Dans les brumes du mal – René Manzor

Je vous le dis d’emblée, j’ai adoré !!!

Ce livre est génial et René Manzor, un tout grand Monsieur incontournable.

Celui dont le nom n’est plus (son 2e livre) avait été une claque,
Les âmes rivales (son 1er livre) un gros coup de coeur. Dans son 3e roman, Dans les brumes du mal, René Manzor confirme son immense talent.

L’auteur nous emmène dans les brumes de la Caroline du Sud et nous offre un thriller magistral.

Dès la première page, il nous prend la main pour ne plus la lâcher et nous nous enfonçons dans les marécages lugubres. Impossible de fuir, nous sommes piégés et immergés jusqu’à la fin.
Des mères sont assassinées, des enfants disparaissent, meurtres rituels, malédiction vaudou, secte satanique et toujours la même Ombre qui rôde, le shadduh.

Nous retrouvons avec beaucoup de plaisir la profileuse Dhalia Rhymes. Son neveu fait partie des enfants disparus. Elle revient sur les lieux de son enfance, de son passé lourd de souffrances. Elle retrouve un ami des rues, Nathan Miller, devenu capitaine de police. Ensemble, ils forment un duo de choc très effficace.
Et si le passé de Dhalia Rhymes était lié aux disparitions ?

L’intrigue est magnifique, captivante et terrifiante de bout en bout.
René Manzor nous tient en haleine, nous déroute, brouille les pistes et nous surprend jusqu’à la dernière page.

La plume de l’auteur est juste magnifique, très visuelle, j’ai eu l’impression de regarder un film tout en lisant, le rythme est rapide, voire infernal, les chapitres courts, impossible relever la tête avant la fin.

René Manzor, le virtuose du polar au talent fou !

Un conseil, Lisez le !

4ème Couv.

La mère de Tom est morte. Et Tom a disparu.
Tom, mais aussi John, Michael et Lily. À chaque fois, un enfant est enlevé et sa mère assassinée.
Dahlia Rhymes, agent du FBI spécialisée dans les crimes rituels, s’invite dans l’enquête. Bien que Tom soit son neveu, elle ne l’a jamais vu car elle a rompu toute relation avec sa famille depuis vingt ans. Il aura fallu ce drame pour la ramener vers les brumes inquiétantes de sa Caroline du Sud natale.
En retrouvant les marais et les chênes séculaires, Dahlia retrouve aussi Nathan Miller, un ancien gamin des rues devenu un des meilleurs flics de Charleston. Ensemble, ils se lancent à la recherche des enfants perdus, sans autre indice que le fragile témoignage d’un jeune voisin : pour lui, Tom a été la victime d’une malédiction vaudou, car il a vu rôder autour de sa maison un shadduh, une ombre.
Une ombre qui a peut-être englouti les enfants à jamais.

Editeur: Calmann-Lévy, sortie le 19/10/2016

Les âmes rivales – René Manzor

les-ames-rivales-rene-manzorL’amour est il plus fort que la mort ?

René Manzor nous pose la question dans Les âmes rivales.

Un thriller à connotation surnaturelle, fantastique, ésotérique.
Que les amateurs de thriller pur et dur se rassurent, l’intrigue est tellement géniale qu’on embarque sans aucun problème dans ce voyage hors du commun !

Dès les premières pages, l’auteur nous immerge dans cette histoire atypique.

Tous les ingédients sont réunis et savament mélangés pour nous tenir en haleine du début à la fin: une intrigue très originale, des rebondissements incroyables, un suspense omniprésent, beaucoup d’émotions, des personnages très attachants, une histoire d’amour avec un grand A -une de celle qu’on aimerait tous vivre-, des questionnements métaphysiques sur la mort, la vie après la mort, l’âme et le corps, la réincarnation, la mémoire.

L’auteur m’a déstabilisée plus d’une fois, difficile de croire que c’est un premier roman tant il est bluffant et abouti.

L’écriture est très visuelle, efficace et fluide, René Manzor est scénariste et cela se sent. Le rythme est soutenu et le livre se lit d’une traite sans respirer.

Jetez vous sur LES AMES RIVALES, un roman très original, une histoire prenante et surprenante !

On a beaucoup parlé du deuxième livre de René Manzor, CELUI DONT LE NOM N’EST PLUS (un thriller pur et dur), il vient de sortir en poche Pocket.
Il est tout simplement génial, à lire absolument !!!!

Et son troisième livre, DANS LES BRUMES DU MAL, vient de sortir chez calmann-lévy.

René MANZOR, un nom qui s’est imposé dans la cour des très grands auteurs français.

4ème Couv.

La Nouvelle-Orléans, 1975. Dans la pénombre de l’église, une fillette supplie le prêtre de l’ai-der : un homme étrange qui se dit son ami la suit partout, mais elle est la seule à le voir, personne ne la croit ! Elle s’appelle Cassandre, elle est terrifiée, et le prêtre ne trouve pas les mots… la fillette s’enfuit. Dix ans après, à New York, quand Cassandre tombe follement amoureuse, la peur revient : le fantôme qui la hante depuis son enfance n’acceptera jamais de rival…

Editeur: Pocket, sortie le 6 octobre 2016