et est tombée dans un coma profond dont elle ne sort pas. Kit Capriol se sert de ses talents de comédienne pour mener une activité parallèle, elle joue la médium auprès de personnes désirant entrer en contact avec leurs proches décédés. Son escroquerie attire l’attention de la police qui fait tout pour la coincer. David Brier, le policier de la brigade des fraudes chargé de l’enquête, tourne autour d’elle, il se rapproche, trop, beaucoup trop.

Kit est très confuse, submergée par son stress financier, elle plonge souvent dans l’alcool pour faire face à sa fragilité émotionnelle et à son chagrin. Un jour durant une de ses séances médium, elle est comme projetée dans une réalité parallèle, le monde des morts. Cet évènement la déstabilise complètement. Est-elle entrain de devenir folle ? Elle se sent en danger, en proie aux doutes et aux pires angoisses. Elle commence à faire des rêves angoissants, à voir des choses bizarres, à entendre des bruits dans son appartement et les voix des morts dans sa tête durant ses séances. Coïncidences ou a-t-elle vraiment basculé de l’autre côté ?

L’équilibre est parfait entre le thriller et le surnaturel. L’atmosphère ambigüe lorgne du côté de l’étrange. Le lecteur est fort intrigué, ne sachant pas où il va, en proie aux doutes et au trouble. Le mystère s’épaissit de plus en plus, on s’y enfonce jusqu’à perdre pied et se sentir oppressé et angoissé.

Une lecture très addictive, les chapitres courts nous maintiennent sous tension jusqu’à la toute fin. Le voile se lève sur le brouillard et la lumière révèle toutes les facettes de l’histoire. Le twist final en surprendra plus d’un.

Je remercie chaleureusement les éditions Gallimard pour leur confiance.

Quatrième de couverture

Kit Capriol a perdu son mari dans les attentats du 11 Septembre à New York. Leur fille Zoey est née neuf mois après le drame. Aujourd’hui, actrice courant les castings, Kit doit payer les traites de l’appartement de Manhattan, et surtout les faramineuses notes d’hôpital de Zoey : un soir dans le métro, celle-ci, témoin d’un horrible accident, est tombée dans un coma profond dont elle n’est toujours pas sortie. Kit mène donc une activité parallèle pour joindre les deux bouts : médium. Elle sélectionne dans le New York Times, riche en nécros et avis de décès, ses cibles, qu’elle met en relation avec leurs chers disparus. Et ça marche jusqu’au jour où la police s’en mêle…

Editeur : Gallimard, 384 pages, date sortie : 13 janvier 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.