Trop de morts au pays des merveilles – Morgan Audic

Trop de morts au pays des merveilles – Morgan Audic

Coup de maître  !

Le Breton Morgan Audic frappe TRES fort avec son premier thriller.

Une maîtrise impressionnante et une totale réussite !

Alice a mystérieusement disparu. Peu de temps après sa disparition, son mari l’avocat Anderssen est devenu amnésique suite à un grave accident de voiture. Soupçonné de l’avoir tuée, il la cherche en vain depuis trois ans avec l’aide d’un détective et reçoit d’étranges messages de la part du Corbeau.  Un tueur en série « Le Marionnettiste » est sous les verrous,  des nouveaux meurtres apparaissent, semblables aux siens, s’agit il d’un copycat ?  toutes les jeunes filles sont blondes et ressemblent à Alice.  Alice fait elle partie des victimes ?  Diane, une boxeuse professionnelle au caractère plus que trempé, ex flic, virée de la police, va reprendre du service.  C’est elle qui avait mené l’enquête sur Le Marionnettiste.

Une double enquête fort excitante, une construction vertigineuse en tiroirs, une intrigue très originale et alambiquée, un scénario en béton, un rythme d’enfer sans aucun temps mort.  Au fil du roman, les rebondissements se multiplient, le suspense s’intensifie, cela devient carrément haletant, difficile de lâcher l’histoire.

C’est magnifiquement écrit, Morgan Audic a un vrai style et une plume très fluide.

L’auteur sème des indices, nous avançons sur des fausses pistes pendant que les cadavres s’accumulent et que les magouilles pointent le bout du nez.  Notre route croisera un procureur, des flics qui se tirent dans les pattes, des Roms, des avocats, un détective, un médecin qui donne dans l’humanitaire et Diane en personnage central.

Nous sommes bluffés plus d’une fois et baladés jusqu’au dénouement final totalement imprévu.  Du grand art,  bravo Morgan Audic !  C’est pour découvrir de telles pépites que je suis une serial lectrice.

Un auteur que je suivrai de très très près !

Lisez-le, lisez-le, et lisez-le ! 

Je remercie chaleureusement les éditions du Rouergue pour leur confiance.

4ème Couverture

Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, avocat au barreau de Paris, a disparu. Et depuis trois ans, les gens qui l’entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ? Andersen rendu amnésique par un grave accident quelques jours après qu’Alice a disparu et qui cherche en vain à retrouver la mémoire. Andersen qui reçoit des SMS énigmatiques, en forme de questions cryptées. Andersen, le mari inconsolable qui emploie un détective pour retrouver sa femme, si belle, si blonde, si étrangement semblable aux victimes du désormais célèbre Marionnettiste, le tueur aux rituels macabres que la brigade criminelle traque en vain depuis des mois et qui tue, justement, à nouveau. De quoi remettre en selle l’ex-lieutenant, Diane Kellerman, révoquée pour violence et prête à péter de nouveau les plombs. Dans un premier roman où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l’oeil et de chausse-trappes aussi fascinant qu’un conte pour enfants diaboliques.

Editeur: Rouergue (coll. Rouerge noir), 357 pages, date sortie: 6 avril 2016