Tu tairas tous les secrets – Hervé Jourdain

J’ai découvert Hervé Jourdain avec Femme sur écoute, j’ai beaucoup aimé. C’est avec une certaine excitation que j’ai ouvert Tu tairas tous les secrets. Levons le secret tout de suite, j’ai pris énormément de plaisir durant ma lecture.
Dans « Femme sur écoute », il fallait attendre une centaine de pages avant que l’histoire démarre vraiment. Changement de ton dans ce nouvel opus,  le lecteur est happé dès le prologue. En pleine forêt, une femme sur le point d’accoucher est entrain de fuir, ses pieds ensanglantés, elle court pour chercher de l’aide, sauver sa vie et celle de son bébé.

Deux meurtres et deux enquêtes en parallèle. Une éditrice retrouvée noyée dans la Seine, elle sortait d’une soirée organisée par sa boîte. Une femme retrouvée dans un parc naturel des Ardennes, sur son pull on retrouve des traces de l’ADN de Sylvie Desgranges, l’épouse du commandant, disparue depuis longtemps. Desgranges ne veut plus en entendre parler. Zoé Dechaume et Lola Rivière vont enquêter en toute clandestinité, en marge l’enquête officielle et de leur hiérarchie, mettant en péril leur carrière.

Nos deux héroïnes occupent le devant de la scène et nous réservent bien des surprises, elles sont attachantes, très humaines, téméraires. Elles franchiront plus d’une fois les limites en suivant leur intuition, mettant leur vie en danger. Leur enquête les mènera jusqu’en Belgique, au fin fond des Ardennes où elles croiseront de curieux personnages et un médecin très particulier. L’auteur nous immerge complètement et nous fait ressentir l’ambiance brumeuse, sombre et étrange de ce minuscule village.

Hervé Jourdain est un ancien capitaine de la brigade criminelle, il sait de quoi il parle, les enquêtes sont complexes, minutieuses, criantes de réalisme, très prenantes, hyper bien ficelées. Aucune longueur, un tempo parfait, le lecteur est captivé de bout en bout, il aura bien du mal à lâcher sa lecture avant la fin tant le suspense et la tension vont crescendo jusqu’au final scotchant.

Un polar très efficace que j’ai beaucoup aimé, je vous le recommande chaudement.

Je remercie chaleureusement les éditions Fleuve pour leur confiance.

4ème Couverture

Une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes.
À plusieurs kilomètres de là, le corps d’une autre est repêché dans la Seine.
Sur le pull que portait la première victime, l’ADN de l’épouse d’un chef de brigade de la PJ de Paris. Au cou de la seconde, un curieux médaillon en forme de chouette.
Le commandant Guillaume Desgranges est chargé de l’enquête parisienne. Et ce qui se passe dans les Ardennes, il refuse d’en entendre parler : il a élevé seul son fils et remué ciel et terre pour retrouver celle qu’il aimait. Le temps a passé. Son évaporation ne regarde qu’elle, à présent, où qu’elle soit.
Le brigadier Zoé Dechaume ne l’entend pas de cette façon et n’a qu’une idée en tête : remonter la piste ardennaise. Alors, en toute clandestinité, et en duo avec sa coéquipière Lola Rivière, elle va se lancer sur les traces d’une femme qu’elle ne connaît pas, mais dont elle a toutes les raisons de penser qu’elle vit encore.
Mettant en péril leurs carrières et bien plus encore, les deux jeunes femmes vont se heurter aux secrets qui contraignent au silence, écorchent, et finissent par tuer ceux qui les portent.

Editeur: Fleuve, 416 pages, date sortie: 11 octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *