Redemption road – John Hart

Redemption road – John Hart

En 2010, j’ai lu L’enfant perdu du même auteur, cela avait été un coup de coeur.  J’ai donc retenté l’expérience et j’ai bien fait.

Un roman noir et intense…

Nous allons suivre Elisabeth, figure centrale du roman. Une femme flic récemment mise à pied par ses supérieurs.  Et toute une galerie de personnages complexes et torturés qui gravitent autour d’elle. Un pasteur (son père) et son église. Adrian, un flic qui vient de purger une peine de treize ans pour un meurtre qu’il nie avoir commis. Gideon, le fils de la femme qu’Adrian aurait assassinée et Chaning, une ado qui cache beaucoup de choses, elle vient d’être sauvée de ses tortionnaires par Elisabeth. Deux adolescents dévastés qui ont perdu leur innocence d’enfance.

Tous des personnages forts, brisés par la vie, rattrapés par leurs secrets, sur le chemin d’une improbable rédemption.  Leurs vies  et leurs destins s’entrecroisent, le passé rattrape le présent pour nous offrir une histoire subtile et intense. Il faut un peu de temps pour entrer pleinement dans ce labyrinthe complexe. De multiples intrigues se mélangent, on ne comprend pas tout de suite où l’auteur veut nous emmener.  En fil conducteur, un tueur en série qui enlève et torture des femmes dans une église.

Une histoire intelligente magistralement construite passant de la sensibilité à la violence la plus noire et nous faisant traverser toute la palette des émotions, jusqu’au final saisissant.
La très belle plume de John Hart installe un climat oppressant et une tension constante qui nous empêchent de lâcher le livre en cours de route.

Du grand art !

Je remercie chaleureusement les éditions JC Lattès pour leur confiance.

4ème Couverture

Imaginez :
Un garçon, une arme à la main, attend l’homme qui a tué sa mère.
Une inspectrice de police perturbée affronte son passé à la suite d’une fusillade meurtrière.
Après treize ans de prison, celui qui fut un bon flic se retrouve libre tandis que, dans la forêt profonde, sur l’autel d’une église abandonnée, un corps refroidit enveloppé dans un drap blanc…
C’est une ville au bord du gouffre.  C’est le chemin de la rédemption.

Editeur: JC Lattès, 480 pages, date sortie: 20 septembre 2017