La dame de pierre – Xavier-Marie Bonnot

Xavier-Marie Bonnot, une belle découverte, un vrai bonheur de lecture !

Un grand roman noir profondément humain et une enquête policière au coeur d’un petit village des Alpes, au pays des rudes montagnards, au pays des taiseux.
L’ambiance angoissante et étouffante de ce village isolé est bien rendue dans ce roman de terroir à forte dimension psychologique.

Avec une grande finesse et intelligence, Xavier-Marie Bonnot aborde un thème rare dans les polars: l’homosexualité féminine.
Il nous parle aussi de solitude, de secrets inavouables, du poids du silence, des non-dits qui tuent, de la tolérance, la culpabilité, du deuil et de la folie.

Au delà de l’enquête policière, La dame de pierre est un très beau roman d’amour.

Un livre subtil, plein de nuances, tout en émotions et en sensibilité.

La plume de l’auteur est juste magnifique.

Seul petit bémol, l’impression que dernier tiers du livre se dilue un peu trop.

Tragédie noire et sombre, quelques éclaircies percent le ciel par moment, c’est vrai, c’est juste et bourré d’humanité.

Si vous n’avez jamais lu Xavier-Marie Bonnot, je vous conseille fortement de le découvrir au plus vite.

 

 

4ème Couv.

Comme chaque année, la neige tombe sur le massif de l’Oisans et l’hiver s’empare lentement du petit monde de Pierre Verdier, ancien guide de haute montagne. Et comme chaque année, sa sœur Claire descend de Paris pour fêter la Toussaint.
Mais le calme cotonneux du hameau est vite troublé : Claire fait de terribles cauchemars dans lesquels elle voit une certaine Vicky. Vicky qui l’appelle dans le vent, Vicky qui agonise et crie encore, Vicky qui meurt étranglée. Et le rêve qui revient. Et ces traces dans la neige. Et cet homme qui rôde.
Jusqu’à ce que la réalité dépasse le pire de ses cauchemars…

Editeur: Pocket, sortie le 10 novembre 2016, 480 pages