Vices – Gipsy Paladini

Je découvre Gipsy Paladini et je suis sous le coup de l’émotion.

Attention : VICES vous DE-VICES le coeur !

Je vous livre mon ressenti en vrac, accrochez vous.

VICES, c’est tout ça, dans l’ordre ou le désordre…

Une immersion totale dans quotidien de la BJV, brigade enquêtant sur les crimes
commis contre/par des enfants ou jeunes adultes.
Un format original, un roman comme une série TV, découpé en deux épisodes.
Deux enquêtes terribles et bouleversantes à vous hérisser tous les poils du corps.
Les dérives quotidiennes de notre société, dans ce qu’elle offre de pire.
Un réalisme qui fait peur, brut de décoffrage, sans artifice, puissant, glaçant.
La noirceur de l’âme humaine qui côtoie la lumière.
Un concentré d’émotions, de rage, d’humanité, d’amour qui tord les tripes.
Une tension qui ne vous lâche jamais.
Une galerie de personnages cabossés par la vie.
Des flics attachants, pas comme les autres, qui trainent leur fureur et leur passé sulfureux.
Une écriture noire et poétique, une plume tranchée au scalpel.
Un coup de poing dans l’estomac.
Un petit quelque chose en plus, un supplément d’âme qu’on trouve chez les grands auteurs.

Si vous avez aimé la série Engrenages et le film Polisse de Maïwenn, vous allez adorer VICES.

J’attends la suite des aventures de la BJV avec impatience, bravo madame Gipsy Paladini, vous m’avez chamboulée.

Je remercie les éditions Fleuve pour leur confiance.

 

4ème Couverture

Le temps où Marie se rêvait en justicière insoumise appartient au passé. Arrachée à sa campagne natale, condamnée aux artères viciées de la ville qui accueille la Brigade des jeunes victimes, où elle officie en tant que lieutenant, la jeune provinciale avale des couleuvres. Car sur le terrain, la justice est un concept. Suicides, harcèlements, disparitions, viols… Et comme si la cruauté du monde ne suffisait pas, Marie doit au plus vite se faire une place au sein d’une équipe de flics à vif.
Qui est l’homme dont Zolan crie le nom chaque nuit ? D’où vient cette fureur qui dévore Sophie ? Pourquoi, chaque premier jeudi du mois, le commandant reçoit-il toujours la même carte postale ? Voilà autant de secrets dissous dans les ténèbres urbaines au fond desquelles Marie espère enterrer le sien…

Editeur: Fleuve (coll. Fleuve Noir), 408 pages, date sortie: 9 novembre 2017

Une réflexion au sujet de « Vices – Gipsy Paladini »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *